Signaler

Vous n'avez pas été un peu déçu ou supris par la fin? [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 8 nov. 2008 à 11:10
Vous n'avez pas été un peu déçu ou supris par la fin?
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
je trouve que cette fin est superbe, tout comme ce roman.Que d'humanité, c'est bon de lire des aventures qui ne sont au fond que des banalités de notre quotidien. Une vrai leçon de morale: la richesse est à l'intérieur de chacun....
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Une fin très évangélique, qui conclut un roman intellectuel par une évidence : "aimer, c'est tout donner et se donner soi-même". J'ai trouvé cela magnifique. Plus le roman avançait, plus le contenu se dépouillait, l'amour prenait peu à peu toute la place. Chapeau, Muriel Barbery ! Je me suis régalée !
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir, Et bien, au risque d'être d'un avis différent des réponses précedentes, je nai pas aimé la fin de ce livre. Cela m'a fait pensé à la petite sirène, juste pour la fin (quoi que). Je ne sais ceci dit pas ce qu'elle aurait pu être cette fin... Pourquoi ce n'est pas Paloma par exemple qui se fait écraser? Pourquoi cette femme meure-t-elle au moment où elle a compris des choses essentielles sur son histoire? Ce n'est pas la probable aventure de coeur qui me parait le plus important pour elle. Je me suis retrouvée en colère à la fin de ce roman! Ce style permet justement d'inventer des possibles là où la vie se chargera de ramener la réalité (bonne ou moins bonne). Bon, au moins il permet de réfléchir et "comme si ça avait le moindre intérêt pour mamie que la baignoire soit en marbre alors que ses doigts sont en béton... "(p.134-135) je trouve ça puissant. Sandrine
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, J'ai beaucoup aimé ce livre, le rythme, les sentiments évoqués, les descriptions... je l'ai lu d'une traite... et, je l'avoue, j'ai pleuré à la fin. Malgré tout, je suis d'accord en ce qui concerne la fin : moi je dirais que je suis déçue car cette fin est très... académique, ou pourrait-on dire : très bourgeoise hélas ! En effet, comment continuer une histoire entre une concierge et un homme d'affaire ricihissime ? La bonne éducation... mais bon d'un autre côté, c'est quand on est heureux qu'il faut mourir... Le seul problème est que l'on ne meure qu'une fois....
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Je crois d'après les réponses que mon cerveau fonctionne comme les autres, j'ai pleuré! J'ai aimé ce livre: le rythme, les émotions, les descriptions, le flot des mots, cette éloge a la langue française bien que parfois les tournures de phrases soient un peu alambiquées,nécessitant une relecture (pour moi qui ne suis pas un génie de la littérature). Mais la fin, grand dieu la fin....j'ai détesté la fin, trop facile, cette fin donne l'impression d'un livre terminé a la va vite pour l'éditer rapidement, pourquoi faire mourir ce personnage, pourquoi tomber dans le cliché du livre qui fait pleurer, pour moi il se termine après le repas et j'ai refusé cette fin, oui oui j'ai le droit...A mon humble avis de pseudo critique ce livre a quelques pages de trop.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
En effet cette fin interpelle. En ce qui me concerne, j'étais dans l'incapacité totale de penser qu'elle allait mourir, et ce jusqu'à la dernière seconde. En fait, je m'attendais à ce que quelqu'un ou quelque chose change, malgré cette description tragique. Mon coeur et mon cerveau ne l'admettaient tout simplement pas.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
La fin m'a beaucoup déçue! Quelque part, ce n'était pas un conte de fées, mais quand même, je commençais à croire que Renée allait enfin pouvoir goûter au bonheur, le vrai, celui auquel elle avait droit. Je pensais que les barrières pourraient tomber et qu'elle allait changer de monde! Mais non, ce n'est résolument pas un conte de fée! Chacun à sa place et la grenouille ne s'est pas transformé en princesse et n'a pas épousé le prince charmant! Dommage! En même temps, c'est en cela que ce livre nous ramène à la triste réalité : on ne mélange pas les torchons et les serviettes!! A part ça, j'ai adoré! une friandise
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci, d'avoir tous participé à cette discussion! Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à avoir aimé ce livre que j'ai conseillé dès que l'occasion se présentait. Au Passage, je suggère la lecture de "No et moi"... qui m'a beaucoup touché aussi. Si vous avez des livres qui vous ont bouleversé aussi, n'hésitez pas à donner le titre!!! Je serais ravie de les découvrir et d'en discuter avec les vous.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour à tous , suis addict à la lecture pour des raisons.....mais elles sont si nombreuses que je pourrai en parler des heures. j'ai lu ce roman,et pour ce qui est de la fin même si on la reçoit comme un coup de fouet, elle est logique. l'auteur à travers le personnage de renée nous amène à réfléchir sur notre vie, sur la relation aux autres d'une part et de l'importance de l'être sur le paraitre d'autre part . savoir reconnaître la personne en tant que personne unique et singulière . le fait que l'héroine meure nous met en colère et donc amène à l'introspection. une happy end, le lecteur passe à autre chose et et le livre devient stérile . tout ceci n'engage que moi bien sûr. a+
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
La fin m'a touchée bien sûr parce que Renée était promise à un avenir souriant MAIS ... sa mort - au service d'autrui (ne va t-elle pas au secours d'une âme perdue) c'est aussi la vie pour l'héroine adolescente une façon cruelle mais si humaine de relativiser. Rarement un livre ne m'a autant causé de chagrin : les larmes étaient bien présentes mais quelle leçon de vie d'espoir ! Quelle beauté dans l'écrit et le suggéré ! Non je ne changerai pas la fin parce qu'elle est aussi porteuse de vie d'amour et d'espérances... MAnne
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
J'ai adoré ce book, mais très en déçue par la fin. Mais en fait c'est plus proche de la réalité. La vie est ainsi faite, les happy end sont rares...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
J'ai été aussi surprise et un peu déçu par la fin. Au début j'ai eu du mal à entrer dedans, quelques passages un peu ennuyeux aussi mais c'est vrai que l'écriture est très belle et la réflexion interessante. Tu demandais si on avait d'autres livres à conseiller alors voilà quelques valeurs sures : "noces indiennes" Sharon Maas ; "j'aurais préféré vivre" de Thierry COhen ; "l'ombre du vent " de Carlos Ruiz Zafon ; "le treizième conte" de Diane Setterfield. Peu de chance qu'ils te déçoivent. Bonne lecture
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Et oui l'écrivain a tué son héroine. Ecrasée par un chauffard. Dans la plus grand banalité, qui l'a rattrapée. C'est peut-être délibèré. Mais quel avenir pouvait-elle espèrer ? Je pense que c'était la seule porte de sortie que l'écrivain pouvait trouver pour abrèger. J'ai eu l'impression qu'il s'essoufflait après une telle charge de références. Un catalogue. Cet étalage m'a agacée. Je vais paraître bizarre, mais j'ai été contente qu'on en termine. Dans un autre style lisez " La fascination du pire " de Florian Zeller . Pas de vocabulaire complexe. Tout simple. Et pas long. Presque " pas un roman ". Mais....
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
C'est le plus décevant, la fin du livre, on aurait préféré une fin plus conforme au ton du roman
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !