Peut-on trouver sur Internet un éditeur sérieux ?

Utilisateur anonyme - 11 mars 2010 à 19:22 - Dernière réponse :  dauphin69
- 22 août 2017 à 16:52
Bonjour,
Je suis en possession de troix manuscrits et je réside en Guadeloupe. Je recherche un éditeur qui travaille par internet (envoi, dépôt légal, etc...)
Dans la jungle de l'édition il n'est pas facile de s'y retrouver. Etant retraité il m'est difficile de me déplacer jusqu'en Métropole pour partir à la ''chasse'' aux éditeurs. Expédier un manuscrit par la voie postale est aussi hors de mes possibilité.
- Merci d'avance pour les informations que je recevrais - - - Bonne journée à vous - - - Jacques dit Papy Gwada
Afficher la suite 

10 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 15 mars 2010 à 16:42
+10
Utile
2
J'ai publié trois livres, aucun ne m'a coûté le moindre centime, et je gagne de l'argent grâce au contrat signé. Il faut savoir que ce n'est pas à l'auteur de dépenser de l'argent pour être publié. Lorsqu'un éditeur souhaite éditer votre ouvrage, il prend à sa charge tous les frais liés à la fabrication du livre jusqu'à sa distribution. Votre contrat doit mentionner le nombre de tirages, et ce que vous percevrez comme droits d'auteur pour chaque exemplaire vendu (+ encore d'autres petites choses). Si vous êtes seul sur le projet, ne signez rien en dessous de 9% pour les droits d'auteur. Si vous souhaitez absolument être édité, vous pouvez choisir un éditeur et le payer pour cela... si vraiment vous n'avez plus d'autre choix ! Sachez aussi que l'édition se porte mal, les gens lisent moins. Certains petits éditeurs vous proposeront de payer pour éditer votre ouvrage car ils seront très frileux, et come ça ils rentreront tout de suite dans leurs frais, en faisant même une petite marge grâce à vous. De mon côté, c'est absolument hors de question de fonctionner comme ça, je préfère rester avec un projet sous le bras plus longtemps que de débourser de l'argent pour mon livre ! Ce n'est pas mon boulot, l'éditeur se doit d'assumer le choix de son métier ! Un auteur rapporte de l'argent à son éditeur. Affirmez-vous, soyez clair avec votre interlocuteur, ne vous laissez pas embobiner juste pour avoir la fierté de dire "Mon livre est publié". Maintenant pour en revenir avec votre question, je ne vois pas si internet peut vous renseigner sur le sérieux d'un éditeur. Contactez-les avant d'envoyer votre manuscrit et demandez-leur comment ils payent leurs auteurs. Ensuite dites-leur que vous êtes prêt à travailler avec eux pour ces mêmes conditions. Evidemment, vous n'êtes pas une personnalité connue, donc vous ne pouvez prétendre qu'à un contrat "type". Bon courage dans votredémarche. Sinon il y a un site qui s'appelle "Lulu.com", et vous pouvez vous-même vous éditer par ce biais-là.

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Bonjour,je suis en train d'écrire un livre et j'en suis à la 76 ème page,mais je cherche quand même un éditeur au cas ou je n'aurais plus rien à écrire,de plus je suis à mobilité réduite et ne peut pas me déplacé comme je le veut,car quand j'aides rdv médicaux je suis obliger d'y aller en ambulance.Mais moi j'aimerais vraiment qu'il soit publié,et à chaque livre vendue je ferais un dons à une association,qui me tient à coeur. Comment faire pour l'éditer?J'attend une réponse positive s'il vous plaît.Merci pour ce que vous avez dit cela va me faire réfléchir.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 12 mars 2010 à 10:44
+2
Utile
Bonjour, Vous pouvez trouver un éditeur sérieux sur Internet, néanmoins il faut savoir que bien souvent il faut payer à l'éditeur une somme comprenant les frais de maquette. D'autre part le démarrage est difficile et relève parfois du parcours du combattant. J'ai moi-même fait éditer et publier un livre "recueil de nouvelles" en 2008, pour la fabrication de la maquette j'ai dû débourser 2 280 euros. A l'heure actuelle je n'ai pas encore récupéré ce montant grâce à la vente du livre. Autrement dit il faut un peu d'argent, de la persévérance et de la méfiance ... et beaucoup de patience. Bon courage
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+1
Utile
Une imposante liste d'éditeurs (à compte d'éditeur) se trouve en suivant le lien ci-dessous. Certes, les lettres d'éditeurs mises en ligne sont des lettres de refus, mais votre manuscrit sera peut-être plus conforme à la ligne éditoriale de ces maisons.



Ce monsieur a été édité après avoir été refusé 150 fois !
Commenter la réponse de Alaric
poupounne972 - 24 juil. 2012 à 18:27
+1
Utile
Bonsoir papy gwada, un chti exilé depuis 18 ans en martinique te répond.
ma femme a aussi écrit un livre , elle est sur facebook ( + de 2000 amis, 870 j'aime et tous les jours des demandes pour son livre), mais le périple est difficile pour être édité. elle a eu un 1er contrat d'édition, le BAT renvoyé est totalement différent, elle a eu recours à un avocat. elle e reçu un 2ème contrat mais à encore déception , le contrat n'est absolument pas conforme à la législation.
fais bien la différence ntre contrat d'édition et contrat d'auteur ( arnaque)
lulu ou the bookedition ne nous concerne pas aux antilles, du fait des frais de port.
ma femme voulait en faire imprimer 500, imgines le coût pour en plus ensuite les renvoyer. sinon the bookeedition imprime à la demande et vend sur son site mais dans ce cas, l'intérêt est pour the bookedition.
tu peux la contacter pas facebook, un coup de tonnerre dans un ciel de printemps, elle pourra de donner des conseils surtout sur les clauses des contrats, les sites eux sont toujours intéressants, mais méfiance.,tché bé rèd
Commenter la réponse de poupounne972
+1
Utile
Bonjour Papy Gwada,
Pourquoi ne pas tenter d'être édité par un éditeur classique?
Il est vrai que pour la littérature antillaise, ou réunionnaise d'ailleurs, c'est difficile. Vous écrivez en créole? Les Antilles sont-elles le sujet de vos écrits? La langue créole est un obstacle, c'est clair: l'éditeur se dit toujours qu'il ne vendra pas le livre. Il fut un temps, qui ne dura guère, lorsque Chamoiseau eut le Goncourt, où les éditeurs prirent le risque de publier quelques auteurs antillais. Je veux croire que certaines grandes maisons sont encore prêtes à le faire. Etudiez donc leur leur catalogue.
Je vous conseille de voir qui publie les auteurs antillais actuellement: vous aurez plus de chance auprès de ces maisons là.
Existe-t-il aux Antilles un organisme public dépendant de votre conseil général ou régional qui s'occupe des lettres et du livre, de type Centre Régional des Lettres, qui pourrait vous renseigner de façon fiable? Si ce n'est pâs le cas vous pouvez toujours contacter le Centre National du Livre.
Bon courage.
Commenter la réponse de Cyrène
Utilisateur anonyme - 14 mars 2010 à 11:57
0
Utile
Merci Gisèle pour votre analyse de la situation dans la jungle de l'édition
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Dominique239 6 Messages postés vendredi 9 mars 2012Date d'inscription 8 février 2014 Dernière intervention - Modifié par stf_la sudiste le 10/03/2012 à 11:11
0
Utile
Bonjour,
j'ai lu avec intérêt le commentaire de Anonyme, car je suis moi-même auteur de 5 romans que j'ai fait publier, également sans débourser un centime, chez l'éditeur en ligne www.thebookedition.com (à Lille), maison très sérieuse.
Le coût de fabrication d'un bouquin de 150 pages est de l'ordre de 7.50 €, et ma marge de 4.50, total 12,00 € pour un format livre de poche. C'est cher pour l'acheteur potentiel. Si je demande à un libraire de me les prendre en dépôt vente, par exemple, il va me demander 36% du prix (soit 4.32€) et ce qu'il me restera sera alors 4.50 - 4.32= 0.18 € !!!) Tout le monde fait de l'argent sur le livre sauf l'auteur...
Pour gagner de l'argent sur ces bouquins, qui ne sont pas vendus en librairie, c'est quasi impossible. En effet, ou bien vous attendez que les clients les achètent en ligne, ce qui suppose qu'ils n'aient pas peur de faire leurs achats sur le web et que vous ayez un moyen de les y orienter (blog par exemple), ou bien vous vous achetez vos livres à prix hors droits d'auteur afin de les revendre directement lors de salons du livre ou autres rares manifestations littéraires, mais lorsque vous aurez soustrait à vos gains tous vos frais pour y participer, il ne vous restera rien non plus...
Il faut savoir qu'en France, j'avais lu que le tirage moyen d'un ouvrage est de 160 exemplaires! Ce qui se vend bien dans mes contrées, ce sont les romans de terroir, mais quand j'assiste aux séances de dédicace de mes copains, c'est marrant d'entendre les gens demander si le bouquin parle de tel ou tel coin perdu.
Mon conseil, à croiser avec les suggestions de Anonyme: éviter d'engager trop de dépenses, car c'est un miroir aux alouettes.
................supprimé par la modération.............
Bon courage.
Commenter la réponse de Dominique239
suzanne hasard 1 Messages postés lundi 18 février 2008Date d'inscription 17 mai 2012 Dernière intervention - 17 mai 2012 à 17:55
0
Utile
Bien sûr si vous éditez à compte d'auteur vous payez les frais d'imprimerie..mais le montant de la vente de vos ouvrages vous sont acquis.mais si vous éditez à compte d'éditeur vous ne payez rien pour être édité mais votre éditeur vous donnera 10% sur la vente de vos livres. CQFD
Commenter la réponse de suzanne hasard