Signaler

Le culte de Marie. Que doit-on en penser ? [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 6 juil. 2010 à 22:39 par Anonyme
Avant d’annoncer à Marie quel serait son rôle dans le dessein de Dieu, voici comment l’ange Gabriel l’a saluée : “ Bonjour, femme extrêmement favorisée, Jéhovah est avec toi. ” (Luc 1:28). Cette salutation a été traduite autrement par : “ Je te salue, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. ” Peu de temps après, Élisabeth a accueilli Marie par ces mots : “ Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. ” (Luc 1:42, Bible de Maredsous). De telles expressions ne prouvent-elles pas que Marie doit être vénérée ? Votre avis sur la question.
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Il faut être prudent de ne pas tomber dans la mariolâtrie . Marie mérite le respect en tant que personne de foi, mais elle reste une créature. Il y a cependant des cultes de divinités féminines -fausses divinités- mentionnées dans Jérémie 44 : 15- 30 et dans Actes 19 : 23-40 . Méditez ces passages. De plus contentez-vous de ce que l'Ecriture dit sur Marie et laissez les "légendes" diverses la concernant. Aussi Ezech 28 : 12 "le sceau à la perfection", c'est à dire l'immaculée conception ou...le chérubin parfait avant son péché et sa chûte, celui qui "se déguise en ange de lumière". Amen
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
tu as peut être raison, vénérer,. Mais il est écrit , peut être pas avec ses mots, mais la compréhension est la même, que tu n'adoreras pas de statues ,(comme le veau d'or, ) et pourtant les églises en sont pleines. autant que des marie, et d'autres. Pour moi, la croyance ne passe pas par les églises. tu peux croire, mais ne pas être obliger de passer par les églises. Donc marie pour moi, et une femme comme une autre.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je vais faire court, je suis déjà en retard, oui je vénère la Vierge puisqu'elle est mère de notre Seigneur, c'est pour cela que j'ai tout un tas d'îcones à la maison, un cadre la représentant avec l'enfant Jésus. Mon mari , marseillais vénère aussi comme nous autres ( notre Bonne Mère) , également, chaque 15 août, nous allons à la procession, la chandeleur, dans les rues du Panier: saluer la Vierge Noire, puis il y en a tant d'autres: Notre Dame du Rocher à Biarritz, Catherine la Bourré: rue du Bach à Paris( magique ), Sainte Thérèse de Lisieux,  elles sont partout, une seule Mère à la fois, que dire de plus, je n'arrive plus à l'expliquer, ma foi, c'est l'Amour pour la trinité et la très Saint Mère. je ne pense pas, j'aime c'est tout!

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci au vieux chnock qui efface mes réponses! pour ma part je n'en ai effacé aucunes si ce n'est que les miennes parfois lorsque je m'étais emportée,  merci pour la liberté d'expression que vous clamez sans cesse! arretez de chouiner sans arrêt en demandant le respect, je m'en tape le ventre et je ne suis pas la seule!
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Peut-être serez-vous surpris d’apprendre que dans les siècles qui ont suivi la mort de Jésus, le concept de l’Assomption de Marie au ciel était totalement étranger à la pensée chrétienne. Le théologien catholique Jean Galot a écrit dans L’Osservatore Romano: “À l’origine, la communauté chrétienne n’avait pas conservé la mémoire de la mort de Marie.” Cependant, après la promulgation de la doctrine de la Trinité, les catholiques ont commencé à attribuer un rôle de plus en plus important à Marie. Des titres pompeux, tels que “Mère de Dieu”, “Immaculée Conception”, “Médiatrice” et “Reine des cieux”, lui furent conférés. Par la suite, conclut Jean Galot, “le silence des traditions primitives concernant la mort de Marie ne pouvait plus satisfaire les chrétiens qui ajoutaient foi à la perfection de Marie et voulaient la vénérer. Ainsi, les récits de l’Assomption ont pris naissance dans l’imagination populaire”. A propos de Marie "mère de Dieu, le mot théotokos n’apparaît pas dans les Écritures inspirées, et la Bible ne dit nulle part que Marie était la “mère de Dieu”. Ni Jésus ni les chrétiens du Ier siècle n’ont enseigné ce dogme. En outre, la Bible montre clairement que Jésus n’était pas le Dieu Tout-Puissant fait homme, mais le Fils de Dieu. D’où vient donc ce dogme? Il s’est progressivement répandu dans la chrétienté apostate aux IIIe et IVe siècles, notamment après 325, année où le concile de Nicée adopta la doctrine non biblique selon laquelle Christ était Dieu. Cette idée erronée acceptée, il devint plus facile d’enseigner que Marie était la “mère de Dieu”.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Reprenons l'histoire, s'il vous plait. L'ange salue ainsi Marie : "Je te salue, toi, à qui une grâce a été faite ." et plus loin : "tu as trouvé grâce devant Dieu". Lorsque Elisabeth salue Marie, sous l'inspiration de l'Esprit, elle a dit : "Comment m'est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ?" . Elle n'est pas inspirée à l'appeler mère de Dieu ! Menteriez-vous au Saint-Esprit ? C'est qu'en réalité le culte dit marial, n'est que la continuité sous une forme supposée chrétienne ou christanisée du culte de Diane, lui-même d'origine babylonienne. L'Eglise de Dieu ne voue un culte qu'à Dieu seul, pas même à ses anges. Or, quoique certains en disent, Marie n'est et ne reste qu'une créature. Sur quel passage de la Bible s'appuie t-on pour prouver l'assomption ? Sur aucun, car rien dans la Bible ne peut servir de preuve à l'assomption. Ils s'appuient sur la tradition, donc sur ce qui vient des hommes. A suivre...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
C'est une abomination aux yeux de Dieu ,qui ne veut pas de culte aux morts . Certes ,Marie a été choisie par Dieu pour porter SON Fils.Marie elle-même n'aurait pas voulu que la gloire lui revienne, à elle , mais à son fils ( Homme et Dieu à la fois ) mort sur la croix pour sauver l'humanité(ceux qui ont compris et accepté ce sacrifice personnellement). Jésus a confié sa mère à Jean avant de mourir et on ne sait où est son tombeau , sans doute pour éviter d'en faire un lieu de pélérinage ,comme pour Moïse . Dieu peut-IL avoir une mère ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je suis d'accord avec Mr Seguin .
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je ne suis pas d'accord avec Mr Soudière qui renie la divinité de JESUS .Il ampute ainsi le seul Dieu trois fois SAINT . S'il se penchait vraiment sur les Ecritures, il trouverait l'assurance de cette affirmation ; il y a tant de textes pris hors du contexte ...!!!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Lorsque Jésus s'exprime, il parle parfois en tant qu'homme fils de Dieu, et parfois en tant que Dieu puisqu'il est Dieu incarné dans un corps humain. Quand Jésus parle en tant qu'homme, il parle avec l'âme d'homme qu'il a comme chaque mortel. Lorsque nous mourons nous rendons notre âme et notre esprit. Nous avons tous un esprit sinon nous ne pourrions pas vivre. Il est énergie. L'Esprit de Jésus c'est le Saint-Esprit lui-même. L'Esprit de Jésus c'est Dieu lui-même. C'est pourquoi Jésus est Dieu et homme à la fois. Quand à Marie, l'appeler "mère de Dieu" c'est dire qu'elle est une déesse qui a enfanté Dieu. Ce que laissent croire les icônes et statues la représentant immense tenant un Dieu bébé dans les bras. Jésus, du temps de son vivant, a dit de prier le Père en son nom. A aucun moment il n'a dit de prier sa mère. Ce n'est pas elle qui a fait le sacrifice de son sang non divin pour sauver l'humanité toute entière. Dans la bible, faire appel aux morts, c'est une abomination. Les miracles attribués à Marie sont des oeuvres du séducteur. Nous devons uniquement prier DIEU Père Fils et Saint-Esprit.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !