Signaler

Besoin d'un bon conseil pour écrire... [Résolu]

Posez votre question cheyenne - Dernière réponse le 16 sept. 2011 à 15:03 par linter_Crashounette
Bonjour,
Me voila a l'arrêt sur un projet très important a mes yeux. Je dois écrire sur la vie d'un ancien SDF, c'est-a-dire, moi même. J'ai tout le matériel qu'il me faut pour écrire, aussi un enregistreur qui me permet de "noter" sur le moment, mes pensées, mes souvenirs. Et je bloque...
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Rah, le fameux syndrome de la page blanche ,

Avez vous commencé ou bloquez vous dès le départ ?
cheyenne- 4 août 2011 à 17:50
j'ai commencé, j'ai écris certaines anecdotes, j'ai fais des recherches par internet,... j'ai une clef usb spécialement pour cela. Je me suis préparée un plan d'écriture que je n'ai plus qu'a remplir d'aventures. Mais je me dis a chaque fois, que cela ne sert a rien et je sais dans le fond que je dois le faire,c'est une grande histoire, qui a durée 6 ans, pleines de voyages et de rencontres. Mais je laisse passer... et je ne me sens pas, je me sens bête. Voila, plus ou moins :)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

et si vous avez les possibilités (et le courage peut-être), pourquoi ne pas vous rendre sur les lieux que vous avez fréquenté à l'époque ?
Ca peut faire remonter des choses et grâce à votre enregistreur, vous pourrez saisir des impressions...
cheyenne- 4 août 2011 à 19:16
Ce serait extraordinaire de refaire le tour de l'Espagne a pied, par exemple.. . Mais je crois que mon problème est dans l'écriture, je me sens seule, et je n'ai aucune notion. Ce qui va se passer, est que ce que j'ai vécu, écris n'est pas de valeur par mon ignorance dans ce terrain. Je manque peut-être de confiance en moi. J'ai essayé d'en parler, pour voir.... Mais personne ne me prends vraiment au sérieux. Quand je dis personne, mon entourage. Je ne peux, non plus les embêter avec ca, qui n'est pas de leur ressort. Je vous remercie, au fait ...
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
J'ai un peu vécu cela. Pour ma part, j'avais commencé à écrire, mais très vite, je n'ai plus réussi à avancer, et c'est là que je vous rejoins très bien cheyenne, la solitude de l'écriture est parfois un frein. Parfois je me disais qu'au moins ceux qui peignent ou font de la musique ont un art plus "visuel", plus facile.... Alors que pour écrire, on a besoin d'être lus !! tout simplement...

La solution que j'ai trouvé pour avancer fut d'écrire petit a petit sur un blog perso. Cela inclue pour moi le choix de laisser libre et gratuit l'accès à mes écrits. Il se passe parfois des mois entre deux écrits, mais au moins, cela avance, même si peu, c'est déjà ca. Step by step !!

Peut être pourriez vous tenter de commencer. Vous racontez une de vos anecdotes, pas forcément la première d'ailleurs. Vous vous lancez. Pour vous aider, vous pouvez faire une forme de lettre, comme si vous racontiez votre anecdote à quelqu'un... Qu'en pensez vous ?
cheyenne- 6 août 2011 à 12:34
.........Je trouvais, donc, le tabac par terre : Cigarettes neuves tombées d'un paquet de tabac, un paquet de tabac perdu, des restes de cigarettes ou mégots que je nettoyais ensuite et remplissait le paquet de tabac à rouler, vide. Évidemment, toutes les marques de tabac y étaient mélangées. De temps en temps, j'achetais des feuilles à rouler ou je les demandais pour me rouler des cigarettes avec le tabac recyclé. Une vraie recherche au sol. En guise de filtres, des morceaux de cartons que je découpais et roulais. S'il n'y avais pas de papier à rouler, je le remplaçais par du papier journal, ou autre papier, le plus fin possible. En guise de colle, pour coller le papier, je mordillais le papier.... C'est une infime partie d'un paragraphe sur "les jours de pluie" No soyez pas indulgents! bisous :)
Répondre
Gillesstf 1521Messages postés mercredi 26 janvier 2011Date d'inscription 21 février 2012 Dernière intervention - 6 août 2011 à 17:26
Alors, pour le coup, je n'ai pas de connaissances pointues en la matière, mais ma réaction à chaud, c'est que je m'imagine sans mal la scène que vous racontez. Ce qui est un bon point pour moi. Non pas que je me sente dans une fiction, mais au contraire, je ressens la réalité qui était la vôtre à cette époque.
Il faut dire que j'avais eu l'occasion de "trainer" avec des SDF un temps, et de partager un peu de leur quotidien. Ce que vous racontez me le rappelle.
Bonne continuation pour la suite !
Répondre
cheyenne- 7 août 2011 à 09:37
C'est une description basique, et c'est cela qui me gène, au bout d'une page, on a envie de fermer le livre. Il manque ce quelque chose qui capte... et qui m'empêche de continuer.. bon dimanche!
Répondre
cheyenne- 7 août 2011 à 10:13
Une chose, j'ai souvent pensé présenter cette biographie en un Question-Réponse, un dialogue, en quelque sorte. aiiiis! c'est comme le chien qui court derrière sa propre queue! Mais je vais essayer quelque chose! Je vais écrire a mon fils... parce que je le lui dois, j'ai du me séparer de lui quand il n'avait guère plus de 9 ans. Et c'est pour lui, je ne pourrais jamais lui expliquer cette décision, a haute voix. Maintenant il a 16 ans, est-il respectable d'écrire un livre a son fils? et le faire public? bisous
Répondre
Gillesstf 1521Messages postés mercredi 26 janvier 2011Date d'inscription 21 février 2012 Dernière intervention - 8 août 2011 à 17:27
Bonjour,

chacun choisit un moyen. Je trouve ça déjà bien de le faire. Si vous le faites avec uniquement cet objectif en tête, ça ira, même si ça prend plus de temps qu'il était envisagé.
Egalement, vous ne devez pas vous sentir obligée d'écrire 200 pages ! Peut-être qu'en 30, ça suffit... Alors oui, une vie sur 30 petites pages, ça paraît dérisoire... Quoique... ;)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Coucou, je me demandais si vous aviez réussi à avance un peu :)
cheyenne- 7 sept. 2011 à 08:03
bonjour! :) pas du tout, sur l'écriture.. mais par contre j'ai rendez-vous a mi-Octobre, avec une écrivaine... lui présenter mon projet. Seule, je n'y arrive pas, ou je ne suis pas motivée.. et pourtant j'en ai très envie... j'en ai parle a certaines personnes, artistes peintres et photographes... vu que je travaille pour le moment sur un festival de la photo, dans le sud. De toute manière, je ne laisse pas tombé!! J'en ai parle a une connaissance qui est psychologue et qui me donne aussi quelques conseils, mais... malgré tout...Je trouve toujours des excuses pour laisser ce travail, pour plus tard! merci énormément pour votre intérêt, j'espère qu'il vaut mieux tard que jamais....
Répondre
Gillesstf 1521Messages postés mercredi 26 janvier 2011Date d'inscription 21 février 2012 Dernière intervention - 16 sept. 2011 à 15:00
Oui, mieux vaut tard que jamais !
Et on veut bien des nouvelles suite à votre rendez-vous à la mi-octobre ! ;)

Cordialement.
Répondre
linter_Crashounette 2710Messages postés vendredi 24 septembre 2004Date d'inscription ModérateurStatut 30 avril 2013 Dernière intervention - 16 sept. 2011 à 15:03
Ah oui tout a fait, revenez nous donner des nouvelles :D
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !