Signaler

La mort qu'est-elle pour vous? [Résolu]

Posez votre question bernard moallic 66Messages postés vendredi 2 mars 2007Date d'inscription 16 août 2012 Dernière intervention - Dernière réponse le 26 juin 2012 à 16:23 par bernard moallic
Bonjour,
bibliquement ,la mort a plusieurs sens, la vie aussi,qu'en pensez-vous????
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Si on parle de la mort physique, c'est à dire quand une personne décède :

c'est la non existence.

Pour Dieu, c'est un ennemi (1 corinthien 15 : 26)

Les morts ne louent pas Dieu ( psaumes 115 : 17)

Jésus compare la mort à un sommeil (évangile de jean chapitre 11 ; actes 7 :60)

Les morts de savent rien ( ecclésiaste 9 : 5 )

la punition d'adam de s'être rebellé contre Dieu fut la mort ( genèse 3 : 19 : "tu es poussière, tu retourneras à la poussière" )
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Réponse à Soldat de Christ : Croire que le décés = la non existence ; qu'est-ce que exister signifie pour vous ??
Cette signification ne me parait pas chrétienne, mais plutôt matérialiste et dans ce cas pourquoi exister car un jour viendra ou tout notre Univers va disparaître.

Effectivement la mort est l'ennemi de Dieu , pour les humain aussi la mort est l'ennemi NR 1, comme les Evangiles le disent. L'homme qui est res-sucité (suscité de nouveau) a un autre état de conscience qui lui permet de comprendre, bien autre chose qu'une éducation primaire lui permet.

La mort peut être semblable à un sommeil si les personnes , de leur vivant ne se sont jamais poser des questions existentielles.

Les morts ne savent rien , mais que savent les vivants??????
Ont-ils chercher à élucider l'origine de leurs problèmes

Adam est issu de adamah qui etymologiquement signifie (sol) ;donc l'enveloppe physique ne peut que retourner au sol dont elle est issu.
A+++++++
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je parlais de la mort physique donc matérialiste.

c'est sur aussi, il existe la mort spirituelle. Les morts spirituels sont ceux qui ne se posent pas de questions existencielles, qui ne sont pas conscients de leur besoin spirituel.

L'univers ne disparatra jamais :

psaumes 104 : 5 , ecclésiaste 1 : 4 psaumes 37 : 29 montrent que la terre ne sera jamais détruite.
bernard moallic 66Messages postés vendredi 2 mars 2007Date d'inscription 16 août 2012 Dernière intervention - 21 janv. 2012 à 10:17
Les Evangiles laissent supposer le contraire. Pourquoi préparer une nouvelle Terre si elle ne doit pas disparaître ? Certains juifs pratiquants ne croient plus à la Jérusalem historique, mais espèrent à l'autre Jérusalem , la céleste.
Les Védas parlent d'une nuit cosmique (qui semble correspondre à certaine période glacière) A part l'étoile Polaire tout le ciel devient invisible pour l'oeil ;le ciel disparait matériellement. N'oublions pas que la civilisation proto-hindou connaissait les math. quand l'Occident était à l'âge de la pierre à peine tallée.
Ne voir qu'une interprétation livresque des Ecritures me semble arbitraire et sclérosante
pour évoluer mentalement.
La conscience spirituelle ne peut pas arriver en une seule vie;Dieu fait bien les choses , il pardonne aisément et aide les personnes qu'en elles le veulent. N'oublions pas le retour du fils prodigue.
A+++++++
Répondre
soldat du christ- 23 janv. 2012 à 17:46
Dieu ne se trompe jamais. si il a créé la terre , ce n'est pas pour qu'elle disparaisse; isaie 45 : 18.

la nouvelle terre dans la bible et les évangiles représente une nouvelle société d'homme (psaumes 37 : 10, 11 29)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
soldat du Christ bonjour: D'accord avec vous Dieu ne se trompe pas ;mais les humains souvent par leurs interprétations.
Il faut comprendre que la Bible à l'origine n'avait pas de ponctuation, à partir de là il y eut des discutions sur le découpage en phrases et le sens que l'on en donnait.
Il serait bon de signaler qu'il y a toujours eu un enseignement exotérique et ésotérique .C'est un peu comme l'éducation primaire et les universités la différence est énorme. Même dans le judaisme il y a plusieurs courants de pensées pas toujours d'accord entre-eux.
D'autres méthodes de recherche existent et il serait bon de les connaitres
pour n'en citer qu'un, je pense que le travail fait par R.Steiner est interressant car des protestants s'interessent à ses travaux et son approche des textes originale.
Je me souviens qu'en 1975 des prosélytes avaient annoncé la fin du monde;
ces mêmes personnes ne savaient pas que chez eux il y avait eu plusieurs schismes , probablement quatre. Il ne faut pas s'étonner si le commun des mortels devient areligieux, les religions d'obédience chrétienne sont en perte de vitesse, paradoxe le boudhisme s'accroit en occident.
A+++++++
bernard moallic 66Messages postés vendredi 2 mars 2007Date d'inscription 16 août 2012 Dernière intervention - 23 avril 2012 à 17:38
P.S. : Dans la Bible nous trouvons trois significations différentes de la mort ,mais elles signifient toujours séparation; mais pas disparition .
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pour ma part, je suis persuadée que la mort n'est que la fin d'une histoire et le début d'une autre!!! En tout cas, je l'espère de tout mon coeur, car la mort me fait carrément flipper. Pas la mienne, mais celle des mes proches!!! Mais je n'y pense pas trop!!!!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il est inutile d'avoir peur de la mort car elle n'existe pas.
Seule la vie permet d'accéder à une certaine conscience de ce qui existe, ou plutôt de ce que nous croyons être.
Mais nous ne sommes pas suffisamment avancés intellectuellement pour envisager que nous soyons autre chose que de vulgaires et misérables petits rouages au service d'une vaste et complexe machinerie universelle.
A moins que nous ne "pétions" plus haut que nos culs (ce doit d'ailleurs être sans doute et plutôt cela)
Pour schématiser, nous ne sommes rien.
Rien d'autre qu'un peu d'essence... de Guerlain dans les cheveux.
bernard moallic 66Messages postés vendredi 2 mars 2007Date d'inscription 16 août 2012 Dernière intervention - 22 juin 2012 à 17:17
D'accord biyoune la mort n'existe que par la peur du changement qu'elle provoque dans la majorité de l'humanité. Peu de personne aime se séparer de leur entourage ( parent,ami, maison ou toutes les propriétés qui sont acquises temporairement, on n'a jamais vu un coffre_fort suivre un défunt dans la tombe.) ; même la peau qui nous sert momentanément ne nous appartient que pour un temps plus ou moins long suivant notre destin.
Je ne dirai pas que nous sommes rien, car pas mal de facteurs sont des énigmes difficiles à résoudre en une seule vie.
La vie comme la mort n'est qu'un voyage à gerer le mieux que l'on peut. A++++
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Quand je dis que nous ne sommes rien, je veux dire plus précisément que nous sommes des grains de sables qui se prennent pour des montagnes.
Nous exagérons notre importance dans l'univers simplement parce que nous ne concevons pas son existence sans nous.
Mais il est aussi possible que l'univers existe parce que nous le voulons bien.
Et dans ce dernier cas, en effet, nous sommes immensément indispensables.
Tout est question de point de vue.
Un millimètre n'est rien comparé à une année-lumière.
Un mort n'est rien comparé à la disparition pure et simple de notre planète.
La fin d'une étoile est dérisoire par rapport à la contraction dans un trou noir d'une galaxie dans son ensemble...
Et l'on peut poursuivre à l'infini car au delà de notre univers, coexistent d'autres univers, tous aussi petits les uns que les autres, indépendants et inexistants les uns pour les autres.
La mort n'est rien d'autre qu'un évènement plus ou moins marquant en terme d'absence définitive d'un être vivant.
La mort sur Terre disparaîtra lorsque disparaîtra la dernière conscience capable d'apprécier cet évènement somme toute assez banal...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Aprés trois années passé dans l'Erg Oriental entre le sable et le ciel nous sommes vraiment petits. Importants pour qui? ou pour quoi?
Quand nous sommes seuls avec nous même là les questions existentielles nous assaillent continuellement, surtout si la trouille est aux tripes.
La mort n'est plus une question, c'est plutot survivre, comme le font les animaux.
A soixante quinze ans on est toujours à la maternelle avec les mêmes questions.
Si la mort n'est qu'un événement insignifiant la vie n'est_elle pas une ineptie?
Nos anciennes civilisations ou celles à venir à quoi servent_elles?
C'est plus un cas de conscience à résoudre par un travail sur nous même que de savoir que l'univers và vers une mort inéluctable.
Les Védas racontent que les Kumaras qui ont l'apparence de gamins de cinq ans ont la faculté de changer d'univers plus vite que je change de chemise.
Avec Stargate nous pouvons réver comme avec Jules Verne vers un avenir plein de surprises ,pas tellement utopique ,nous sommes dans l'ére du Verseau. A+++++
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !