Etudes : choisir une filière qu'on aime OU "à débouchés" ?

Mysuki 18 Messages postés dimanche 30 octobre 2016Date d'inscription 12 janvier 2017 Dernière intervention - 30 oct. 2016 à 04:56 - Dernière réponse : charlene-v 118 Messages postés jeudi 18 avril 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 8 juin 2017 Dernière intervention
- 15 nov. 2016 à 12:10
Bonjour à tous, 

Après avoir obtenu mon Bac L en 2016 (à la session de juin, donc), me voilà en LEA à la fac. J'ignore ce qui m'est passé par la tête quand j'ai choisi cette filière, mais le stress et l'envie de trop bien faire a eu un impact relativement négatif. Si j'apprécie en général les langues, la grammaire, la traduction, l'économie, bref, la LEA, ce n'est pas pour moi.

Je ne suis pas pourtant en totale recherche de ce que j'aime, et du domaine que j'aimerais étudier.

Je sais ce que j'aime, mais le problème, c'est que c'est une filière réputée pour étant totalement bouchée : l'histoire de l'art/archéologie.

Ça me passionne, depuis toute petite. Mais voilà, j'ai connu la pauvreté, et je n'ai pas envie de revoir ça, j'en ai eu ma dose, et je n'ai absolument pas envie de me retrouver avec un très bon niveau en histoire de l'art, et sans débouchés. J'avoue être rongée par la crainte de me retrouver sans boulot par la suite.

Pourtant, mes études actuelles me le prouvent bien : étudier quelque chose qu'on aime pas, c'est compliqué.

Ainsi, je vois 5 solutions à mon problème. 

- l'Ecole du Louvre : armée de 2 bouquins de Culture G, et de l'Histoire de l'Art de Gombrich, je me suis concoctée un programme que je suis chaque jour pour être prête en mars, période à laquelle on passe le test probatoire de cette école, qui me semble offrir déjà plus de débouchés que la fac.

- Prépa littéraire : s'il est possible d'accéder à une prépa après une année de licence.

- Double cursus droit/histoire de l'art, encore faut-il que je sois prise, ou bi-licence droit/histoire de l'art.

- Licence droit.

- Licence histoire de l'art. 


Que-ce qui est le plus valable ? Se risquer à être confronté à un manque de débouchés dans un domaine qu'on aime, ou choisir la route de la sûreté ? 

À mon sens, je dirais plutôt la première, mais si je ne suis acceptée ni à l'Ecole du Louvre, en double-cursus ou en bi-licence, je crois que je choisirai le droit malgré tout, et tenterai un école spécialisée dans le commerce de l'art par la suite. 

Trois précisions importantes :

- J'ai pris l'option "introduction au droit" à la fac, et que j'ai suivi les cours de droit de la fac pendant ma réflexion sur ma réorientation. Je sais donc la charge de travail qu'exige cette matière. 

- J'aime bosser, tant que je sais que j'ai but derrière, et que la matière m'intéresse un minimum.

- Je suis prête, et j'aimerais énormément, faire des études longues.



Je serais enchantée d'avoir vos avis, j'avoue être perdue.



Merci d'avance ! 
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
charlene-v 118 Messages postés jeudi 18 avril 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 8 juin 2017 Dernière intervention - 15 nov. 2016 à 12:10
0
Utile
Bonjour,

Et pourquoi pas prof d'histoire ?
Commenter la réponse de charlene-v