Les livres qui sortent depuis un siècle sont-ils comparables aux anciens ?

-
Bonjour,
Mis à part Mishima, Stephen King, Giono, Steinbeck, Hemingway (et encore pour pas pour tout), je ne vois pas, dans le 20e siècle d'auteurs comparables à Hugo, Zola, Dumas, et tant d'autres.
La politique des éditeurs en est-elle responsable ? Les grands du marché ne monopolisent-ils pas une production stéréotypée ?
Afficher la suite 

5 réponses

0
Merci
Il faut comparer ce qui est comparable, le monde évolue... il en est de même pour nos aspirations et nos goûts. Sans rejeter les oeuvres du passé parmi lesquelles figurent des modèles de référence en matière de style, d'humanisme, etc, on peut apprécier des auteurs plus contemporains et les placer au même niveau. Certains écrivains actuels maîtrisent tout aussi bien la langue française (la vraie, la belle) sont imaginatifs sans être vulgaires, intellectuels sans être insipides, humains, poètes, De même ils savent faire appel à nos bons sentiments, nous faire rire, nous émouvoir sans tomber dans la mièvrerie, nous faire rêver, nous décrire merveilleusement le monde dans lequel nous vivons... Tout dépend de vos attentes. Je pense sincérement, peut être à tort, qu'il n'existe pas de gabarit type, nos différences sont nos richesses et qu'en matière de lecture il faut parfois s'essayer à d'autres styles. Il existe des professeurs de littérature (agrégés) assez matures donc formés à l'ancienne école qui trouvent remarquables nombre d'auteurs contemporains. Pour ma part, je ne suis qu'une néophyte et ce que je cherche et trouve bien souvent dans les livres que je lis, qu'ils soient récents ou anciens, c'est du plaisir (parfois égoïste) voire un moyen d'ouvrir mon esprit ou d'échapper à mon quotidien.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Et Faulkner, Proust, Nabokov, Calvino, Borges, Malraux, Henry James, Lawrence Durrell, Jim Harrisson, Junger, Murakami, Kawabata, Garcia-Marquez, Perec, Pessoa, Tabbuchi, Pirandello, Robertson Davies, Mann, Hesse, Saint-ex, Eco, Asturias, Gracq, Kafka, Conrad, ... et j'en oublie surement des tonnes. Pas de bonne litterature au 20ème siècle ? Faut quand même pas charrier...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je place FAULKNER, JAMES et BORGES légèrement en dessous. Je n'ai pas toute la liste.

En revanche, KAWABATA, PROUST et d'autres sont, pour ma part, dans le peloton qui fait que j'ai dit ça. KAWABATA parce que je trouve qu'il est mal adapté à un public occidental. PROUST parce qu'il est trop long...

D'autres cités ne sont pas excessivement bon. Je maintiens que même FAULKNER, BORGES, etc. n'arrivent pas au stade de Victor HUGO, MISHIMA et KING.
Si on veut faire une deuxième vague du XIXème, on pourrait citer Zola, Goncourt, Balzac, Flaubert, Jules Verne dont la science-fiction dépasse les nouvelles de Henri JAMES qui ne conserve la longueur que sur ses grandes oeuvres.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Essaie Barjavel (pour la poésie, l'humour, la simplicité qui confère au génial), Bordage (un des rares auteurs conytemporains à montrer un réel sens de la narration), ou encore Kenn Follett (pour les piliers de la terre & Un monde sans fin) : cela devrait te réconcilier avec les contemporains. Je te les conseille d'autant plus que, moi-même, j'ai un peu de mal avec les auteurs du XXème ...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je connais Barjavel évidemment, mais je ne suis pas sûr que ça me brancherait. En fait, je pense que ce sont les éditeurs qui deviennent timorés. La filiale livre est fermée entre éditeurs, journaliste et médias. Il n'y a qu'à regarder à qui sont attribués certains prix. En fait, si vraiment il y a des auteurs qui sortent de l'ordinaire, c'est dans la microédition qu'il faut les chercher... Mais ça devait déjà être le cas dans les autres siècle... Un jour, j'ai même vu un "La cigale et la fourmi" beaucoup plus pathétique que La Fontaine... Et c'était un contemporain des Anciens et des Modernes.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme