L'ami infidèle !

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 19 oct. 2010 à 23:05
Mon Ami Infidèle au parfum de l’embrun Te voilà confondu au magma de l’oubli (!) Un mode pourfendu t’a donné ce faux pli, En espoir de modèle au doucereux parfum (!) Tu me chantes, un jour, et puis tu t’en vas Chercher un autre vert au goût de félonie. L’herbe de mon couvert dessert ma colonie Qui fait de ton séjour un pâle canevas. Il est donc péremptoire aux beaux yeux des profanes Que l’amour accessoire a aussi ses arcanes. Faut-il donc espérer un tout autre destin (?) Je ne vois l’horizon qu’au seul bout de mon nez Pour n’ouvrir ma maison qu’aux fous de cheminée, Cherchant à respirer l’odeur de mon festin (! )
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
" Une seule chose est nécessaire : la Solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même et ne rencontrer pendant des heures personne, c'est à cela qu'il faut parvenir. Être seul comme l'enfant est seul" ... ... Rainer Maria Rilke.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme