Notre vie actuelle ne ressemble t-elle pas à 1984 de Georges Orwell ?

Utilisateur anonyme - 3 mars 2010 à 18:33 - Dernière réponse :  cecile 49
- 4 avril 2011 à 17:29
BIG BROTHER
Afficher la suite 

23 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 10:49
-1
Utile
De plus en plus... Et on ne fait rien.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+2
Utile
Heu... non, je ne penses pas, je ne me sens pas "fliquée" en permanence. La télé ou la radio diffusent chez moi, mais en sens unique, et pas d'espions cachés dedans... Je n'ai pas non plus l'impression que les journaux réarrangent les nouvelle de manière à nous faire croire que tout va bien, les livres d'histoire ont certe des parti-pris, mais ils nous relatent tout de même la "vraie" histoire, du moins la même que celle que j'ai apprise à l'école... Internet nous donne accès aux informations du monde entier, ensuite à chacun de nous d'en trier les informations... Donc, non, je ne penses pas que notre monde soit truqué en permanence comme dans l'excellent livre de George Orwell.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 13:17
+6
Utile
c'est bien pour ça qu'on parle d'anticipation et pas de science-fiction... malheureusement pour l'espèce humaine...

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 15:53
+2
Utile
Il y a certains points communs si on ne fait pas attention. Certaines villes (de plus en plus) sont remplies de cameras vidéos (je suis d'accord ca peut rassurer certains). C'est vrai la télé ne nous espionne pas encore mais internet? Toutes les infos sur ce que l'on fait, les sites que l'on visite... sont enregistrés. La principale différence vient de la liberté que nous avons encore de penser. L'histoire? Les informations? Nous n’avons que les bribes que l’on veut bien nous laisser connaitre. Je vis à l'étranger et je vois la réalité du pays ou je suis par rapport aux "reportages" présentés en France. Quelle différence!! L'inverse est aussi vrai. Les évènements de novembre 2005 par exemple. De l'extérieur on avait l'impression que la France était à feu et a sang. Lorsqu'on parlait à la famille il en était tout autrement. Et pour l’instant aimer n’est pas un crime. Et bientôt, comme dans 1984, nous aurons 3-4 grandes puissances mondiales : Europe, Asie, Amérique et Afrique. En fait il n’avait que quelques décennies d’avance.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+2
Utile
je pense que petit à petit, on sera conditionné comme dans 1984. D'ailleurs, quand on surfe sur internet, même si on ne s'en rend pas compte, tout est enregistré, et on reçoit toujours des mails sur notre messagerie en rapport avec ce qu'on est.Et puis, on peut faire aussi la même remarque avec Le Meilleur des Mondes, d'Aldous Huxley. Les manipulations génétiques existent , et un jour, la race humaine sera dirigé par des Alpha, et nous serons pleins d'epsilon à agir selon leur bon vouloir.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 20:00
+1
Utile
Non la fiction est souvent plus belle que la réalité.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 22:00
+2
Utile
Ce qu'il faut voir, c'est l'aspect externe à son comportement, et son propre comportement. Ce qui me choque le plus c'est la normalisation globale des gens, le manque de quête de consistance cognitive, la facilité qui l'emporte, il y a le coté politique, mais aussi technologique et ideologique. Le monde s'auto aliène, mais chacun est libre de ne pas suivre le mouvement. Ce que je fais, ce que tous vous faites, si vous commencez par lire des livres. On peut lire 1984 et parler de 1984, donc nous ne sommes pas au niveau de 1984, faut pas exagérer, et je trouve trop simple le rejet de la faute sur le pouvoir, chacun a sa part de responsabilité !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 22:17
0
Utile
Nous nous en rapprochons à grand pas...........
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 4 mars 2010 à 22:43
0
Utile
Je pensais plutôt à Farenheight 451 de Ray Bradbury qui nous dépeint ce monde charmant où les pompiers sont chargés de brûler les livres, où on vit avec des casques sur les oreilles et où les murs des appartements sont équipés d'écrans géants qui diffusent à longueur de journée des fictions interactives...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 5 mars 2010 à 11:23
0
Utile
Pas encore tout à fait, mais nous y allons tout droit. Politiquement car nous sommes manipulés. Sociétalement (c'est français, ce mot ?) parce que malgré le niveau moyen de savoir qui monte, les gens croient de plus en plus à n'importe quelle chose dès que largement relayée dans les médias (nous allons tous mourir de la grippe A, la fin du monde est pour 2012, la crise économique est finie, ...). En outre, les médias nous présentent les choses, certes, mais toujours avec un parti pris insidieux. Au final, rien de nouveau. Churchill disait "L'histoire me sera indulgente, car j'ai l'intention de l'écrire". La seule différence c'est qu'au XXIème siècle malgré la "richesse" de l'Internet et le fait que nous ayons à portée de main des connaissances sur tout, la majorité des gens se contentent de manger la soupe qu'on leur donne dans les médias, sans jamais chercher à aller plus loin...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 5 mars 2010 à 14:46
0
Utile
lu certains commentaires... visiblement, certaines n'ont pas lu le livre !!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 5 mars 2010 à 19:16
+1
Utile
je le pense oui, nous sommes mis dans des petites boites hermetiques, des cases speciales, il faut se tenir a carreau sinon on est puni ensuite, les voleurs et les politiciens, comme les banquiers sont recompenses, et les gens honnetes ne le sont pas on essaye de bannir tout ce que les citoyens ont de droit, sans leur demander leur avis je n'habite pas en france, mais l'irlande, et tous les jours a la tv, on nous bombarde de nouvelles lois pour rester enfermer et etre controle 24/24 je crois qu'il est temps que le monde se rebelle et cree une revolution mondiale pour faire le menage et balayer toutes les saletes qui nous font suffoquer assez alors oui ta question est parfaite et j'espere que tu auras beaucoup de reponses bisous
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 5 mars 2010 à 23:44
0
Utile
Dans RETOUR AU MEILLEUR DES MONDES, réflexion passionnante et fondamentale écrite par Aldous Huxley en 1958, on trouve cette phrase: "Sous la férule d'un dictateur scientifique, l'éducation produira vraiment les effets voulus et il en résultera que la plupart des hommes et des femmes en arriveront à aimer leur servitude (...) Il semble qu'il n'y ait aucune raison valable pour qu'une dictature parfaitement scientifique soit jamais renversée." Ami lecteur, si tu penses être informé après avoir gobé tout cru les propos de "journalistes" eux-mêmes formatés pour gober ce qu'ils vont ensuite nous resservir, cette phrase est pour toi.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 6 mars 2010 à 19:15
0
Utile
On ne peut pas ne pas savoir ce que l'on sait et, le sachant... on trouvera bien une solution...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 7 mars 2010 à 10:36
-1
Utile
Non. Vas en Coree du Nord si tu crois etre persecuté, tu verras vite la difference
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 7 mars 2010 à 15:28
0
Utile
Heureusement pas encore, mais attention aux générations à venir, pour ne pas devenir des automates que nos descendants soient réactifs et instruits
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 8 mars 2010 à 09:14
0
Utile
je pense aussi que "1984" est une assez bonne vision de ce qui nous attend mais laisserons-nous les choses aller aussi loin?s'il existe des similitudes avec notre société actuelle, j'ose espérer qu'on pourra inverser la tendance avant d'avoir le cerveau lavé!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 8 mars 2010 à 19:30
+4
Utile
Je vois un différence manifeste entre 1984 et notre monde. Dans l'un, l'intimité est arrachée aux individus par le biais de caméras qui lisent dans les pensées (si mes souvenirs son bons) et bien mal est celui qui tente de s'y dérober. Dans l'autre, chacun offre à qui mieux le mieux son intimité au monde à travers des Facebook et autres twitters, en offrant gracieusement à ces industries (à but fortement lucratif il me semble), en conscience ou non (qui a lu en détail les conditions générales police 6 volume 3 chapitre 27 paragraphe 7 alinéa B?) un droit d'usage illimité dans le temps et dans l'usage lui-même... Dans l'un, il est impossible de se battre contre son tyran. Dans l'autre, c'est contre nous-même qu'il faudra probablement lutter. Je dirais donc.... Bien différent de 1984, mais tout aussi inquiétant!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 9 mars 2010 à 01:55
0
Utile
Bonjour, pour faire bref, oui car il y a de quoi s'inquiéter dans les deux types de sociétés.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 24 mars 2010 à 14:06
+1
Utile
on peut aussi faire un mélange de "1984" avec le film "Brazil" de Terry Gilliam, où il dénonce les absurdités administratives, entre autres. Et sauf oubli de ma part, les romans d'anticipations prévoient un monde avec des voitures volantes et des robots un peu partout, mais il me semble qu'AUCUN n'a imaginé que nous nous croiserions tous dans la rue sans nous voir, tous obnubilés par nos téléphones portables. Pour moi qui habite en ville, c'est assez inquiétant. Nous sommes une foule de personnes seules connectées avec la solitude des autres. Il y a 25 ans, mon prof de philo nous expliquait l'intrusion de l'objet téléphone (fixe), en effet quand vous avez des invités, la sonnerie vient s'inviter à interrompre la conversation. Aujourd'hui, quel que soit l'endroit où vous discutez, votre échange a de très fortes chances d'etre interrompu à plusieurs reprises par le portable de l'un ou l'autre, et la personne la plus importante n'est plus celle que vous avez devant vous, mais celle qui appelle. Perso, ça m'agace.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme