Quittez les routes, sortez des chemins battus. Bifurquez et Sortez des pistes et

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 23 janv. 2011 à 11:12
La vie bédouine est très austère, dure et âpre, comme le désert. Le désert est parfois difficile à traverser, même pour un bédouin si digne soit sont but, le temps passé a recouvert le sable du corps de la vie des hommes rendant parfois infranchissable le plaisir que celui-ci pourrait avoir à donner à un touriste… Quittez les routes, sortez des chemins battus. Bifurquez et Sortez des pistes et dîtes ce que vous ressentez………………….. « Dans le silence du désert, les hommes rêvent du retour plus que du départ. » « Ne pense pas à ce qui est resté en arrière, tout est gravé dans l’âme du monde et y restera pour toujours. Si ce que tu as trouvé dans l'oasis est fait de matière pure, cela ne pourrira jamais. Et tu pourras y revenir un jour. Si ce n’est qu’un instant de lumière, comme l’explosion d’une étoile, alors tu ne retrouveras rien à ton retour. Mais tu auras vu une explosion de lumière. Et cela seul aura déjà valu la peine d’être vécu. « Paulo Coelho »
Afficher la suite 

1 réponse

0
Utile
Juste une alerte --- attention --- si vous visitez le sud de Madagascar (région de Tulear et même à partir de Fianarantsoa) ne doit jamais être fait en solo car il existe de nombreuses bandes armées sans foi ni loi qui n'hésitent pas à tuer pour rien (ou presque) --- à part cela, Madagascar est encore un pays de rêve ! renseignez vous avant de visiter cette région
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme