Pouvez vous me dire si vous avez lu le livre "mangez le si vous voulez&quo

- 1 sept. 2009 à 01:00 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 4 mai 2010 à 15:58
Pouvez vous me dire si vous avez lu le livre "mangez le si vous voulez" (d'après une histoire vraie qui s'est passée dans le Perigord en 1870) ?
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

- 1 sept. 2009 à 20:21
0
Utile
de jean teulé je crois je ne l'ai pas lu mais teulé a beaucoup d'humour j'aimerais pouvoir le lire
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 2 sept. 2009 à 16:02
0
Utile
j'ai lu ce livre cet été et ce genre de situation fait toujours froid dans le dos; déjà pris un par un les hommes ont rarement de quoi être fiers de ce qu'ils font, mais le phénomène de foule, bien connu, décuple ce qu'il y a de pire en eux. Certains l'ont bien compris et ont su l'utiliser pour exallter leur propre folie( hitler par exemple) mais il arrive aussi que d'elle-même, une foule perde tous ses repères et se transforme en horde sauvage puis, la crise passée, chacun redevient un citoyen ordinaire, comme quoi nous sommes tous border line.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 2 sept. 2009 à 16:52
0
Utile
"Le 16 août 1870, jour de la foire annuelle à Hautefaye (Dordogne), tandis que les armées impériales de Napoléon III subissaient défaite sur défaite, un hobereau, Camille de Maillard, s'amusa à provoquer les paysans bonapartistes en criant "Vive la République" et parvint à s'enfuir. Deux cents villageois furieux s'en prirent alors à son cousin, Alain de Moneys, autre gentilhomme, qu'ils martyrisèrent pendant des heures, après lui avoir fait crier "Vive l' Empereur ! A bas la Prusse !". Puis, ils firent brûler le malheureux. Certains enragés consommèrent de la graisse encore bouillante du "cochon qui grille" étalée sur des tranches de pain ; on n'oublia pas de servir les enfants. En décembre 1870, le tribunal de Périgueux prononça 21 condamnations dont 4 à mort. Le lundi 6 février 1871, à 8h31, les 4 condamnés à mort furent guillotinés sur la petite place du bourg surnommé le « village des cannibales ». C'est Alain Corbin qui a à écrit "Le village des "cannibales" en 1990. Quant à Jean Teulé, auteur du "Mangez-le si vous voulez" qui nous occupe, il raconte la même triste histoire. Son titre fait référence à une légende: le maire de Hautefaye l'aurait prononcé. Rien n'en a été prouvé. Oui, ces histoires font frémir, surtout parce que nous ne savons pas ce qui nous transformerait en monstre. Concernant l'anthropophagie, il y a des exemples récents de personnes qui en on mangé d'autres, parfois par amour...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 2 sept. 2009 à 17:16
0
Utile
Oui, je viens de terminer ce formidable récit. L'auteur, dans une langue superbe, s'en tient aux faits, rien qu'aux faits qui suffisent à se faire une idée sur le comportement humain dans ce qu'il peut avoir de pire. Ce récit, historique et solidement étayé, nous permet de comprendre - sans vraiment l'expliquer, ce qui n'est pas le but de l'ouvrage - l'irrationnel dans sa monstruosité et d'extrapoler vers les génocides d'hier et d'aujourd'hui, les massacres d'innocents, etc. Une leçon d'inhumanisme à garder en mémoire. Alain Grandremy
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 2 sept. 2009 à 17:32
0
Utile
Eh bien, moi, je ne suis pas d'accord! Si le sujet est un fait divers effectivement intéressant, voire inquiétant, le livre n'approche que de loin les faits historiques avérés. Une petite promenade sur les sites sérieux d'Internet vous en convaincra. Par exemple, les actes d'antropophagisme n'ont jamais été prouvés, alors de là à se faire des tartines de graisse humaine bien chaude ou de délecter des testicules du pauvre homme.... Alors, on aime ou on n'aime pas, mais par pitié, ne parlons pas de vérité historique (l'auteur n'y prétend d'ailleurs pas!) A feuilleter dans le rayon livres d'un supermarché.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 2 sept. 2009 à 18:47
0
Utile
Lu cet été... J'avais hâte de le lire et je l'ai refermé assez (très) déçue. J'ai trouvé le contenu délayé, étiré, trop long... La 4eme de couverture m'a semblée beaucoup plus prometteuse que le contenu... Le récit aurait peut-être finallement gagné à être plus court? Très déçue en tous cas...Dommage.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 2 sept. 2009 à 23:56
0
Utile
je l'ai lu il y a 15 jours trois semaines:ce roman est terrible et tiré d'un fait divers datant de la fin du 19ème siècle. J'avoue avoir eu l'envie d'abandonner sa lecture suite aux premiers déferlements de violences inouies décrit par l'auteur mais je suis allé jusqu'au bout .Je n'ai jamais lu de roman aussi angoissant que celui ci ou la folie meurtrière reigne au sein d'une petite communauté rurale.Du mème auteur je vous recommande la lecture de "le montespan" bonsoir à tous
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 3 sept. 2009 à 14:04
0
Utile
J'ai lu ce court livre car j'apprécie son auteur; il m'a paru intéressant et l'histoire est plutôt stupéfiante!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 3 sept. 2009 à 16:38
0
Utile
oui je l'ai lu il y a quinze jours, après avoir lu du même auteur le Montespan. C'est un livre assez surprenant surtout que jusqu'à la lecture de ce livre je ne connaissais pas cette histoire atroce. L'auteur qui a un style bien particulier en employant des termes assez cru que l'on retrouve dans le Montespan, vous donne vraiment l'envie de lire ces faits historiques, car les romans historiques en particuliers sont assez rébarbatifs en général mais pas tous quand même!!! Mais l'écrire employée ne plais pas a tous et l'opinion reste au gout de chacun.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 4 sept. 2009 à 12:17
0
Utile
oui, les livres de Jean Teulé ont un style particulier (le sien, heureusement) savoir d'autant plus que cette histoire est vraie... j'aime beaucoup cet auteur... si vous ne connaissez pas, "lisez-le !" cordialement....
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
- 4 mai 2010 à 15:58
0
Utile
Oui, je viens de le terminer... ils ne l'ont pas "mangé" mais : c'est pas mieux : "étaler sa graisse qui coulait lors du brûlage du corps VIVANT sur des tartines pour les donner à des enfants... Voyez un peu... C'est ainsi que je réponds un peu tardivement à votre question. C'est en cherchant des réponses à d'autres questions que j'ai trouvé la vôtre, je ne sais pas si l'on vous a déjà répondu. Oui, le Maire a dit "mangez -le si vous soulez mais ôtez le corps de cette rue".
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme