Suivre son instinct (récit)

Messages postés
32
Date d'inscription
jeudi 13 juin 2013
Dernière intervention
12 juin 2015
- - Dernière réponse :  Jeunot75 - 25 déc. 2014 à 22:04
Bonjour,
Voici un petit récit que j'ai écris vue que je m'ennuyais. Bon c'est pas bien écris mais bon j'avais juste envie de le faire. Désolé pour les fautes d'orthographe :)

/////////////////////////////////////////////////////////Suivre son instinct////////////////////////////////////////////////

Il est 23h un soir d'hiver à Paris. La neige tombe à flot, le ciel est noir; la longue avenue sombre est éclairée par les lampadaires. Il fait froid, très froid. Je ne sens plus les extrémités de mon corps, je sens mon souffle s'accélérer. Mes poumons me brûlent, ma vision quant à elle devient floue. Mon coeur s'accélère, mes pas aussi. Que se passe t'il ? Est ce le froid qui me fait me sentir de la sorte? Je ne comprend pas ce qui m'arrive, mon coeur suit la cadence de mes pas qui s'intensifie. Je sens mon bonnet arraché violemment par le vent. Cependant, je continue à courir de plus en plus vite, ma vision devient de plus en plus trouble. Moi qui a toujours était nul en cours de sport au lycée, j'avançais à une vitesse folle. Les petites ruelles, les pavillons, les voitures garées et recouvert de neige défilaient.

Je continuais ma folle course, quand quelque chose sur le trottoir retient mon pied et en une fraction de seconde ma tête vient se coucher sur un coussin de neige glaciale. Mal grès ce froid intense, je me sent apaisé, mon coeur se calma, le vent me caressa les cheveux. J'essai de me remémorer ce qui venait de se passer mais tout est si difficile. Mon corps ne réponds plus à mon cerveau, ma mémoire me joue des tours. Que m'était-il arrivé? Bon sang, rien ne se passe comme je le souhaite, pourquoi suis je en train de courir? Pourquoi je n'arrive pas à me souvenir de ce qui s'est passé avant cette folle course sans but? Avant même que j'eu finis de me poser cette question, je me releva et repris cette course complètement anormale.

Cette avenue semble sans fin et toujours plus sombre à mesure que j'avance. Mes mains? Elles sont tachées, qu'est ce que c'est? On dirait du sang, j'ai pourtant aucune blessure sur la main. Pourquoi sont elles tachées de rouges? Tant de question de je me pose mais dont je n'arrive pas à trouver de réponse.

Brutalement, une abeille vient de me piqué sur la jambe. Attends une abeille? En plein hiver et qui fait aussi mal? Mes pas ralentissais, mais leur son étaient toujours aussi rapide. Je m'écroule sur le sol. C'est étrange, j'entend encore des bruits de pas encore plus rapide et plus fort mal grès ce matelas de neige. Des silhouettes, aussi blanches que les flocons qui me tombent sur le visage, se rapprochent de moi. Je comprend mieux maintenant, je n'étais pas en train de courir mais de fuir. Qui sont ils? Que me veulent ils? Ma tête s'aplatit sur le sol neigeux Je regarde le ciel noir. De drôle d'étoiles apparaissent avant que mes paupières recouvrent mes yeux.

Voila merci d'avoir lut et bonne soirée !

Ps : dites moi si vous avez apprécié ou non et si vous voulez une suite ou non xD
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2014
Dernière intervention
25 décembre 2014
0
Merci
Woo j'aime j'aime beaucoup ta façon de nous transporter et nous tenir en haleine dans cette course époustouflante
Continue jeunot écrie moi plus la suite svp
Et je pourrai te partager mes écries aussi
Bon merci à toi
Commenter la réponse de jaimeplus
0
Merci
Salut voila la suite ! :) J'aime bien tenir le lecteur en suspens! lol

J'ouvris les yeux avec beaucoup de difficulté lié à l'éclairage de la pièce où je me trouvais. Il semblerait que je sois dans mon lit, j'ai encore du mal à distinguer la pièce. J'aperçois vaguement des papiers peints jaune déchiqueté à certain endroits. Qu'est ce qui s'était passé? Des souvenirs un peu flou de ma cavale me reviennent. Mes mains? Elles sont propres et sentent bon. On dirait une bonne odeur de lavande contrairement à la pièce qui dégage une forte odeur de mélange eau de javel et oeuf pourrie. Les traces de sang ont disparu. Par contre, j'ai un gros mal de tête. Ma vision devient de plus en plus claire, quand soudain, j'aperçois un homme par le hublot de ma chambre. Attend ma vrai chambre n'avais pas de hublot?
L'homme a disparu et j'entend une voix crier au loin "Docteur Gordon le patient 159 est réveillé." J'en conclus que je me trouve dans un hôpital, mais quel hôpital vous appelle par un numéro au lieu de votre nom (Joe Shepard). Je commence à paniquer, mon coeur bas la chamade comme lors de ma course. Je ne sais pas où je suis, et mes souvenirs de ma vie passé sont pas claire du tout.
On toc à la porte

Trois personnes entrent en blouse blanche. J'arrive à distinguer le nom de l'homme du milieu, c'était le Docteur Gordon. Bon sang, il a une tête hyper glauque. Il ressemble à un monstre avec ses rides au visage. Le plus impressionnant c'est cette blessure qu'il a au visage. Une espèce de longue balafre qui traverse son oeil gauche jusqu'au menton. Elle a l'air récente. Ses mains sont toutes fripés. A sa gauche un homme un peu moins effrayant avec un long sourire. J'ai l'impression qu'il est content de me voir, ce n'est pas réciproque. A sa droite une infirmière, comment j'ai pu la rater. Elle est d'une beauté incroyable, des yeux azurs, de long cheveux brun et un visage magnifique. Je pensais que les infirmières sexy et jolies étaient un mythe mais la je dois avouer que, je n'avais jamais vue une femme aussi belle. Mon coeur bas encore plus vite, est-ce lié à l'angoisse que me procure ces médecins ou cette sublime et inconnue infirmière?

Le docteur Gordon s'adresse à moi.
-Comment vous sentez vous?
-Euh, j'ai mal à la tête et je ne comprend pas ce qui se passe. Lui répond-je. Sa voix est effrayante
-Vous vous souvenez de quelque chose?
Soudainement, une légère douleur sur la jambe me fit rappeler un événement lors de ma fuite. Je me souviens que quelque chose, une sorte de violente piqûre d'abeille, m'avais blessé la jambe.
-Vous vous souvenez de quelque chose? Insista-t-il.
-Non de rien.
Je lui ai menti ouvertement pour savoir à qui j'allais avoir affaire.
-Vous vous appelez comment? Quand êtes-vous né et en quelle année sommes nous.
-Joe Shepard, né le 12 octobre 1991 et nous sommes en... J'en ai aucune idée à vrai dire.
-Quelle est votre métier? Me demanda-t-il d'une façon très intéressé.
-J'en ai aucune idée. C'est vrai je me souviens d'absolument rien. J'ai l'impression que mes dix dernières années ont été effacé de ma mémoire.
Il me raconta par la suite que j'étais victime d'un violent accident de voiture après une soirée arrosé avec des amis. J'étais, selon lui, dans le coma pendant plusieurs mois et que j'avais perdu la mémoire à cause du choc.
Son visage sent le mensonge à des kilomètres. Un truc ne tourne pas rond dans son histoire, je décide donc de ne plus poser de question pour aujourd'hui.
La superbe infirmière s'approche de moi pour me filer des cachetons. D'abord réticent, le docteur m'explique que c'est pour les violentes douleurs lié au choc qui m'est arrivé. C'est étrange, ce regard que m'a lancé l'infirmière. Il était triste, j'ai même cru qu'elle allait verser une larme.Ce n'est pas tout, elle sentait également cette bonne odeur de lavande, cette même et douce odeur présente sur mes mains. Elle me passa les cachets avec un verre d'eau. Le médecin inspecte l'intérieur de ma bouche afin de vérifier si j'avais bien pris mon traitement. Forte heureusement, je me suis découvert un don pour retenir des cachets dans ma gorge avant qu'ils atteignent l'oesophage.
Quelque chose tourne pas rond ici. Il est temps que je découvre ce qui ne va pas. Qui est ce docteur qui me prend pour un abrutis finis. Quelle était ce regard que me lança cette infirmière? Et pourquoi m'ont-ils traquaient lors de ma cavale.
Afin de répondre à ces nombreuses questions qui ne cessent de s'accumuler dans ma tête, il faut que je sois intelligent. Jouer le parfait patient. Je ne sais pas qui sont ces "médecins" ou ce qu'ils me veulent mais une chose est sur...ils sont tombé sur la mauvaise personne.

A suivre
Commenter la réponse de Jeunot75