L'art et la manière d'écrire,

- 4 juin 2008 à 16:22 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 25 déc. 2008 à 16:02
Bonjour, Il y a quelques temps, je me suis lancer dans l'écriture d'un roman, mais depuis plusieurs semaine c'est la panne. Quelqu'un aurrait-il un remède ? Je suis également à la recherche d'un "guide d'écriture" car je crains que mon style soit un peu trop académique ou scolaire. Merci de vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

4 juin 2008 à 19:36
0
Merci
Pourquoi ne vous entrainez-vous pas a repondre aux questions de Q/R? C'est un exercice qui demande un style rapide, des idees percutantes et surtout de l'ordre dans la facon de les exprimer. Vous n'ecrivez pas un livre avant d'avoir pense a son ossature (les chapitres, paragraphes...) et l'histoire dans ses moindres details. Quand tout est en place, vous commencez a ecrire.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
4 juin 2008 à 19:39
0
Merci
Etant dans le même cas (quoiqu'à un stade moins avancé puisque je n'ai pas encore commencé une seule page), je te conseille le site: http://www.ecrire-aujourdhui.com Tu trouveras, je pense, ce que tu cherches.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
12 juil. 2008 à 11:12
0
Merci
Ayant finie moimême l'écriture de mon livre, je pense que le principal est de tenir une histoire qui t'inspire vraiment et quand tu ecris il faut te plonger dedans comme si tes personnages existaient réellement. Il faut aussi (enfin c'est mon point de vue) visionner la scène que tu veux décrire. C'est assez dangereux car quand ton personnage meurs c'est très dur, on le vit comme la perte d'un être proche (j'en ai fait l'expérience), mais c'est très bon aussi. Quand au style il faut se lâcher et trouver le rythme qui te convient. Le mien vient un peu de toutes mes lecture et de mes auteurs préférés sans pour ça en faire le copiage. En tous les cas accroche toi, ça vaut le coup ! valie
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
19 juil. 2008 à 17:46
0
Merci
Je t'aurais répondu comme Valérie, visionne ce que tu écris, vis la scéne. Bien sùr, comme dis Valérie, quand l'un de tes personnages meurs ou quoi que ce soit d'autre, c'est plus difficile. Songes que moi, en ce moment, je suis par MOINS 23 °C Là bas, tout en haut, au Canada. Tu me diras, avec la température extérieure en ce mois de Juillet 2008, je ne suis pas gâtée. J'aurais préféré la canicule de 2003. (enfin peut-être, j'avais la jambe dans le plâtre pour 8 semaines à cette période là) Bon courage Vis dans ta tête, réves ce que tu écris.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
10 août 2008 à 20:18
0
Merci
Je rajouterai même : aime ce que tu écris, aime tes personnages comme s'ils étaient tes propres parents, tes amis les plus chers... vois-les vivre et ils vivront d'eux-mêmes, ils t'inspireront la suite ... Pour ma part, j'ai découvert cela en écrivant mon 1er roman ( je l'ai écrit en 6 mois ). Et j'étais tellement amoureuse de mes personnages et de leur vie, que j'ai failli déprimer en arrivant à la dernière page. Résultat : j'ai commencé à écrire une suite, je l'ai presque terminée d'ailleurs, et un troisième tome suivra... J'ai découvert, en imaginant mon histoire ( c'est vrai qu'il faut tout de même penser à ce que l'on veut écrire, l'ossature effectivement, savoir où l'on commence et où l'on veut aboutir c'est important pour éviter "la panne" ), j'ai donc découvert que mes personnages commençaient à "vivre par eux-mêmes"... PLus j'écrivais des passages que j'avais imaginé, et plus des points auxquels je n'avais pas pensé, s'imposaient à moi... et cela continue... et c'est extraordinaire je trouve... J'espère que tu comprendras ce que je veux dire ... Je ne sais pas où tu en es de ton histoire, mais je pense qu'il serait bien que, d'une part, tu la relises en entier pour que le cheminement te revienne de façon logique, et que, d'autre part, tu t'attèles à griffonner quelques événements de transitions, que tu imagines par exemple un passé à tes personnages, leurs aspirations, leurs passions et que tu saches quelle est la fin de ton histoire... Ainsi, tu pourras imbriquer des morceaux de vie, et trouver de nouvelles intrigues qui te conduisent à la conclusion que tu souhaites. Mais surtout, aime ce que tu fais, aime tes personnages... Et pour le style, n'essaie pas de copier qui que ce soit, reste toi-même et tel un sportif qui s'entraine et parvient à se surpasser, je reste persuadée que, plus on s'entraine à écrire, et plus on écrit et notre propre style se découvre... Bonne chance...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
12 nov. 2008 à 23:52
0
Merci
Si vous le souhaitez, nous pouvons revoir votre style ensemble... Prestataire de Services en Ecriture, l'une de mes principales ressources est justement l'aide dans ce domaine....

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
19 nov. 2008 à 00:58
0
Merci
bonsoir, je dirais " à chacun sa soupe " . Pour ma part, je travaille très proprement les thèmes et l'ossature, la structure stricte et le point de vue. La fin est écrite .... à la fin, sans que j'y sois véritablement préparée . Ce qui est très préparé, ce sont bien les personnages principaux et l'architecture générale. Ensuite, je choisis et m'astreins à une forme d'écriture. Pour ce qui est du découpage en chapitre, voire en paragraphes, je retravaille une fois le roman bouclé. C'est très personnel, je crois . Lorsque j'écris, je ne relis jamais ce que j'ai écrit la veille. Jamais. J'avance. Je découvre mon histoire, même si j'en connais déjà les grandes lignes. Les rebondissements, les détails, les situations, les émotions , tout cela peut très bien émaner spontanément sans que j'y sois finalement pour grand chose. Par contre, je ne dois pas être comme les autres, je ne m'attache aucunement à mes personnages, pas même les principaux. J'ai d'ailleurs en ce moment un souci d'entente entre l'un d'eux et ... moi même ! Je trouve très important de soigner très méticuleusement les dialogues : un ado ne parle pas comme un adulte, un ivrogne ne parle pas comme un intellectuel névrosé etc.... et il faut aussi donner un vrai ton, si ce n'est des tics de langage à chaque personnage . Quant au style, ma foi , le soigner, le travailler, se relire, revoir chaque construction de phrase (ma phrase, mon vocabulaire ne sont ils pas trop sombres alors que j'aimerais que le ciel s'éclaircisse ? )
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
24 nov. 2008 à 14:42
0
Merci
Je pense qu'il n'y a pas de manuel pour ça. L'orthographe, soit mais le genre et le style est propre à chacun. (Moi je m'en moque j'ai deux correctrices, MDR!) L'écriture doit tout d'abord refléter l'état d'esprit de son auteur, sa façon de s'exprimer, ses expressions etc... Il ne doit pas y avoir le moindre complexe devant la page blanche. L'écriture doit couler, naturellement, en suivant l'inspiration. Ce n'est pas énorme comme conseil, mais c'est ma modeste contribution. Cordialement.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
25 déc. 2008 à 16:02
0
Merci
Pourquoi n'essaies-tu pas de poursuivre ton récit, ) partir d'où ça bloque, d'une manière plus légère, plus libre, sans te prendre la tête. Ne tente pas de faire des belles phrases, jettent juste les idées, la structure, sans te soucier de la forme. tu reviendras ensuite dessus et le réécrira mieux.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme