Recherche fiction historique dans l'Italie du XVIe siècle, Venise/Florence/Malte

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 14 décembre 2018
Dernière intervention
14 décembre 2018
-

Bonjour,

 

Je recherche un livre lu fin des années 1990. Je me souviens de certains éléments seulement et même encore très confus:

- je suis quasi catégorique qu'il s'agit d'une auteure femme, relativement jeune (fin de vingtaine ou trentaine d'années), et je pense auteure française.

- l'intrique se passe dans l'Italie de la fin du XVe ou du XVIe siècle et on passe de Venise à son apogée à Florence jusqu'à Malte ou Rhodes

- on suit la vie d'une très jeune fille à Venise dans un bordel où on vend sa virginité au plus offrant. Un groupe de jeunes nobles vénitiens très alcolisés sont là et un jeune homme très beau attire son attention (du nom de Gabriel ou Gabriele peut-être); elle espère qu'il achètera sa virginité (car il a l'air gentil?). Mais il ne le fait pas (je crois parce qu'elle est est vraiment trop jeune). Un de leurs "amis" paie pour sa virginité et la viole très cruèlement et la marque à la cuisse en apposant sa bague(?) brûlante.

- quelques années plus tard, elle est je crois une courtisane. En tous cas, elle devient la maîtresse d'un noble vénitien du nom de Cesare et d'une famille très affluente. Peut-être les Borgia ?

- elle a un fils de Cesare qui est brun comme son père, et a le même prénom

- Gabriel? (celui qui n'avait pas acheté sa virginité) la rencontre sans la reconnaître et est ébloui par elle. Elle se souvient de lui mais ne lui dit pas.

- elle et Gabriel deviennent amants. Confronté à la marque au fer rouge sur sa cuisse, elle lui raconte comment c'est arrivé.

- Plus tard, elle est à Florence (amnésique?) et est la muse d'un peintre en raison de sa grande beauté. Elle a un autre enfant qui est clairement de Gabriel, blond.

- Encore plus tard, elle croit Gabriel mort (en mer? à la guerre?). En fait, il a été gravement blessé et il revient sous un autre identité: il est chevalier de l'ordre de Rhodes ou de l'ordre de Malte, il a donc fait voeu d'abstinence, et il porte des gants et masque sa tête pour garder son identité secrète . Et soit il ne parle pas soit sa voix est très changée/rauque à cause de ses blessures donc il n'est pas reconnaissable juste à sa voix.

- cela finit par les deux amants réunis et naviguant sur un bateau vers une île, avec des rêves d'une Utopie de République céruléenne ou un autre adjectif autour de l'idée de bleu mais je peux rêver.

 

Merci beaucoup à ceux qui pourront m'orienter.

 

Afficher la suite