La vie d'une mère au foyer néerlandaise du XVIIe siècle qui joue de l'épinette

Signaler
-
Bonjour,

Je cherche le titre d'un petit roman que j'ai lu et qui est comme le journal intime d'une femme vivant au Pays-Bas (je crois), au XVIIe ou XVIIIe siècle.

Elle raconte son quotidien de mère au foyer, une femme intelligente, épouse d'un homme qui travaille pour la Compagnie des Indes, comme son propre père qu'elle accompagnait au port lorsqu'elle était enfant. Elle ressentait l'appel du large, de l'aventure, mais elle a dû abandonner ses rêves parce que ce n'était pas la place d'une femme de la haute bourgeoisie.

Je me souviens aussi qu'elle parle de la souffrance d'avoir perdu des enfants en bas âge, et qu'après avoir failli mourir en couches, elle se voit annoncer par son mari qu'il ne l'approchera plus pour ne pas mettre sa santé en danger.

Sur mon édition, la couverture représentait une femme de dos dans son intérieur qui joue de l'épinette (une sorte de piano d'antan, je suppose), et dans le livre, elle parlait de ce tableau comme d'une commande qu'avait faite son mari, et elle disait qu'elle avait insisté pour que la servante figure à l'arrière plan.

Merci à vous!