Je suis une jeune romancière... si si c'est vrai !

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 4 févr. 2009 à 15:59
Deux de mes livres ont été édités : LA BESTIOLE et MENSONGE & ABANDON. Le troisième est en cours d'édition : LA FUITE. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter mon blog : http://ziglioli.over-blog.com/ Et n'hésitez pas à prendre contact avec moi, je serais ravie de vous dédicacer mes livres ! Bonne année à vous :-)

Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
j'ai répondu mais ne suis pas sur d'avoir été enregistrée...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
je reformule... Bonjour, Moi aussi, j'écris, et ai publié mon 1er roman, "La femme d'Hubert" en septembre 2008. (sous pseudo) Comment se procure t-on vos livres? Le mien se commande en librairie. Quel "genre" d'éditeur avez vous convaincu? classique? participatif? à compte d'auteur? Cela a t-il pris beaucoup de temps? Au plaisir de vous lire Ariane/Marianne
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour Marianne, merci d'avoir répondu ! Je suis éditée à compte d'éditeur par Pietra Liuzzo Editions, une jeune maison d'édition de la Côte d'Azur. Mes livres se trouvent sur le site internet de PLE, ou à la FNAC, ou via mon blog pour les recevoir dédicacés. Et bientôt j'espère dans de nombreuses librairies ! Amicalement Marie
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Quel est le résmé de votre livre ? qu'est ce qui vous a donné envie de le faire ? je suis friande de toute les histoire réelle ou imaginaire mais qui s'encrent dans une vrai page de notre histoire. Est ce votre cas pour ce livre ?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour Séverine, Merci pour votre réaction. Voici le résumé de mon livre : Isabel est née au Portugal en 1960 « de père inconnu ». Elle vit pourtant une petite enfance heureuse, près de ce père dont elle se sent si proche ! À l’âge de quatre ans, la maladie puis la mort de son père, vont faire basculer sa vie dans la misère, la tristesse, la solitude. Un an plus tard, sa mère est contrainte à l’exil pour survivre, et la confie à des familles qu’elle ne connaît pas. Isabel grandira tant bien que mal, dans l’expectative de jours meilleurs auxquels elle croit de toutes ses forces. Elle nous offre pudiquement sa vision d’un monde rural dans un pays gouverné par un dictateur, elle nous confie ses espoirs, son attente, avec une fraîcheur infinie. Ce livre raconte mon enfance, il est vrai à 90 %, vous pouvez consulter mon blog pour en lire un extrait : http://ziglioli.over-blog.com/4-index.html Amicalement Marie
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme