Je suis tristesse !!! [Résolu]

Utilisateur anonyme - 18 déc. 2010 à 17:26 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 21 déc. 2010 à 15:29
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$ ------------------------------------------- Aujourd’hui j’ai tout perdu De l’allant gai qui me seyait, Du temps béni où tout mon du Sur mon bonheur se déployait. Célébrité qui, sans défaut, Venait bercer mon plus beau rêve Pourquoi, hélas, alors qu’il faut Me soutenir, fais-tu ta grève (? ) Sans Vérité que puis-je faire Quand vous lecteurs, sans commentaires, Passez bouder mes écrits vains (!) Et même Dieu, que vous priez Me fait la moue, quand vous criez Au grand diable cet écrivain (!) ----------------------------------------------- $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
Afficher la suite 

16 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 13:20
0
Utile
Comptez sur elle ( !) £££££££££££££££££££££££££££££££ Partez à tire d’aile Faites tel le condor Ou comme l’hirondelle Mais volez plus au nord Vous trouverez un coin Où vous vous poserez Là elle prendra soin De vous réconforter. ££££££££££££££££££££££££££££££££
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 13:53
0
Utile
Je ne suis pas poête, mais j'aime beaucoup, continuez, vous méritez que l'on vous lise, c'est très joli !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 14:00
+1
Utile
Bonjour Antoine....je suis de retour grace à Helena qui m'a invité à répondre ...donc j'espère trouver les mots. Bisous Tes mots sont toujours aussi beau, Tes phrases illuminent les strophes Ta plume glisse sur les carreaux, Faisant danser les apostrophes. La lumière éclaire juste ce qu'il faut, Tous tes jolis vers de plus en plus beau Oublie la tristesse, souris à nouveau Car tous tes poèmes sont de beaux cadeaux. Christine

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 14:18
0
Utile
Moi je ne sais écrire comme vous ,donc je suis admirative...et je dis continuez!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 14:46
0
Utile
Bravo Antoine pour cette écriture que je découvre ce matin et qui me séduit tout simplement.Il faut y croire,d'autres vous remarquerons.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 17:46
0
Utile
Pourquoi chaque fois que l'on parle tristesse les mots sont si beaux et nous touchent le coeur. Et nous sommes nombreux à lire et à relire ces poèmes. Aussi un seul mot continuez..
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 18:29
0
Utile
beau poême, pas d'indifférence!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 19:08
0
Utile
pourquoi ses moment de tristesse!, quand viens le plus beaux jour, NOËL avec son beau manteau blanc !! gros bisous et bonne fête
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 19:13
0
Utile
Je ne saurais pas écrire un si BEAU poème !!... MERCI Antoine de l'avoir fait !!!!!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 20 déc. 2010 à 19:25
0
Utile
il est plus facile d'écrire des poêmes sous le coup de la tristesse car on l'exprime ainsi qu'elle puisse s'envoler!!!!! les gens heureux n'ont pas d'histoire-
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2010 à 00:16
+1
Utile
A vous qui avez signé votre pas sage --------------------------------------------------- Prière de profane (!) Les silences sans motif Inquiètent mon esprit Qui croie qu’il est fautif, Et frappé de mépris. Les discours impromptus Me surprennent autant Surtout s’ils sont pointus Acérés ou pédants. Jetez, moi, en pâture Quelque uns de vos mots : Un avis sans rature Un prurit de marmot. De bien loin, je préfère, Caché dans le silence Le vertueux trouvère Qui prie mais sans violence. Les plus sûrs ont prédit Le retour du printemps ; Mais moi je vous le dis C’est bien vous que j’attend. Laisse donc votre coeur Quitter sa poudrière Faîtes donc chroniqueur Ecoutez ma prière (!)
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2010 à 09:27
0
Utile
Êtes-vous toujours triste, Sire (?) Voyez, votre cour se prosterne. Estimez comme elle vous admire, Comme votre spleen la consterne (!) CFM
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2010 à 09:34
0
Utile
Antoine, continuez à ciseler des vers Quani vous êtes heureux, quand tout va de travers Et si personne d'autre que vous ne les lit Dites-vous que c'est peut être mieux ainsi. Ce sont vos sentiments qu'exprime le poème Comme si vous teniez un journal pour vous même. Qu'importe si les autres ne veulent pas les lire ? Continuez à rimer, ne cessez pas d'écrire. Un poème guérit mieux qu'une thérapie. C'est quelqu'un qui le sait qui vous le dit ici.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2010 à 10:30
0
Utile
à Antoine, Catherine, et tous leurs émules, merci. Merci pour ces visions poétiques qui nous sont précieuses parce qu' elles éclairent notre vie confinée dans une société épuisée et morose et qui, tel Uranus, dévore ses enfants.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2010 à 14:37
0
Utile
-------------------------------------------------------------- @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ -------------------------------------------------------------- Comment taire (!) J’attends toujours Comme un privé de lien Ces petits mots sortis du four Qui permettent le si doux entretien. Je ne sais pas Si comme galopin Je peux prendre part au repas En espérant partager ce bon pain. Jetez vous donc Sans hésiter un brin Sur le poil du tapis d’ajonc Il y a mes verres et alexandrins. Fuyant la Cour Je ne fais point le beau Pour qu’aucun dit sujet ne court Donner sa cour bette au pied du corbeau (!) ----------------------------------------------------------- @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ --------------------------------------------------------------
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2010 à 15:29
0
Utile
tristesse rime aussi avec tendresse, il y en a si peu dans notre monde.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme