Qui aime Laurent Gaudé ?

Utilisateur anonyme - 14 oct. 2008 à 16:40 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 22 oct. 2008 à 13:52
je commence "le soleil des Scorta" et je dois dire que c'est très bien qui a lu les autres livres ?
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

0
Merci
Bonjour,
J'ai lu ce livre et j'ai beaucoup aimé. J'ai lu aussi Eldorado, livre assez noir mais superbe... et toujours d'actualité.
Bonne lecture
un petit article pour avoir un apreçu...
"Les hommes ne sont beaux que des décisions qu'ils prennent".

Le commandant Salvatore Piracci protège de sa frégate les frontières de l'Europe sur les côtes de la Sicile. Rôle impossible et ambigu qui ne consiste pas à repousser cette marée toujours renouvelée des chercheurs d'espoir, mais à sauver les malheureux abandonnés en pleine mer par des passeurs malveillants ou les éléments déchainés. Il sauve et il remet à la police ces hommes qui ont tout abandonné, tout converti de leur misérable fortune en quelques billets pour un passage vers l'Eldorado. Un jour, il ne lui est plus possible d'affronter le regard fier et suppliant de ceux dont il brise le rêve.

Soleiman est soudanais. Il va faire le long chemin vers Ceuta, s'égarant d'Al Zuwarah à Ghardaïa et Oujda au gré des politiques internationales qui ouvrent ou ferment les frontières et de l'avidité des vendeurs d'espoir. Il va faire surtout un long chemin intérieur. Homme libre, fier, digne, pétri de valeurs, et d'amour pour ses proches, il va devenir la bête solitaire, monstre de survie que réclament les circonstances.

Jusqu'où peut-on aller quand on a un rêve, jusqu'ou peut-on sombrer quand on n'en a pas ? Jusqu'où peut-on oublier ses valeurs pour devenir celui que l'on sent en soi, jusqu'où peut-on faire fi de soi pour les défendre ?

Le roman de Laurent Gaudé (Goncourt mérité 2004 pour "Le soleil des Scorta") pourrait être une fable sur les disparités de notre monde scindé et la difficulté à le vivre de part et d'autre de la frontière de l'Eldorado. Mais c'est surtout un récit haletant, émouvant porté par l'humanité de ses personnages et la lumière qui s'en dégage. Gaudé transforme les images banalisées du journal de 20H en une redoutable interrogation qui perdure le livre refermé. Il donne chair et sang à des statistiques. Il nous réapprend ce que peut être une frontière.

"Eldorado" de Laurent Gaudé (Actes Sud) 18,70 euros


Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 17 oct. 2008 à 17:32
0
Merci
j'adore !! j'ai tout lu et tout est bon. pas seulement le soleil des scorta . c'est un homme humaniste et il n'y en a plus beaucoup de nos jours. bonne lecture
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 22 oct. 2008 à 13:52
0
Merci
J'aime beaucoup cet auteur, j'ai lu tous ces romans (à la base c'est un auteur de théâtre). Mon préféré est "la mort du roi de Tsongor". J'ai beaucoup aimé aussi "Le soleil de Scorta" et "Eldorado". J'ai été très déçue par le dernier "La porte des enfers" , il écrit toujours très bien mais là l'histoire est vraiment tirée par les cheveux. Je le déconseille!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme