La moisson !!

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 12 sept. 2010 à 17:32
Un village en émoi, sous le soleil, se brûle Tous les jours de ce mois où le monde circule. Assises sur un banc, à l’ombre des platanes Trois bégueules en blanc partagent des arcanes. Leur Sénat, ainsi fait, sitôt mis en action Balance ses méfaits suivant sa vocation. Les seules rhétorique et conviction profonde D’une foi hérétique assurent la faconde. Dans l’actualité elles puisent leur sujet Tout en vitalité, préposé au rejet. La moisson, qui est là, anime d’autres gens Qui font du branle-bas le millet d’indigents. On oublie quand l’été vient mûrir les couleurs Que l’hiver a été, qu’il a gelé les cœurs. Et ceux qui sont sortis œuvrer par tous les temps Ont tué les orties et détruit le chiendent. Un bon labour d’hiver déloge les vermines Mais garde tous les vers qui font les vitamines. Ce travail essentiel garantit le succès Pour doper sous le ciel un rapport sans excès. Nos elfes, déguisés, évoquent en passant Le semeur amusé par son geste patient. Il répand le bon grain d’un pas lent cadencé Sans l’ivraie ni chagrin dans la poing balancé. Quand les têtes blondes vont en vagues chaudes On prévoit les rondes où seront les noiraudes. La nielle enfin vaincue et l’ivraie écartée On verra tous les culs des sacs prêts à craquer. Les gerbes entassées sur les charrettes folles Vont remplir les greniers des grands donneurs d’oboles. Les enfants délivrés font des bouquets champêtres Dont ils sont enivrés et qu’ils font pour le maître. Suivant la machine, pliant leur tablier Les glaneuses chinent la moisson non liée. Ce droit de passage leur est bien consenti Car elles sont les sages au boulot pressenti. Aujourd’hui le semeur reçoit sa récompense Et aucune rumeur ici ne l’en dispense. Labourer puis semer nous donne de la peine Comment faire germer sinon nos bonnes graines.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonsoir Antoine . Les vacances ne sont pas encore terminées et voilà que reviennent les reflexions tant aimées . Voici bientôt l'automne , les feuilles tombent une à une , de même que tes compositions tant espérées . Merci à toi et à bientôt . Je suis sûre que beaucoup d'entre nous , pauvres spectateurs de l'ombre , se réjouissent de te lire à nouveau . Bonne soirée et à bientôt
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Merci Nicole de cette bonne parole ! J'ai en effet pas mal de "toiles" en réserve ! Bonne soirée !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Les blés sont déjà coupés, Les meules sont toutes rentrées, Le semeur va bientôt passer, Car l'automne va arriver. Cette fois, je vais l'aimer, Cette saison triste et dorée; Car au moindre de mes doutes, Je trouverai sur ma route, Les vers réalistes et beaux, D'Antoine Caratéro Amicalement, Marie-Jo, une mamie de 60 ans. Merci encore. .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Oui les blés sont coupés à l'heure qu'il est! bientôt les vendanges ! Amical salut !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Poème recopié ou de vous ?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Tous les poèmes que je mets dans ce groupe sont de moi ! J'en ai également d'autres non publiés ici !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Antoine est de retour et semble en forme. N'empêche que le prix du pain va augmenter.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme