Cousine (19) : entrez en cadence !

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 6 oct. 2010 à 23:34
Ma chère Philomène Un pigeon voyageur m’a livré votre pli En lâchant dans la cour ce précieux document. Ici la basse-cour et ma jeune jument, De ce vol tapageur ont forcé le repli. Vos mots sont flamboyants et brûlent d’impatience Libérés d’un passé qui vous a tant meurtrie. Ce chagrin dispensé pour sauver la patrie Des canons aboyants a forcé le silence. J’apprends, ce tantôt, votre amour de la danse Des grands pas, lamento, au goût de la tendance Où vos bottes cirées s’activent du talon. Tous vos jeux de jambe signalent la faveur A mon pas ingambe qui agit de ferveur, Vos façons chavirées me rendant étalon.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
Ah ! ça me semble bien parti ! Avez-vous mis vos mitaines, car le froid s'est soudain levé ! Le bal n'est pas masqué, venez donc en toute liberté! Bien à vous !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Si vous êtes ,ainsi, de cheville avec moi, nous pourrons, sans danger, avancer quelques pas! Ce seront, je l'assure, des pas sages ! Amical salut !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
"Entrez en cadence ! Voici comme on danse, Sautez! Chantez! Embrassez qui vous voudrez." ( Chanson populaire.)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ah ! revoilà un ancien visiteur , lecteur! Bien venu pour une reprise de volée ! Amical salut Alain ! le temps e la rédemption est arrivé, le paradis se rapproche (mdr) !!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonsoir Catherine!vous excellez dans l'art de la rime!bravo!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme