Fier de mes aïeux !!!

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 23 août 2010 à 23:47
Tout en me promenant dans l’air du cimetière J’ai compté tous ces noms qui dormaient là au sol (!) Ma famille provenant de posture peu fière Gisait là sans renom sous un pin parasol. Sur une simple stèle en pierre du Grand Causse Je peux lire : Léon, décédé en sa cave, En buvant du Listel en sa timbale fausse Comme un caméléon au bel œil concave. Dans les papiers légués nulle trace de sceau Disant noble naissance et très haute lignée. Me voici relégué en roturier pourceau En reconnaissance de marque soulignée. Tant pis pour les blasons oubliés sur le front De plus simples blouses nous habillent le corps. Voguant sans écussons et jamais dans l’affront Nous vivons sans le flouse pour dorer le décor. Notre dos bien trop rond est courbé du labeur Qui a toujours conduit notre vie de vaillant. Etant preux forgeron nous avons fait tombeur Du temps jusqu’à minuit, toujours en travaillant.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme