Le Livre que vous avez détesté

Signaler
Messages postés
82
Date d'inscription
jeudi 9 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2013
-
 carine -
Bonjour,
Quel est le livre dont vous gardez le plus mauvais souvenir? Au point de ne pas avoir pu le terminer tellement c'était ennuyeux, ou de l'avoir lancé à travers la pièce tant le propos vous a exaspéré? (Si, si, ça arrive...)

4 réponses

Ça remonte à y'a un moment maintenant, mais ceux qui me reviennent spontanément sont :
  • L'étranger de Camus : justement une impression d'étrangeté telle qu'il m'a hérissée... Bon j'ai bien du le terminer quand même, c'était pour l'école.
  • ou Le procès de Kafka : ce livre m'a tellement ennuyée que je n'ai pas pu le finir, ce qui était assez rare à l'époque car je dévorais les livres.

Bon je n'ai pas réessayé depuis, et je sais qu'on change pas mal avec le temps, peut-être que je les appréhenderais autrement aujourd'hui...
Messages postés
82
Date d'inscription
jeudi 9 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2013
18
Ce ne sont quand même pas des navets. Curieux, parce qu'on pourrait croire que ce qui fait détester un livre, c'est sa nullité. Mais non. La nullité, il n'y a vraiment rien à en dire.
Moi non plus, je n'adhère pas à Kafka. J'ai appris à respecter la valeur de son oeuvre en lisant des commentateurs qui ont remarquablement bien parlé de lui et analysé son parcours (Maurice Blanchot notamment), ce qui permet de connaître les livres d'un auteur sans les avoir lus!...
Messages postés
2702
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Administrateur
Dernière intervention
30 avril 2013
67
Pour ma part, c'était Le Baron perché, d'Italo Calvino, l'histoire d'un petit garçon qui part vivre dans un arbre, car ses parents veulent lui faire manger des escargots. Et en fait, il y reste...
Bizarre...
J'en ai pas un souvenir terrible !
pour ma part c etait a l ecole et c etait l espoir de malraux pas pu le finir !!!!
je ne l'ai pas fini non plus, humour franchement trop décalé pour e fare ne serait ce que sourire : La cantatrice chauve