Lycée Notre-Dame

Signaler
-
 95 -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/lycee/lycee-notre-dame/etablissement-0950785M

J’ai passé trois ans dans cet établissement scolaire (de ma seconde à ma terminale) et je viens d’y avoir mon baccalauréat. Je parle donc en connaissance de cause. Premièrement, Notre-Dame est un établissement médiocre sur le plan humain, dans le sens où aucun soutien n’est apporté aux élèves qui ont des difficultés. En ce sens, la direction n’hésite pas à faire signer des contrats frauduleux aux élèves pour qu’ils puissent s’engager à partir si leurs notes ne s’améliorent pas. Ensuite, la direction du lycée dans sa quasi-totalité est méchante, hautaine et dédaigneuse, surtout le directeur dont je tairai le nom, qui prend un malin plaisir à nous ridiculiser. Par exemple, ce dernier n’hésite pas à coller des élèves pour des mauvaises notes (sans remettre en question la pédagogie de la professeure) et m’a collée une semaine (oui, oui) mes amies et moi pour « suspicion de triche » à un petit contrôle de cours, sans chercher à comprendre la vérité. Voici encore une preuve on ne peut plus claire du peu d’intérêt que l’établissement porte à ses élèves.

Il n’y a pas non plus d’infirmière, mais il y a une psychologue (comprendra qui pourra). Les élèves doivent venir à chaque conseil de classe pour plaider leur cause (sauf le troisième qui rend la décision finale pour le passage en année suivante… comprendra qui pourra encore une fois). Du côté des membres du corps enseignant, certains sont vraiment sympathiques et arrivent à relever le niveau médiocre ; mais d’autres sont « catastrophiques ». Par exemple, mon prof d’histoire déclarait que « les femmes n’avaient pas d’âme », s’amusait à nous montrer des photos de femmes voilées sur Google en les traitant de « chauves-souris » et refusait catégoriquement de faire de la géographie car il « n’aimait pas ça » (avec l’autorisation de la direction sinon c’est moins drôle).
A cause d’une mauvaise organisation au niveau des menus sportifs pour le bac, j’ai eu 7/20 (bien que le sport ne soit pas ma matière préférée), ce qui est toujours aussi décourageant quand on vise une mention très bien (que je n’ai pas eu). Sans compter que la dite-prof hurlait constamment sur les filles qui ne voulaient pas mettre de tampon pour aller à la piscine. Une cour de récréation inondée (collégiens de 11 ans mélangés avec les lycéens de 18 ans), des sorties de conseils de classe en pleurs pour beaucoup d’élèves, du favoritisme entre les élèves et des classements dans chaque matière sont établis sur le bulletin (histoire de bien décourager le dernier de la classe).

En somme, j’ai passé trois ans douloureux, avec la constante impression de ne pas avoir le niveau et de ne pas être écoutée comme j’aurais dû l’être. Ce mal-être se traduisait par de la scarification régulière, de la fatigue continuelle et des insomnies (cela ne me fait pas plaisir d’évoquer ces moments sombres mais il faut que les parents sachent ce qui se cache derrière cet établissement à l’aspect angélique). Le seul point positif sont de rares professeurs chaleureux et les élèves en général, car l’ambiance est si morose qu’il est obligatoire de créer une cohésion de groupe pour pouvoir la supporter. Personnellement, je me suis habituée à être sous-notée, ce qui est stupide vu que le contrôle continu du bac représente 40% de la note finale avec la réforme 2021 !! Sinon que retenir mis à part le fait que Notre-Dame accorde plus d’intérêt à son taux de réussite/de mentions et que les valeurs chrétiennes prônées ne sont qu’une façade d’illusion pour attirer les parents.

S’il vous plaît, pour l’amour de vos enfants, ne les inscrivez pas ici, ils risqueraient de voir leur état psychologique se dégrader d’année en d’année, comme ce fut le cas pour moi et bon nombre de mes camarades, qui se sont vite enfuis de cette école maudite (même si Notre-Dame m’a apportée une certaine protection, une rigueur et une détermination que je n’avais pas eu auparavant, d’où l’étoile que j’ai mise…)

Je le quitte sans aucun regret, si ce n’est de ne pas avoir pu écrire cet avis avant. Je déconseille plus que tout.
J’ai passé trois ans dans cet établissement scolaire (de ma seconde à ma terminale) et je viens d’y avoir mon baccalauréat. Je parle donc en connaissance de cause. Premièrement, Notre-Dame est un établissement médiocre sur le plan humain, dans le sens où aucun soutien n’est apporté aux élèves qui ont des difficultés. En ce sens, la direction n’hésite pas à faire signer des contrats frauduleux aux élèves pour qu’ils puissent s’engager à partir si leurs notes ne s’améliorent pas. Ensuite, la direction du lycée dans sa quasi-totalité est méchante, hautaine et dédaigneuse, surtout le directeur dont je tairai le nom, qui prend un malin plaisir à nous ridiculiser. Par exemple, ce dernier n’hésite pas à coller des élèves pour des mauvaises notes (sans remettre en question la pédagogie de la professeure) et m’a collée une semaine (oui, oui) mes amies et moi pour « suspicion de triche » à un petit contrôle de cours, sans chercher à comprendre la vérité. Voici encore une preuve on ne peut plus claire du peu d’intérêt que l’établissement porte à ses élèves.

Il n’y a pas non plus d’infirmière, mais il y a une psychologue (comprendra qui pourra). Les élèves doivent venir à chaque conseil de classe pour plaider leur cause (sauf le troisième qui rend la décision finale pour le passage en année suivante… comprendra qui pourra encore une fois). Du côté des membres du corps enseignant, certains sont vraiment sympathiques et arrivent à relever le niveau médiocre ; mais d’autres sont « catastrophiques ». Par exemple, mon prof d’histoire déclarait que « les femmes n’avaient pas d’âme », s’amusait à nous montrer des photos de femmes voilées sur Google en les traitant de « chauves-souris » et refusait catégoriquement de faire de la géographie car il « n’aimait pas ça » (avec l’autorisation de la direction sinon c’est moins drôle).
A cause d’une mauvaise organisation au niveau des menus sportifs pour le bac, j’ai eu 7/20 (bien que le sport ne soit pas ma matière préférée), ce qui est toujours aussi décourageant quand on vise une mention très bien (que je n’ai pas eu). Sans compter que la dite-prof hurlait constamment sur les filles qui ne voulaient pas mettre de tampon pour aller à la piscine. Une cour de récréation inondée (collégiens de 11 ans mélangés avec les lycéens de 18 ans), des sorties de conseils de classe en pleurs pour beaucoup d’élèves, du favoritisme entre les élèves et des classements dans chaque matière sont établis sur le bulletin (histoire de bien décourager le dernier de la classe).

En somme, j’ai passé trois ans douloureux, avec la constante impression de ne pas avoir le niveau et de ne pas être écoutée comme j’aurais dû l’être. Ce mal-être se traduisait par de la scarification régulière, de la fatigue continuelle et des insomnies (cela ne me fait pas plaisir d’évoquer ces moments sombres mais il faut que les parents sachent ce qui se cache derrière cet établissement à l’aspect angélique). Le seul point positif sont de rares professeurs chaleureux et les élèves en général, car l’ambiance est si morose qu’il est obligatoire de créer une cohésion de groupe pour pouvoir la supporter. Personnellement, je me suis habituée à être sous-notée, ce qui est stupide vu que le contrôle continu du bac représente 40% de la note finale avec la réforme 2021 !! Sinon que retenir mis à part le fait que Notre-Dame accorde plus d’intérêt à son taux de réussite/de mentions et que les valeurs chrétiennes prônées ne sont qu’une façade d’illusion pour attirer les parents.

S’il vous plaît, pour l’amour de vos enfants, ne les inscrivez pas ici, ils risqueraient de voir leur état psychologique se dégrader d’année en d’année, comme ce fut le cas pour moi et bon nombre de mes camarades, qui se sont vite enfuis de cette école maudite (même si Notre-Dame m’a apportée une certaine protection, une rigueur et une détermination que je n’avais pas eu auparavant, d’où l’étoile que j’ai mise…)

Je le quitte sans aucun regret, si ce n’est de ne pas avoir pu écrire cet avis avant. Je déconseille plus que tout.
Un suivi et une préparation aux études supérieures impeccables. Déconseillé aux élèves qui vont au bac qu "talent" et aux parents persuadés que leur enfant est un génie incompris.
Afficher les 28 commentaires