Négligence sur peau !

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 24 sept. 2010 à 22:27
Oh ! Jamais je n’ai vu, vain dieu (!) Pareille femme Porter, sans fard, un négligé Et faire sa revue aux lueurs d’une flamme Où je n’ai rien à corriger. Je me souviens du soir où la lune brillait Comme une lanterne lointaine De la chaleur du noir où elle s’émoustillait Pour embellir notre trentaine. Quand le zénith flattait nos folles cabrioles Au milieu de ce pré complice Un doux parfum flottait, baignant nos gaudrioles, Pour transcender notre délice. Aucune parade n’a été négligée Pas même l’assaut dit final. Ce fut pétarade au milieu du point G Suivi d’un fameux bacchanal (!) La trompette velue sonna tôt le repli Pour pouvoir, lors, compter fleurette. Et la scène voulue du devoir accompli Me laissa comme œuf en meurette. A partir de l’instant je fus ce négligé Qui se plaignait de son port mou. Je pavoisais pourtant pour être l’obligé Qui se donne comme un fort fou (!) Amis de ma gente, faîtes en modestie Votre devoir de tourtereau. Vous aurez en rente pour la peine investie, Votre nom sur un bordereau (!)
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme