Contre danse et marée !

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
O ma fidèle amie de ce lourd goupillon Encombrez votre main pour signer un arrêt. Je crois qu’on vous a mis un nouveau papillon Qu’il faudra dès demain payer pour réparer. Vous avez ce matin blessé le carpillon Ce requin en censeur qui taille dans la dentelle. En effet ce latin de surcroît guenillon Menaçait les danseurs partis en tarentelle. Et ce jeu inhumain, incendiant nos chaumières, Fait peser sur la paix un risque de mort sûre. Car de ce ton certain vous mettiez en lumière Qu’il ne faut pas doper sa vie pour la luxure. Un vers avec six pieds qui tente l’aventure En boitant sans soutien au milieu du beau monde C’est bien là un guêpier qui sert la devanture De tous ces bons chrétiens enrôlés dans la ronde.

1 réponse


Si je veux mettre un "petit mot" à chacune de tes interventions , il me faudra faire court . Cours, cours vite dans la cour des poêtes , si tu ne veux pas être à court d'idée dans cette chasse à courre ...