Fatale destinée !!

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 22 nov. 2010 à 00:01
Ce matin lumineux J’ai gagné mon jardin Pour tailler l’épineux Tel un vieux baladin. La rosée enflammée Brillait sur les bourgeons Qui osaient réclamer La chaleur d’un rayon. Mon regard baladeur S’est posé sur la rose, Dont j’ai pris sans pudeur Le parfum qui l’arrose. Sa sœur, hier pareille, Aujourd’hui se défait Et se meurt au soleil Dans un pâle reflet. Cueillez votre jeunesse, Ce merveilleux cadeau, Avant que ne s’abaisse Le tout dernier rideau (!) La nature sauvage Nous donne du crédit ; Mais le temps le ravage Comme une maladie.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme