QUI PARTAGE MA PASSION POUR GEORGES SIMENON ?

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
QUI PARTAGE MA PASSION POUR GEORGES SIMENON ?

2 réponses


Avant de commencer l'écriture, Georges taillait 4/5 crayons, et notait quelques noms sur un quart de feuille de papier : il restait aux personnages ainsi figés de se mouvoir sur la page blanche. En fait, il racontait la vie du foetus dans le ventre de sa mère, et l'histoire se terminait sur sa naissance. (je n'ai pas inventé cela mais simplement résumé d'après une étude sur l'oeuvre de Georges). Il a fait le pari d'écrire un roman en un week-end, dans une bulle de verre suspendue au-dessus d'un grand boulevard parisien. Il a commencé à écrire des nouvelles "coloniales" dans un journal "grand public" (genre l'épatant ou l'intrépide). Un ouvrage inspiré des colonies : un joli coup de lune (effet du palu sur un jeune en mal d'aventure. A plus, Jean-Louis

oui voilà présente au recensement j en suis passionnée un très grand romancier en plus des Maigret