Quand un lecteur adore la prose de Zafon, vers quel autre auteur l'orienter pour [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Quand un lecteur adore la prose de Zafon, vers quel autre auteur l'orienter pour être certain qu'il lui plaise ?

9 réponses


Je ne connais pas Zafon, mais je sais que le plaisir est dans la variété. Il faut donc lire quelque chose d'un genre différent.
Bonjour. Peut-être "Le rêve de Martin", de Françoise Henri, ou Mary Shelley...

je vous conseille un autre auteur espagnol "Falcones" et son roman "la cathédrale de la mer", très émouvant, j'ai lu Zafon et j'ai aussi beaucoup apprécié. Bonne lecture.

Je vous conseillerai egalement la Cathédrale de la Mer de falcones. L'action se passe egalement à barcelone même si l'époque n'est pas du tout la même. La prose des auteurs est assez proche.

je ne connais pas du tout cet auteur- je connais tous les classiques, mais pas celui là!

j'ai lu les deux livres de Zafon "l'ombre du vent" et "le jeu de l'ange". Il y a un poésie dans ces deux romans qui me fait penser au Grand Maulnes, d'Alain Fournier, un classique, mais tellement merveilleux. A lire ou à relire....

Je vous recommande un auteur espagnol : Arturo Perez-Reverte (journaliste et romancier né à Cartagène en 1951). Même si "l"ombre du vent" n'a pas d'équivalent, vous devriez trouver du plaisir à lire cet auteur. Je vous conseille particulièrement : la peau du tambour, le maître d'escrime, le tableau du maître flamand et le cimetière des bateaux sans nom. Bonne lecture ! Catherine

peut - être différent mais aussi captivant l'auteur n'est pas espagnol ( suisse )mais l'action se passe à LISBONNE TRAIN DE NUIT POUR LISBONNE de Pascal MERCIER un écrivain à découvrir collection 10:18 domaine étranger à vous d'apprécier .... PATRICIA ARMELLE

Je pense que vous aimerez les livres de michel del castillo . La religieuse de Madrigal " excellent " . Vous retrouverez je pense l'ambiance de ZAfon . Un autre livre "régal" tellement en adéquation avec notre société ..; La vie mentie. Je n'ai pas encore lu le dernier " mamita " . J'ai eu le plaisir d'aller à une discussion où il présentait et commentait donc le dernier . Evidemment , on pourrait discuter, discuter tellement les ouvertures sont grandes . Un véritable bol de bien etre intellectuel, ...