Ne trouvez-vous pas choquant cette histoire particulièrement contraire à la spon

-
Personnellement, j'ai lu ce livre il y a des années. Le côté histoire d'amour m'a touché. Mais le fantasme d'une parfaite harmonie et d'une parfaite entente en-dehors de toute découverte de l'autre, de toute communication, programmée (!) à l'avance me semble terrible.

Qui peut se permettre de décider pour d'autres qui ils doivent aimer, avec qui ils doivent vivre, qui sera la femme ou l'homme parfait, à vie... comme si les sentiments étaient quelque chose de stable, d'inchangeant. Comme si il fallait rester coute que coute avec quelqu'un (y compris s'il vous maltraite?), comme si ce que vit chacun d'entre nous dans sa journée n'a pas de répercussions sur la vie de couple, de famille, le soir...

Effrayent, disais-je car, fantasme que quelqu'un d'autre saura faire de meilleurs choix que moi. Cela donne des aspirations à recherche un guide, un chef, qui décidera pour moi qui sera la personne à aimer. Sous prétexte d'une histoire d'amour, c'est une véritable idéologie d'aspiration totalitaire, revendication d'une organisation sociale digne d'une dictature qui déciderait pour les gens ce qui est bon pour eux.

Il n'y a que moi qui puisse décider pour moi-même, y compris si je dois souffrir de mes choix, souffrir de renoncer, douter de m'engager. Ayons un peu de courage: l'amour est une aventure, pas un calcul résultat d'un logiciel ou d'opérations de calcul!
Afficher la suite 

18 réponses

0
Merci
Choquant ? "La Nuit des temps" ? Ah non, pas du tout. Pourquoi "contraire à la spontanéïté ? Un livre doit-il être écrit spontanément ?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Lis ''Le grand secret'' du même auteur, ça te réconciliera peut-être avec Barjavel. Je l'ai lu il y a bien longtemps mais j'ai le souvenir d'une histoire d'amour poignante.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je ne suis pas une fanatique de SF mais la Nuit des Temps a une dimension poétique très belle. Comment accuellir dans un temps tout autre un être venant d'ailleurs: le médecin qui pense à réciter le vers considéré comme le plus beau phonétiquement de notre théâtre: "Ariane, ma soeur de quel amour blessé vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée" comme message de bienvenue à l'"autre", c'est une très belle trouvaille, .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, j'ai lu ce roman quand j'étais une jeune ado et n'ai vu a ce moment que l'histoire d'amour (je décidais alors d'appeler ma fille Eléa). Je l'ai relu bien des années plus tard et je ne partage pas ton analyse. En fait je pense que Barjavel a voulu dénoncer ce que tu décris, l'amour de ces deux etres dépasse les intentions de la société, cette dernière étant l'assassine. J'ai des milliers de choses à dire sur ce roman mais il est tard et je suis fatiguées, je reviendrais plus tard.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Hey! mais je l'ai lu ce livre!!! D'ailleurs c'est un des seuls que j'ai lu. (j'ai du lire 5 livres dans ma vie a part les oui-oui et les encyclopédies) . J'étais en 6e et c'est ma mère qui me l'a prété en disant: "tiens ça te plaira peut etre"; En effet j'ai carément plongé dedans, ça m'a fait l'effet d'un film mais en plus long, j'e l'ai dévoré en une semaine et j'ai donc essayé un autre livre du meme auteur me disant que je m'éclaterai autant que la nuit des temps................:bilan: je ne me rappelle meme plus du titre!!! je crois qu'il y avait "sable" dans le titre mais pas plus....j'ai abandonné le livre au bout de 20/30 pages, c'etait impossible pour moi de rentrer dans l'histoire. Je dirais bravo a barjavel pour la nuit des temps car je l'ai lu d'un trait alors que je suis le pire des lecteurs!!!!! (moi c'est la musique en fait...hé hé)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
J'étais en 5eme quand mon prof de français nous a donné ce livre à étudier;Je suis ressortie de cette lecture transformée. J'avais l'impression d'avoir lu enfin un livre de "grands" Cà changeait de Pagnol et de Balzac !
L'histoire d'amour est magnifique mais c'est vrai que ce monde parfait ou tout est décidé pour toi à l'avance, ou on te dit qui tu doit aimer, quel travail tu dois faire...fait un peu froid dans le dos en y réfléchissant bien. Ou est le libre arbitre?
Le monde décrit est trop lisse, trop parfait pour ne pas inspirer quand même au moins une légère méfiance.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
"Te montrer à l'univers le temps d'un éclair puis m'enfermer avec toi seul et te regarder pendant l'éternité" J'avais appris cette phrase par coeur quand j'avais lu le livre adolescente je ne suis pas très fleur bleue mais ce livre est très beau..
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Non ce n'est pas choquant au contraire.. C'est le fantasme de la complementarité parfaite entre deux etres complementarité à laquelle nous croyons tous au debut de nos histoires d'amour et dont nous dechantons rapidement .. Prenez ce livre au second degré .. voilà l'anti spontanéïté parfaite pour un couple parfait qui s'aimera vraiment jusqu'à la nuit des temps ..Ce qui m'avait paru le plus inadmissible moi ce n'est pas ce couple indissoluble et préprogrammé mais le "mange machine" .. rires .. Maman faitsait si bien la cuisine..Par contre pour elle c'etait la solution parfaite au "on bouffe quoi ce soir "!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Il est vrai que je n'avais jamais réfléchi à cette histoire d'amour de cette façon. Je ne me souviens plus de tous les détails, ça fait un bout de temps que j'ai lu ce livre, mais à ce moment, je trouvais ça génial, qu'ils n'aient pas à se poser la question de qui est leur âme soeur. Maintenant il est vrai que sans erreur, et sans essai la vie serait un peu trop parfaite et ennuyeuse.
Peut être aussi n'y a t'il que cette solution pour être complétement en osmose avec son conjoint, se comprendre complétement. Tout le monde un jour à préféré ne rien dire à son conjoint de peur de le blesser, le brusquer, ou tout simplement en se disant qu'il ne comprendrait pas.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
C'est vrai que ce livre est très beau, tout comme l'enchanteur du même auteur, ou le grand secret, mais il est vrai aussi que Barjavel était un auteur de droite, et même antisémite, ce n'est un secret pour personne. D'où quelques allusions qui peuvent choquer! Céline avait les mêmes idées politiques et ça ne l'a pas empêcher d'écrire des chefs-d'œuvres!
Dans La nuit des temps, il faut vraiment le savoir et faire attention pour trouver des choses choquantes. Un exemple, au moment de choisir qui réveiller en premier entre la femme et l'homme (en sachant que le 1er réveil est risqué et que le 2e sera donc, je cite, "plus précieux"), Barjavel écrit "Pour l'arabe, le seul qui comptait, c'était l'homme", ensuite ils hésitent entre le cerveau "plus lourd" de l'homme et la beauté de la femme (merci les clichés!) et finalement évidemment ils réveillent la femme en premier (parce que quand même on va pas prendre le risque de perdre l'homme!)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
vu sous cet angle oui pour choquant, mais je n'avais jamais eu ce regard sur l'amour entre eléa et paikan, quand à dénoncer la non spontaneité de l'amour .... la vraie question c'est aimer est ce spontané ? entre la part hormonale et l'attirrance physique inexplicable et la rationnalité qui nous fait fuir ou courir après l'autre et les choix de vie et la routine et le train train ou est encore la spontanénité ? ça reste à méditer ! une autre vision totalitaire sur les choix de vie, le destin, l'arbitraire et l'eugénisme il y a binevenue à gatacca à voir pas à lire ..... mais j'adore quand meme ce roman je le trouve sublime . la
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
la réponse de ce lecteur me fait penser à ces gens qui lorsqu'il écoutent un humoriste se moquant des racistes, pensent que l'humoriste l'est ! bon l'exemple est peut etre mal choisi car barjavel a des orientations politiques particulières mais ce que je veux dire c'est qu'il m'avait semblé à la lecture de ce livre (lointaine il est vrai) que la société où se retrouvait les amants n'était pas du tout le sujet principal du roman, c'était plutot commme un arrière plan servant de mise en valeur à cet amour intemporel, justement le coté glacé "manquant de spontaneité" de cette société faisait ressortir davantage encore la pureté, la liberté, l'irréductibilité de l'amour des deux héros ......j'avais eu le sentiment que l'auteur ne cherchait pas à nous convaincre que cette société- là était idéale, ce n'était pas le propos,.... cette personne à fait un contresens de lecture .... dans mon souvenir les amants était comme seuls au monde avec le savant qui découvrait la femme et leur histoire... qui lui aussi était touché comme "contaminé" par la beauté, la puissance de leur amour ...Il ne faut pas bouder son plaisir et chercher de la politique là où ce n'est pas essentiel, il y a d'autres romans où c'est évident ou métaphorisé pour être décodé mais pas ici.... dommage que vous n'ayez pas été touché par une si belle histoire !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
la réponse de ce lecteur me fait penser à ces gens qui lorsqu'il écoutent un humoriste se moquant des racistes, pensent que l'humoriste l'est ! bon l'exemple est peut etre mal choisi car barjavel a des orientations politiques particulières mais ce que je veux dire c'est qu'il m'avait semblé à la lecture de ce livre (lointaine il est vrai) que la société où se retrouvait les amants n'était pas du tout le sujet principal du roman, c'était plutot commme un arrière plan servant de mise en valeur à cet amour intemporel, justement le coté glacé "manquant de spontaneité" de cette société faisait ressortir davantage encore la pureté, la liberté, l'irréductibilité de l'amour des deux héros ......j'avais eu le sentiment que l'auteur ne cherchait pas à nous convaincre que cette société- là était idéale, ce n'était pas le propos,.... cette personne à fait un contresens de lecture .... dans mon souvenir les amants était comme seuls au monde avec le savant qui découvrait la femme et leur histoire... qui lui aussi était touché comme "contaminé" par la beauté, la puissance de leur amour ...Il ne faut pas bouder son plaisir et chercher de la politique là où ce n'est pas essentiel, il y a d'autres romans où c'est évident ou métaphorisé pour être décodé mais pas ici.... dommage que vous n'ayez pas été touché par une si belle histoire !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
on a soupçonné Barjavel d'être pétainiste, qui était d'ailleurs un guide pour beaucoup à cette époque... celà se retrouve également dans Ravage qu'il a écrit pendant la guerre où l'on peut comprendre derrière le postulat de départ un attachement à la devise "Travail, famille, patrie", traduit par le dévouement total des protagonistes au héros et un retour salvateur à la terre familiale... le côté SF est néanmoins interéssant, le futur imaginé par moment par l'auteur est souvent proche de notre réalité...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
perso , j'ai lu ce roman 3 fois à des étapes differentes de ma vie : je l'ai percu autrement à chaque fois! j'aime le coté precurseur de barjavel ( cf "le grand secret") d'ailleurs je cherche un livre de barjavel que j'ai prété et jamais récupéré : "les années de la liberté". au cas ou? bonne lectures à tous!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je crois vraiment que ce livre va au delà de tout ça et qu'il explique justement que des civilisations extrêmes dans leur gestion de l'humain tel que le sont les deux sociétés du livre sont vouées à l'échec. Barjavel nous montre par la comparaison de ces deux pays que même une belle utopie peut être perverse et dangeureuse parce qu'elle ne prend pas en compte les travers et les réelles sentiments humains.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ce livre est fabuleux, c'est lui qui m'a fait aimer Barjavel, ce n'est que l'histoire moderne de Juliette et Roméo!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
choquant ! ce qui me choque aujourd'hui : nous n'avons jamais vecu aussis prés des craintes de ces auteurs car en general ce sont leurs craintes qui sont exprimées dans un certain futur ravage,une rose au paradis ,la nuit des temps ,(1984,f°451,j suis une legende)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme