A la lumière de quels textes bibliques peut-on affirmer que la terre d'Israël ap

- - Dernière réponse : bernard moallic
Messages postés
66
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2007
Dernière intervention
16 août 2012
- 30 avril 2012 à 16:32
J'ai besoin de connaître ces textes et ces passages. Et de savoir de quand ils datent à peu près. Et a t-on également une délimitation du territoire ? Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

0
Merci
Lire Zacharie 12 : 5-9, mais Juda n'est qu'une tribu d'Israël, et tout Israël n'est pas encore sur la terre historique d'Israël. Aussi Jérémie 31 : 24 .Pour le rassemblement de tout Israël, lire Ezechiel 37 : 21-28 . Dans la Nouvelle Alliance, voir Romains 11 : 26 et le contexte. La Bible nous parle quelque part de "l'Israël de Dieu". Donc Israël et la terre d'Israël appartient à Dieu, c'est "son héritage" Cherchez.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Moïse conduit les « Enfants d’Israël » hors d’Égypte, jusqu’à la « Terre promise », le pays de Canaan, sur le seuil duquel il meurt, (1272 avant l’ère chrétienne). David devient roi du peuple d'Israël. À la tête de ses armées, David parvient à vaincre définitivement toutes les nations alentours. En établissant l'influence d 'Israël depuis l'Égypte jusqu'à l'Euphrate, David ouvre une ère de prospérité et de paix pour son peuple. Il fait de Jérusalem la capitale de son royaume et il y installe l'Arche d' Alliance.Salomon, fils de David est un roi d'Israël (de 970 à 931 avant Jésus-Christ ). Il fait construire le premier Temple de Jérusalem. Détruit par Babylone. Second Temple, construit pour remplacer le 1er, par le roi d'Israël Hérode le Grand, vers l'an 19 avant notre ère. Elevé lui aussi sur le Mont du Temple détruit en l'an 70 de notre ère, par les romains lors de la ruine de Jérusalem, à la suite d'une révolte juive. Il ne reste aujourd'hui du second Temple qu'un seul mur de soubassement, où viennent se recueillir des milliers de Juifs : le Mur des Lamentations. Ce vestige reste un lieu de culte de toute première importance pour les Juifs d’aujourd'hui. Jérusalem sera un jour le phare du monde croyant quand les 3 religions se rassembleront en paix.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Il n'y aura pas de rassemblement des religions. Il y a ceux qui reconnaitront et choisirons Christ comme Seigneur et Sauveur, et les autres. Dieu est très clair à ce sujet et Jésus-Christ aussi. Dans le Coran il est stipulé aussi que Jésus viendra pour arrêter la folie de la fin des temps. Nous attendons tous le Messie, et le royaume de Dieu sera assis en Israël. C'est là-bas que Jésus reviendra.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Les découvertes archéologique menées par Israël Finkelstein dans les années 1990, prouveraient que le pays de Canaan ne fut pas conquis militairement, l'apparition des 1ères communautés israélites sur les hautes terres intérieures, vers -1200, font de ces derniers des groupes de souches eux-mêmes cananéennes (probablement des groupes dissidents, hostilesà l'Egypte la partie du Proche-Orient située entre la Méditerranée et le Jourdain (cette région correspond plus ou moins aujourd'hui aux territoires de la Palestine , de l'ouest de la Jordanie, du sud de la Syrie et du Liban), avant sa conquête par Josué et les Tribus d'Israël sorties d'Égypte.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Malheureusement moi non plus, s'il pouvait au moins y avoir cohabitation pacifique, égalité du niveau de vie, mais peut-on à l'heure actuelle encore rêver ! J'ai peur que non.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
la réponse que je vous propose est la suivante: bible ancien testament,genèse chapitre 12 : DIEU donna à Abraham le pays de canaan qui correspond à la syrie-palestine d'aujourd'hui autre réponse : genèse chapitre 15 verset 17 : DIEU dit à Abraham " à ta postérité,je donne ce pays,du fleuve d'Egypte (le nil) jusqu'au grand fleuve Euphrate (en Irac aujourd'hui)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Dans la nouvelle alliance, les juifs et autres religieux qui n'ont pas reconnu jésus comme messie ne sont pas considérés justes "nul ne vient au Père si ce n'est par moi" - Dieu ne raisonne pas du tout en nation, mais pour l'humanité entière. Ainsi lors de l'instauration de son royaume au ciel dénommée la "Jérusalem céleste", après la bataille d'harmaguédon qu'il gagnera enfin contre le mal, les politiques et religions corrompues (Livres de Daniel et de la Révélation de Jean), ceux qui ne l'ont pas cherché, ni obéi avec fidélité seront jugés tout comme ceux qu'il déclarera justes. il laissera, néanmoins une chance de davantage se repentir à certains, (les autres, les impies sauront pourquoi, ils n'en feront pas partie). Il vivront sur terre, apprendront avec l'aide des plus justes comment se comporter pour plaire à Dieu et gagner la vie éternelle "en paix et sécurité" C'est peut-être étonnant mais dans le psaume 37 versert 9,11, il est écrit "Ce sont ceux qui espèrent en Dieu qui posséderont la terre, les humbles posséderont la terre, et vraiment, ils se délecteront de l'abondance de la paix".
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour, La terre d'israel spécialement n'appartient plus à Dieu ! La nation juive a été rejeté par Dieu : "Le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en produira les fruits." — Mat. 21:43. Cette nouvelle nation regroupe des personnes du monde entier qui veulent servir Dieu selon sa volonté : psaumes 86 : 9 : "Toutes les nations que tu as faites viendront, elles se prosterneront devant toi, ô Jéhovah, et rendront gloire à ton nom." Une prophétie dans l'ancien testament concernant une nouvelle alliance : jérémie 31 : 31 à 33 : “ Voyez : des jours viennent ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ et vraiment je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle ;  non pas [une alliance] comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs ancêtres, au jour où j’ai saisi leur main pour les faire sortir du pays d’Égypte, ‘ mon alliance qu’eux ont rompue, et pourtant moi j’étais leur propriétaire-époux ’, c’est là ce que déclare Jéhovah. ”  “ Car voici l’alliance que je conclurai avec la maison d’Israël après ces jours-là ”, c’est là ce que déclare Jéhovah. “ Oui, je mettrai ma loi au-dedans d’eux, et dans leur cœur je l’écrirai. Oui, je deviendrai leur Dieu, et eux deviendront mon peuple. ” L'apôtre Paul a repris cette prophétie dans sa lettre aux hébreux (dans le nouveau testament) : hébreux 8 : 9 à 13 : " non pas selon l’alliance que j’ai faite avec leurs ancêtres, au jour où j’ai saisi leur main pour les faire sortir du pays d’Égypte, parce qu’ils ne sont pas demeurés dans mon alliance, de sorte que j’ai cessé de me soucier d’eux, dit Jéhovah. ” 10 “ Car voici l’alliance que je contracterai avec la maison d’Israël après ces jours-là ”, dit Jéhovah. “ Oui, je mettrai mes lois dans leur pensée, et dans leurs cœurs je les écrirai. Oui, je deviendrai leur Dieu, et eux deviendront mon peuple. 11 “ Et en aucun cas ils n’enseigneront chacun son concitoyen et chacun son frère, en disant : ‘ Connais Jéhovah ! ’ Car tous me connaîtront, du plus petit au plus grand d’entre eux. 12 Car je serai miséricordieux à l’égard de leurs actions injustes, et je ne me souviendrai absolument plus de leurs péchés. ” 13 En disant “ [alliance] nouvelle ”, il a rendu périmée l’ancienne. Or ce qui devient périmé et qui vieillit est près de disparaître." Le médiateur de cette nouvelle alliance (hébreux 9 : 15): 1 timothée 2 : 4 :"Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus" La nouvelle nation, “ l’Israël de Dieu ”, est composée d’Israélites au sens spirituel : Rom. 2:28, 29 " Car n’est pas Juif qui l’est au-dehors, ni n’est circoncision celle qui l’est au-dehors, sur la chair.  Mais est Juif qui l’est au-dedans, et [sa] circoncision c’est celle du cœur par [l’]esprit, et non par un code écrit. La louange de celui-là vient, non pas des hommes, mais de Dieu."" En conclusion : l’alliance de la Loi devint en un sens “ périmée ” quand Dieu annonça par l’intermédiaire du prophète Jérémie qu’il y aurait une alliance nouvelle (Jr 31:31-34 ; Hé 8:13). En 33 de n. è., elle fut annulée du fait de la mort de Christ sur le poteau de supplice (Col 2:14) et fut remplacée par l’alliance nouvelle. — Hé 7:12 ; 9:15 ; Ac 2:1-4. Jéhovah prédit la nouvelle alliance par le prophète Jérémie au VIIe siècle av. n. è., en précisant qu’elle ne serait pas comme l’alliance de la Loi, qu’Israël avait rompue (Jérémie 31:31-34). Quand, le 14 Nisan 33 de n. è., la nuit qui précéda sa mort, Jésus Christ institua la célébration du Repas du Seigneur, il annonça la nouvelle alliance, que son sacrifice validerait (Luc 22:20: "La coupe aussi de la même manière après qu’ils eurent pris le repas, [et] il disait : “ Cette coupe représente la nouvelle alliance grâce à mon sang, qui va être répandu pour vous".) Le 50e jour à compter de sa résurrection, dix jours après être monté vers son Père, Jésus répandit l’esprit saint, qu’il avait reçu de Jéhovah, sur ses disciples réunis dans une chambre haute à Jérusalem. — Actes 2:1-4, 17, 33 ; 2Corinthiens 3:6, 8, 9 ; Hébreux 2:3, 4.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Pour faire suite à Jacques, Sous la nouvelle alliance dont Christ Jésus fut le Médiateur, une démarcation spirituelle, de loin plus imposante que n’importe quelle frontière géographique, fut établie pour séparer du reste du monde des humains la nation spirituelle que forme la congrégation chrétienne (Jn 17:6, 14-19 ; 1P 2:9-11). Jéhovah avait prophétisé depuis longtemps qu’il bâtirait Sion avec des pierres précieuses et qu’il ferait toutes ses frontières en “ pierres ravissantes ”, et Jésus cita cette prophétie en appliquant le verset suivant à ceux qui deviendraient ses disciples (Is 54:12, 13 ; Jn 6:45 ; voir aussi Ré 21:9-11, 18-21). Ces frontières spirituelles doivent rester inviolées, car Dieu prévient que ceux qui les franchissent seront détruits. — Comparer Is 54:14, 15 et 60:18 avec 1Co 3:16, 17. Inversement, les membres de cette nation spirituelle sont tenus de demeurer au sein de ses limites, en respectant les barrières morales établies (1Co 5:9-13 ; 6:9, 10 ; 1Th 4:3-6) et les frontières spirituelles qui les séparent du faux culte et des systèmes du monde (2Co 6:14-18 ; Jc 4:4 ; Ré 18:4) ; ils doivent aussi observer les prescriptions qui régissent de bonnes relations entre les chrétiens et les “ autorités supérieures ” que sont les gouvernements en place (Rm 13:1, 5 ; 1P 2:13-16 ; Ac 4:19, 20 ; 5:29), entre mari et femme (1Co 7:39 ; 1P 3:1, 7), et beaucoup d’autres aspects de la vie.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
66
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2007
Dernière intervention
16 août 2012
1
0
Merci
On peut toujours réver; mais quand je vois ce que les chrétiens ont fait aux Amérindiens je suis sceptique surtout à l'heure de la bombe A.
Ne comptons pas trop sur les hommes, mais plutôt sur la nature qui peut remédier à la bétise humaine.
Commenter la réponse de bernard moallic