"Le sorcier frappe à la porte" de Béatrice

-
Bonjour, j'ai écrit un livre, un témoignage sur l'accompagnement du conjoint malade. Son titre "Le sorcier frappe à la porte" de Béatrice.Quelqu'un en a t-il entendu parler? Etant en compte d'auteur, je me débrouille par moi même. Les démarches sont longues. Mais le bouche à oreille fonctionne. Si vous avez une solution plus rapide informez moi SVP.
Si le livre vous intéresse vous pouvez passer commande.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

0
Merci
Je constate que j'ai très peu de réponse, pour ne pas dire zéro. Pourtant je continue mon petit bonhomme de chemin. J' ai des séances dédicaces de prévues le 21/05 et le 25/05, des ventes dans des boutiques de presse Cadaujac et La Brède, une grande librairie de Bordeaux va me prendre des exemplaires, je suis en pourparler avec Cultura. En septembre des tables rondes littéraires, mon problème, me direz-vous? Je reste en Gironde.
Commenter la réponse de béatrice
0
Merci
La réponse est en fait la mienne, car je me demande si mon sujet intéresse quelqu'un.
Commenter la réponse de béatrice
Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 13 octobre 2010
Dernière intervention
12 octobre 2011
0
Merci
Bonjour Béatrice
Il est effectivement très difficile de se faire connaître lorsqu'on n'a pas de relations, quelle que soit la qualité de ce qu'on écrit.
Vous avez bien commencé apparemment. Inscrivez-vous au plus grand nombre possible de fêtes ou salons du livre, très nombreux dans certaines régions. Décrochez des séances de dédicaces dans des librairies ( rarement très ouvertes), des maisons de la presse (souvent plus dynamiques), des grandes surfaces, et surtout les Espaces culturels Leclerc, généralement très accueillants. Proposez à tous ces partenaires du dépôt-vente qui ne leur coûte rien. Vous devez naturellement leur laisser une marge sur le prix de vente, disons entre 25 et 33%.
N'espérez surtout pas gagner d'argent avec vos livres. Dans le meilleur des cas vous rentrerez à peu près dans vos fonds... si vous ne vous êtes pas fait arnaquer par un éditeur à compte d'auteur ! Dans tous les cas, vous ferez des rencontres intéressantes et vous aurez l'occasion de bavarder avec des lecteurs potentiels.
Bon courage
Simone Chanet-Munsch
Merci, de ce que vous m'écrivez. Je suis en compte d'auteur, mais je souhaite une proposition pour changer de contrat. Je suis consciente que je ne gagnerai pas d'argent en vendant mon livre. Le but était avant tout de témoigner, de pouvoir échanger. Comme vous le dites cela est passionnant. ( Cependant restons lucides, je dois rentrer dans mes frais, ma situation actuelle ne me permet pas d'être philantrope)!!!!
Je n'avais pas pensé au centre Leclerc(espace culturel) mais je vais faire le nécessaire. Comme vous l'exprimez, les maisons de la presse sont plus ouvertes que les librairies, qui ne pensent qu'au "référencement". Mais il y a des exceptions, ainsi la plus grande librairie de ma région a pris en dépot-vente des ouvrages.
Je ne pense pas manquer de courage, mais parfois cela pèse. Maintenant, le tirage est récent et au niveau vente je pense avoir déjà réalisé de bonnes choses.
Merci, encore pour votre soutien et je vous ferais connaître le résultat de mes démarches.
Commenter la réponse de Simone Chanet-Munsch
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 18 décembre 2011
Dernière intervention
19 décembre 2011
0
Merci
Bonjour Béatrice
Chaque être humain dans la difficulté devrait s'écrire. Le face à face à lui-même est guérisseur.
Beaucoup de gens dans mon entourage utilisent Facebook pour mettre leur entreprise, produit et expérience en avant.
Je me suis permis de mettre le lien avec votre éditeur sur mon mur Facebook (1800 personnes).
Cordialement
Commenter la réponse de mironi
0
Merci
Bonsoir Mironi, je prends connaissance de ton mail et je te remercie vivement pour ta gentillesse. Je suis très heureuse de me sentir soutenue dans ma démarche, car ce n,est pas toujours facile de tout mener de front....
Mais as tu lu le livre? Si oui, l'as tu trouve "aidant" pour les autres? En plus de m'avoir permis de surmonter bien des choses, j'aimerais qu'il aide les personnes dans des situations semblables ou parallèles.
A bientôt peut etre.
Commenter la réponse de Beatrice
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 18 décembre 2011
Dernière intervention
19 décembre 2011
0
Merci
Bonjour Béatrice
Par 2 fois ma mère est passée par la perte de son conjoint par maladie, à 24 ans puis à 50 ans. Elle a eu toujours besoin de lire les livres relatant l'expérience d'autres personnes pour ne pas se sentir seule dans l'épreuve.
Ton livre est nécessaire pour tous ces gens.
La foi ???
« Ai-je la foi ? De cela, je ne puis avoir aucune certitude immédiate, car la foi est précisément cette oscillation dialectique qui , dans le tremblement et la crainte, ne désespère pourtant jamais. Elle est ce souci infini au sujet de soi-même, ce souci de savoir si on a la foi, et c'est ce souci qui est la foi. ». citation de Ouaknin dans son livre Tsimtsoum.
C'est ce mouvement d'incertitude qui est notre signe de relation avec l'Autre. C'est lorsque l'individu n'est pas assuré de sa relation avec l'Autre qu'il y a relation avec l'Autre.
Pour tous ces gens, continues dans la joie d'aider.
Cordialement
Commenter la réponse de mironi