C'est français de dire ça ? [Résolu]

Messages postés
254
Date d'inscription
dimanche 25 décembre 2011
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Bonjour,

J'ai toujours des doutes

Est ce que c'est français de dire ça :
Quand j'aurais une réponse je penserai a toi

Pourquoi on dit Deux lignes égales au lieu de Deux lignes égaux ?

Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
21439
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 décembre 2018
0
Merci
Bonjour stell-91.

"Quand j'aurais une réponse je penserai à toi":
Cette phrase n'est pas correcte, car vous utilisez à tort le conditionnel (j'aurais) allié au futur simple. Vous devriez écrire "quand j'aurai (futur simple) une réponse je penserai à toi".

On dit "deux lignes égales" et non "deux lignes égaux" tout simplement parce que "ligne" est un nom féminin, et que le féminin pluriel de "égal" est "égales". "Egaux" est le masculin pluriel.
Pourriez-vous dire "deux femmes égaux" ? Certainement pas ! Donc vous devez également dire (ou écrire) "deux lignes égales".

J'espère que mes explications auront pu vous être utiles.

Bon après-midi. Cordialement.
stell-91
Messages postés
254
Date d'inscription
dimanche 25 décembre 2011
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Pour la deuxieme partie j'ai bien compris le feminin de égale c'est égales mais pas egaux.

Ma phrase, ce n'est pas du conditionnel ? pourquoi ? Le conditionnel fonctionne uniquement si on commence la phrase par si ? Est ce que je peux avoir plus de precision ? je me suis renseigné mais j'ai du mal à comprendre. Comment etre sur que je dois employer du conditionnel ?

Dans ma phrase j'ai l'impression d’exprimer un souhait, une action soumise à une condition donc je ne comprend pas.
Paul-Bernard
Messages postés
21439
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 décembre 2018
> stell-91
Messages postés
254
Date d'inscription
dimanche 25 décembre 2011
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Bonsoir stell-91.

Non, votre phrase n'est pas du conditionnel.
Vous dites "quand j'aurai (au futur, j'insiste) une réponse je penserai à toi". Donc vous savez que vous aurez une réponse, qu'elle soit positive ou négative.
Ce serait du conditionnel si vous n'étiez pas certain(e) d'obtenir une réponse et vous diriez alors "si j'avais une réponse, je penserais à toi". C'est de toute manière la proposition principale (je penserai(s) ) qui se met au conditionnel, pas la subordonnée (si j'avais une réponse)..
Dans votre phrase, vous présentez comme sûr le fait que vous aurez une réponse. Donc ce n'est pas du conditionnel. Le conditionnel ne s'utilise que si l'élément déclencheur de l'évènement n'est pas certain. Et dans ce cas on commence généralement la proposition par "si".
Il existe d'autres façons d'exprimer le conditionnel que commencer votre phrase par "si". On peut par exemple se servir du subjonctif, mais c'est une tournure de phrase peu usitée, car elle exige de maîtriser la conjugaison des différents temps du subjonctif.
Un exemple:
"Si j'avais une réponse, je penserais à toi": j'avais est à l'imparfait de l'indicatif, je penserais est au présent du conditionnel.
"Eussé-je reçu une réponse, j'aurais pensé à toi": "Eussé-je reçu" est au plus-que-parfait du subjonctif, "je penserais" est au présent du conditionnel.

Bonne soirée. Cordialement.
stell-91
Messages postés
254
Date d'inscription
dimanche 25 décembre 2011
Dernière intervention
7 décembre 2018
> Paul-Bernard
Messages postés
21439
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 décembre 2018
-
Maintenant c'est clair merci pour ce cour de français !
Paul-Bernard
Messages postés
21439
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 décembre 2018
> stell-91
Messages postés
254
Date d'inscription
dimanche 25 décembre 2011
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
De rien, stell-91. Mais c'est un cours de français, et pas une cour de récréation.

Joyeuses Fêtes. Cordialement.
Commenter la réponse de Paul-Bernard