Justifier "Les Mains sales" comme une anti-pièce

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 4 juin 2010 à 16:13
anti-tragédie, anti-héro
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
- Il a été question de la pièce : "Les mains sales", ce lundi matin 31 mai 2010, et sur radiofrance-culture, entre 10h et 11h. (emission à ré-écouter)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Les mains les plus sales sont celles qui massacrent l'orthographe !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ben cool Dany, à part l'orthographe approximative - que l'on ne peut pas vraiment te reprocher, pourquoi pas un héro puisque son féminin c'est héroïne et non hérosine ? et encore les héros et les héroïnes ne vivent-ils pas les mêmes aventures - à part ça, tu comptes sur le net pour faire ta dissert ?
Ben moi qui suis de l'ancienne génération, celle qui fréquentait le lycée du temps où Sartre écrivait, je me demande ce que c'est qu'une anti-pièce : il n'y a rien dans mon dictionnaire entre antiphrase et antipode, mais justement une antiphrase c'est "une manière de s'exprimer qui consiste à dire le contraire de ce qu'on pense, par ironie ou euphémisme" (voir ces mots, Dany).
Plus encore, je me demande ce que veut dire la phrase "Justifier "Les mains sales" comme une anti-pièce". J'ai justement relu la pièce il n'y a pas très longtemps, et j'y ai vu une oeuvre autobiographique : Sartre se résignant à écrire alors qu'il aurait toujours rêvé d'être en première ligne de l'action de son cher parti communiste ? Sartre s'assènant un jugement définitif avec la parole du meneur (j'ai oublié le nom du personnage, et je cite de mémoire) : "Que vaut-il mieux, faire ce que l'on aime, ou faire ce que l'on fait le mieux ?"
Sartre manierait ainsi une certaine ironie désespérée, qui va bien à ce chantre de l'existentialisme... Ce peut être le point de départ d'une réflexion, Dany, et ça m'intéresserait de lire le texte définitif de ta disserte. Il est vrai qu'avec l'âge je commence à m'intéresser à la philo, qui n'était pas trop ma tasse de thé au lycée. Bonne chance pour la suite, et n'hésite pas à t'isoler dans le silence pour réfléchir à tout ça et laisser venir des idées qui te sont personnelles.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ah! les Mains Sales. Nous l'avons etudiee au lycee. Mais cette piece demontre ce que le theatre peut realiser, que ce soit negative ou postive. Je pense aux mots de Keats, 'faculte negative'. Ici les bornes du theatre sont poussees aux marges. Je dirais un theatre de possibilite. Salut.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme