Sans feu, ni sang [Résolu]

- - Dernière réponse : linter_Crashounette
Messages postés
2702
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
30 avril 2013
- 4 juil. 2011 à 11:53
Bonjour,
j'ai écouté avec inétrêt l'entrevue à France Inter avec Pierre Jolivet où il exprimait le fait que nos sontes et notre hitoire ont été pris par Holywood qui les a transformés en hisoires de passion avec du sang, du feu, des mort et des agonies. qoique d'origine belge, je vis en Angleterre. J'ai écrit un livre. Je remarque que j'ai suivi Monsieur Tout Le Monde en écoutant les instructions pour écrire. Instructions qui disent, pas de conflits, pas de roman!
Et pourtant quand j'étaispetit ma mère m'a lu "Les Merveilleux voyages de Nils Holgersonn au travers la Suède". je ne vais pas décrire tout ce que je lis. Mais je me dis de quoi remplissons nous nos têtes en lisant des livres aussi ensanglantés ou en visonnant des fils pleins d'horreur.
Y-q-til encore des livres comme Le Grand Maulnes. Est-ce que ce genre de lecteur existe encore?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
2702
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
30 avril 2013
99
0
Merci
Bonjour,

je reste pour ma part assez convaincue que la lecture permet de s'évader vers des horizons divers qui restent le choix du lecteur évidemment, et que parmi nous, nous devons encore être beaucoup à aimer rêver, voyager avec nos livres, et que sang, feu, morts et agonie sont déjà pléthore sur nos écrans de TV ou de cinéma...

Je crois aussi que la lecture peut parfois nous apporter des axes de réflexions sur nous même par exemple. Autour de moi, les lecteurs de Mange, Prie, Aime ont été séduits, tout comme à une autre époque, l'alchimiste de Coellho...
Commenter la réponse de linter_Crashounette