[Jeu] Si on écrivait tous ensemble ?

linter_Crashounette
Messages postés
2703
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Administrateur
Dernière intervention
30 avril 2013
- Modifié par Crashounette le 28/09/2011 à 12:50
 Céline - 9 oct. 2012 à 22:28
Bonjour,

Il suffit que chacun continue la phrase du précédent...
C'est parti ?


Il était une fois...

5 réponses

Chapitre 3

Elle allait se baisser pour cueillir quelques fleurs, quand une petite souris blanche s'approcha d'elle et l'avertit : "Ne les cueille pas ! Car elles se fâneront toutes et tu te perdrais
_ Qui es-tu, petite souris ?
_ Je fus une fée des neiges, mais un jour, je m'endormis pendant l'hiver, oubliant de faire tomber la neige. La reine des fées et le roi des génies m'ont alors transformée en petite souris. Pour me racheter, je dois être bienveillante avec les gens bons. Mais je ne fais plus cela par intérêt, ma transformation m'a beaucoup changée. Viens avec moi...
3
mayapro
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 13 février 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2011

27 oct. 2011 à 23:46
La petite souris l'entraina loin sur le chemin, les fleurs devenaient de plus en plus belles et surtout de plus en plus attirantes.L'envie d'en cueillir devint intense, la tentation était plus forte que la raison. La petite souris le ressentit et se retourna brusquement, d'un regard tendre et compréhensif, elle intervint juste à temps..la petite fille venait de tendre sa fragile et délicate petite main blanche sur la tige d'une magnifique fleur, au parfum si envoutant.
Le geste fut rapide, les petits doigts se refermèrent sur la fleur tant convoitée, les poils blanc couleur neige de la souris se redressèrent, le frisson de la peur la fit trembler.
La petite fille ferma lentement les paupières, respira à plein poumons....
0
Elle ne put s'empêcher de cueillir la fleur.
_ Qu'as-tu fait ? Cria la souris." Celle-ci grimpa sur le dos d'Erika pendant qu'une grande vague s'abattit sur elles-deux. Fort heureusement, elles furent à l'abri dans une bouteille partant à la dérive avec Alice, perdue dans le pays des Merveilles.
0
Mary-Lou
Messages postés
13
Date d'inscription
mardi 1 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 février 2012
39
Modifié par Mary-Lou le 17/12/2011 à 23:58
Les trois pauvrettes, étaient terrorisées. Erika, la souris juchée son dos ainsi que sa nouvelle amie Alice, réfugiées miraculeusement dans une énorme bouteille, un magnum de champagne vide laissé là par un noctambule forestier, voguèrent ainsi sur la mer en furie, ballottées sur les énormes, immenses vagues grises aux crêtes écumantes. Que pouvaient-elles faire ? Où donc les emportaient ces flots déchaïnés ? Soudain, elles virent se profiler au loin un vaisseau arborant, flottant dans le vent, le pavillon noir à tête de mort des pirates. C'était la galère du Capitaine Crochet qui transportait à son bord ses amis, Pat Hibulaire et la sinistre famille Adams au complet avec leur amie Cruella. Ils se dirigeaient (croyaient-ils !) vers l'Ile au Trésor. Tandis que dans la soute ramaient les malheureux galériens enchaînés, capturés par Crochet : le Prince Charmant, Blanche Neige, Cendrillon, Mickey, Donald, les sept nains, le petit Poucet, ET l'extra-terrestre et même le pauvre Hulk qui de désespoir avait perdu sa belle couleur verte. Heureusement, l'affreux bonhomme Crochet ne vit pas les pauvrettes dans leur fragile embarcation. La nuit se passa donc ainsi, dans le noir total, entre ciel et mer. . Au petit matin, lorsqu'elles se réveillèrent, elles avaient échoué sur une plage de sable fin, un endroit inconnu. Le soleil se levait, radieux. Etait-ce le pays des merveilles ?
0
Cela se pouvait, elles rencontrèrent heureusement, Shreck, Fiona, leur trois enfants Fergus, Farckle et Felicia mais aussi l'Âne et le chat Potté !
Shreck les vit et prit la parole :
_ Que pouvons-nous faire pour vous ?
0
Mary-Lou
Messages postés
13
Date d'inscription
mardi 1 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 février 2012
39
11 janv. 2012 à 02:57
Merci Monsieur Shreck de bien vouloir nous aider répondit Erika, toute heureuse que quelqu'un veuille bien leur venir en aide. Elle connaissait M. Schreck pour l'avoir vu à la télévision où il présentait les informations. Voilà, le lutin m'avait dit qu'il était important de suivre le chemin bordé de fleurs jaunes mais je lui ai désobéi et tout va mal maintenant, nous sommes perdues. A cause de moi, la fée des neiges s'est transformée en souris et Alice ne sait pas quoi faire non plus..Elle a rapetissé et craint beaucoup les sourires de chats et les chapeliers fous.
Je comprends, dit Shreck. Je rassure ton amie Alice, il n'y a pas de chapelier ni de chat en cet endroit. Quant à toi, tu cherches le chemin de ta vie, il y en a plusieurs ici, la plupart sont bordés de fleurs jaunes mais il ne faut pas te tromper. Celui qui est bordé de soucis te rendra très malheureuse, évite-le. Choisis plutôt celui bordé de boutons d'or qui mène au Manoir de la Richesse ou celui bordé de tournesols qui mène au pays où il fait toujours beau. .
0
CHAPITRE 1

Il était une fois
, dans une ville pas si loin d'ici...
2
... une petite fille qui aimait la lecture plus que tout au monde ...
0
Lil35
Messages postés
12
Date d'inscription
jeudi 4 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2012

Modifié par Crashounette le 7/10/2011 à 15:42
Elle lisait des livres presque plus gros qu'elle en un temps record!
0
Un jour qu'elle marchait, le nez plongé dans un nouveau livre passionnant....
0
Platypus Geek
Messages postés
26
Date d'inscription
mercredi 16 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 mars 2013

Modifié par Crashounette le 7/10/2011 à 15:43
elle trébucha sur un cadavre....
0
linter_Crashounette
Messages postés
2703
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Administrateur
Dernière intervention
30 avril 2013
67
Modifié par Crashounette le 7/10/2011 à 15:43
ou plus exactement, une bouteille dans laquelle se trouvait un message...
0
CHAPITRE 2

Tandis qu'elle avancait d'un pas tranquille sur le sentier bordé de petites fleurs jaunes, la petite fille se posait mille et une questions... Qu'allait il lui arriver sur ce chemin fleuri ? quel genre de compagnon allait elle rencontrer ? Quand, et comment ? Qu'y avait il au juste de l'autre côté de ce sentier...
Elle était toute à ces pensées lorsque soudain,
1
Elle était toute à ses pensées quand soudain, un immense buisson se mit à tembler, la petite fille, Érika de son prénom, recula et manqua d'écraser les petites fleurs jaunes et de sortir du chemin mais s'arrêta à temps. Un vautour sortit brusquement du buisson et se posa sur une branche de l'un des arbres de la sombre forêt.
_ Dis-moi, jeune demoiselle, parla t-il au plus grand étonnement d'Érika, que fais-tu donc sur ce chemin si sombre et si caillouteux ?
_ Je vais rencontrer tous les personnages des livres que j'ai lu mais le lutin m'a bien averti de ne jamais sortir de ce chemin bordé de fleurs jaunes. Et tant pis si je manque de trébucher à chaque pierre !
_ Vois-tu, à ta gauche, ce petit chemin agréable, lumineux, bordé de ces merveilleux magnolias roses ?
_ Oui. Mais je sais que je ne dois pas y aller.
_ Bien sûr que si, vois le chemin bordé de fleurs jaunes, plus tu avances, plus tout devient sombre ! Crois-tu vraiment que quelques personnages fictifs vont s'y cacher ? Il y a de fortes chances que tu y retrouves les méchants ! Seuls les êtres malfaisants se cachent dans les coins sombres, le lutin a voulu se jouer de toi ! Emprunte le chemin lumineux et tu réussiras ta quête."
Le vautour avait l'air si bienveillant qu'il était difficile de ne pas le croire mais elle crut reconnaître en ce vautour, un personnage de l'un de ses livres : le complice principal de la sorcière qui se transforme et ment aux hommes pour les attirer dans de bien terribles pièges !
Elle regarda le vautour et le beau chemin si attirant. Quel était le bon chemin ? Tel était le dilemme !
0
La tentation était grande de suivre le chemin aux magnolias, mais le souvenir encore effrayant du malin de la sorcière, lui fit continuer sa route. Tout en poursuivant, elle entendait encore le vautour lui crier qu'elle regretterait son choix. Elle accelera le pas, et de temps en temps se retournait pour être sûre qu'il ne la suive pas, c'est alors, qu'elle percuta...
0
C'est alors qu'elle percuta une pierre et tomba sur le sol. Elle se leva et se retourna : elle vit que le chemin aux magnolias avaient changé de décor : les magnolias étaient devenus d'affreux arbres malades, et le chemin était sombre et rempli de plantes carnivores.
_ J'ai bien fait de ne pas avoir écouté ce damné vautour ! Déclara Erika."
Elle continua son chemin et découvrit un chevalier au loin : était-ce le chevalier Lancelot ? Ou Perceval ? Ou quelque autre chevalier de la table ronde ?
0
Pour en avoir le coeur net, elle continua à avancer d'un pas pressé... Le changement de décor avait fini par la faire douter du choix qu'elle venait de faire, et elle commençait même un peu à avoir peur. La vue de ce Chevalier au loin semblait être son seul espoir.
Mais bien qu'elle ne cessait d'avancer, et même de plus en plus vite, elle n'avait pas l'impression de parvenir à se rapprocher de lui. Il paraissait toujours aussi loin. Elle se mit à trottiner, puis à courir, et finalement, se mit à déguerpir à telle allure qu'elle trébucha de nouveau et s'étala brusquement à terre... Relevant lentement la tête, elle constata avec soulagement qu'elle ne s'était pas blessée, elle ne ressentait pas de douleur. Alors elle se releva d'un bond, épousseta sa robe et releva la tête, se trouvant alors nez à nez avec le Chevalier.
Surprise, elle fit un bond en arrière, ce qui fit sourire le beau jeune homme en armure.

- Bonjour gente Demoiselle, je suis le Chevalier de L'Ambre, je suis à la recherche de mon fabuleux destrier qui d'un coup d'esbroufe s'est enfui à toute jambe et s'est enfoncé dans la forêt... L'auriez vous aperçu de votre oeil clair et maladroit ?

Il avait un accent charmant, il était très beau et très grand, il parlait d'une voix rassurante et douce... Erika était sous le charme... A tel point qu'elle en fut trop intimidée pour répondre, et se contenta de secouer la tête à la négative.

- Accepteriez vous de me porter assistance pour retrouver mon fidèle et capricieux compagnon ?

Erika rougit mais n'hésita pas à accepter d'un hochement de tête positif...

Le Chevalier de L'Ambre la prit donc par la main et l'entraina en souriant hors du sentier aux Camélias, vers l'épaisse forêt...

- Et vous gente Demoiselle, quelle quête guidât vos pas sur ce chemin ?

Erika prit une profonde respiration pour surmonter sa timidité et répondit en un souffle :

- je viens vivre des aventures extraordinaires... je crois...

- Ah !! quelle heureuse nouvelle, reprit le Chevalier d'un air enchanté, car les aventures sont l'affaire des Chevaliers, quelle chance que nous nous soyons croisés ce jour !

Erika sourit en rougissant, tandis qu'ils pénétraient, main dans la main, dans la forêt...
0
Ils marchèrent d'un pas assuré jusqu'au moment où ils virent la famille Addams ! Que faisaient-ils là ? Ce sont des personnages de série pas de livres mais qu'importe, il étaient là, Gomez, Morticia, Pugsley, Mercredi, l'oncle Fester (Fétide), Lurch (le serviteur Frankenstein), mamie Addams et la chose (main qui se balade toute seule).
0
Chapitre 4

Plus, le quatuor avançait et plus le ciel s'assombrissait pour devenir tout noir. Soudain, le chemin s'arrêta devant une barrière délabrée face à une immense maison rigide et imposante qui se dressait orgueilleusement devant leurs yeux agrandis par la surprise.
Ils s'approchèrent prudemment de la maison afin de demander leur chemin au propriétaire et ils virent la plaque du propriétaire "Dr Jekyll" et sur la porte était gravée de manière sauvage un menaçant "Mr. Hyde"
_ Ces noms me disent vaguement quelque chose, se dit Erika.
_ Sonnons tout de même, répondit Bilbo." Mais la porte s'ouvrit en grinçant et, après avoir hésité, ils entrèrent. Un homme habillée à l'ancienne mode anglaise les accueillit.
_ Vous êtes ici, les bienvenus, je suis le Dr. Jekyll. Que puis-je pour vous ?
_ Nous voulons savoir dans quel coin nous sommes exactement... répondit Erika.
_ Vous êtes hélas dans un coin non seulement désolé mais aussi dangereux, des forces maléfiques règnent en maître par ici."
Quelques heures passèrent et nos amis étaient assis à la table du Dr. Jekyll qui leur a servi le thé. Soudain, une force poussa Dr. Jekyll à partir en trombe dans son laboratoire, tourmenté. Nos amis le suivirent et le virent boire une potion étrange. Soudain, il se sentit saisi de violentes convulsions et se transformait peu à peu en un sauvage et difforme monstre.
_ Tout va bien Dr. Jekyll ? Demanda la souris." Celui-ci éclata d'un rire affreux et sauvage et s'écria : "Mon nom est Mr. Hyde !
_ Mr. Hyde ! S'écria Alice. C'est le criminel le plus recherché du pays ! Il est donc le double de Jekyll !"

Soudain, Mr. Hyde, menaçant, éleva une hache sur nos amis. Auront-ils le temps d'esquiver le coup ?
0
Mr. Hyde éclata d'un rire exécrable en brandissant sa cruelle hache qui voulut asséner sur nos amis. Qu'allait-il advenir d'eux ?
0
linter_Crashounette
Messages postés
2703
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Administrateur
Dernière intervention
30 avril 2013
67
6 juin 2012 à 00:00
... Dans un excès de panique, Bilbo, qui cherchait peut être maladroitement à fuir, se prit les pieds dans on ne sait quoi et s'étala de tout son long juste aux pieds de Mr Hyde, qui trébucha grassement, dans un grand bruit sourd, lâchant la hache qui glissa aux pieds d'Erika. Elle essaya bien de la saisir, mais elle ne put la soulever, elle était bien trop lourde pour ses bras de petite fille. Mais de toute façon, cela s'avéra inutile, car mr Hyde, à la grande surprise des 4 amis, dont un toujours à terre, ébahi, s'était assommé en tombant !

Une fois la stupeur passée, il était temps de réagir, et vite !
0
Ils sortirent alors par la porte de derrière pendant que Mr.Hyde gisait, assommé et se transformera plus tard, naturellement en Dr. Jekyll qui, tourmenté par sa double-personnalité avait décidé de séparer son bon côté du mauvais, ce mauvais côté étant Mr. Hyde !
Nos amis s'enfuirent alors dans une caverne de gobelins et Alice, la souris et Erika avaient perdu de vue Bilbo. Mais elles ne savaient pas qu'il avait trouvé un anneau étrange et à cause de cela, était poursuivi par un petit être sinistre surnommé Gollum !
0
linter_Crashounette
Messages postés
2703
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Administrateur
Dernière intervention
30 avril 2013
67
18 juin 2012 à 19:34
...En effet, ils eurent beau le chercher, l'appeler... Bilbo restait introuvable.
Et pour cause, l'histoire nous apprendra plus tard qu'il était en effet pris dans une autre aventure, et il ne reverrait pas nos amis de si tôt.

Épuisées, Alice, la souris et Erika, décidèrent de s'arrêter dans cette caverne de gobelins pour se reposer un peu. Alors ils s'installèrent les uns contre les autres pour se protéger et rester au chaud, et ne tardèrent pas à s'endormir.

Ils furent réveillés en sursaut par un grand fracas. Erika et Alice se levèrent d'un bond et aperçurent un gobelin, qui tentant de s'échapper s'était pris les pieds dans une aspérité du sol et s'était étalé de tout son long. Les jeunes filles virent alors courir vers elles la souris, que le gobelin avait réussi à enlever discrètement, pendant leur sommeil.
Sans attendre, puisque le gobelin retrouvait déjà ses esprits et commençait à se relever, les trois amies se mirent à courir pour échapper à la dégoûtante créature. Mais à mesure qu'elles couraient, la lumière devenait rare et la caverne devenait de plus en plus sombre. Et si les gobelins sont habitués à vois dans une épaisse pénombre, ce n'était pas le cas de nos trois amies.
Alors Erika saisit la main d'Alice, qui elle même portait la souris, et lui dit : "il nous faut trouver une sortie au plus vite, car il risque de réveiller ses petits copains !!"
Alice, paniquée répondit : "Mais nous ne pouvons pas revenir sur nos pas, comment faire ?"
Alors la souris leur dit à son tour "chut ! Vous ne sentez pas comme un léger courant d'air ? Nous devons le suivre, nous trouverons une sortie !!".

Alors d'un pas lent et mal assuré à cause de la pénombre, les trois amies suivirent le léger courant, et arrivèrent en effet à un trou menant vers l'extérieur, mais à peine plus gros qu'une souris !!!
Alice et Erika soupirèrent, elles n'entendaient plus les pas lourds à leurs trousses, mais elles ne doutaient pas que c'était car le gobelin était parti chercher ses camarades à la rescousses. Alors, la souris passa aisément par le trou, et repassant la tête dans la caverne, elle dit aux deux amies "cachez vous du mieux que vous pouvez, je vais trouver quelqu'un qui va venir vous sortir de là !!", et elle fila...

Alice et Erika se blottirent alors l'une contre l'autre, recroquevillée dans un repli de la caverne, et attendirent courageusement le retour de leur amie...
0
biyoune7
Messages postés
9
Date d'inscription
vendredi 22 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2012
2
22 juin 2012 à 14:02
Mais leur amie ne revint jamais car, trop occupée à se faire de la place dans l'estomac de l'ours qui l'avait absorbé, elle oublia Alice et Erika qui périrent séchées comme deux pauvres tomates.
La souris, qui n'avait pas de prénom, fut régurgitée quelques semaines après l'hibernation, en plein mois d'avril 1812.
Elle fonda une famille avec un vieux rat des premiers égouts de Londres construits après la grande puanteur.
Ils eurent 46 petits rats noirs et petites souris vertes qui à leur tour fondèrent des familles dans la plus grande tradition de consanguinité.
Ce n'est qu'en 2014 que tout cessa avec la grande guerre qui ne laissa pour seul et unique survivant une cigale du nom de Fourmi.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Soudain, Erika se réveilla en sursaut ! Quel cauchemar ! Il n'empêche qu'elle s'était endormie dans la caverne à Gobelin mais Bilbo, qui avait dupé Gollum en volant l'anneau parvint à les faire sortir.
_ Je vais retrouver mes amis les nains ! Déclara Bilbo, j'ai une mission à accomplir."

Puis il partit pendant que la souris revint, leur montra une auberge ou ils purent s'approvisionner.
Soudain, Peter Pan entra...
0
linter_Crashounette
Messages postés
2703
Date d'inscription
vendredi 24 septembre 2004
Statut
Administrateur
Dernière intervention
30 avril 2013
67
9 oct. 2012 à 22:15
Erika n'eut aucun mal à reconnaître ce visage rieur, ces vêtements verts trop petits, cet amusant chapeau... C'était bien Peter Pan, son héros depuis toute petite !!! Elle sentit son coeur battre la chamade.
0
Il se posta devant eux et clama : "Je suis Peter Pan. Venez, je vous emmène au pays imaginaire. Vous n'aurez plus besoin de grandir !"
0