La racine du mal. Une proposition qui peut soulever des questions.

- - Dernière réponse :  retounerchezsoi - 10 sept. 2012 à 19:43
Bonjour,
suite à ma question: pourquoi les églises et les sectes qui se disent d'origine chrétienne occultent-elles la phrase du christ:, "l'homme récoltera ce qu'il a semé"?.. J'ai écrit un texte de 6 pages sur le sujet qui, pour moi est d'une importance capitale et nous permet de comprendre un peu le pourquoi de toute la misère humaine actuelle...misère dont la cause profonde est spirituelle...... est-ce que cela vous interesse? si oui je peux vous le transmettre....
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
66
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2007
Dernière intervention
16 août 2012
0
Merci
" L'homme récoltera ce qu'il a semé" ressemble étragement à la loi du karma ; la dite
loi était connu des druides; c'est une des raison que l'église catho. (qui est politisée
depuis toujours) a tout fait pour la faire disparaitre et les autres courants itou.
Votre texte , s'il est intéressant faite le passer, cela peut rendre service à quelqu'un.
A++
Il est bon de signaler qu'Arius disait que le Christ n'a pas été crucifié.
Aprés moultes recherches , il s'avère que souvent nous confondons Jésus et le Christ.
Le Christ a quitté l'enveloppe de Jésus sur le mont des Oliviers, c'est une des raisons que les disciples présents à ce moment là se sont fait tancés car dans leur sommeil ils n'ont pu voir un des plus grand événement cosmique dont ils auraient été les témoins.
Le Christ a remplacé Jésus au moment du baptême, pendant trois ans environ, et a quitté le corps de Jésus au mont des Oliviers.
Ce genre d'expérience , le Dalai Lama le fait de temps à autre avec Avalokiteshvara qui est connu des maîtres japonais.
Ce genre d'événement est plutot rare donc méconnu.
-
Les Idées préconçues

Depuis notre enfance nous avons eu l'occasion d'accumuler de nombreuses connaissances des tous ordres que nous avons acceptées ou rejetées en fonction d'un critère personnel intuitif, cérébral ou de tradition.
Ces connaissances nous servent le plus souvent de base pour accepter ou rejeter une idée nouvelle. Ce sont les « idées préconçues » qui nous paraissent justes parce que nous les connaissons, mais qui la plupart du temps sont fausses et forment ainsi un barrage à la compréhension d'une idée inconnue.

Prenons l'exemple des idées et pratiques basées sur la spiritualité :

La plupart ont pour origine l'enseignement d'un « précurseur » qui remonte à de nombreuses années. Or :
De tous les enseignements qui nous ont été prodigués par des « envoyés », tels que Krishna, Bouddha, Zoroastre, Lao-Tseu, les prophètes hébreux, le Christ, Mahomet, et bien d'autres., l'homme, en déformant et interprétant l'enseignement initial adapté à l'évolution humaine de l'époque, en a fait des religions qui, actuellement, n'ont plus grand chose à voir avec l'enseignement d'origine..
Tous ces « envoyés » ont apporté la « Vérité » adaptée à l'humanité de l'époque.
La Vérité est « une » parce qu'elle est issue de la « perfection », et ce n'est que par l'éloignement de son origine qu'elle peut se diversifier et ainsi se manifester aux hommes, apparemment de plusieurs façons, parce que leur évolution n'est pas identique à la fois dans le temps, et dans les peuples eux-mêmes. A l'image d'un arbre dont les branches se ramifient à partir du tronc jusqu'à la plus fine d'entre elles et qui fait quand-même partie de l'arbre. Chaque branche reçoit la même sève et participe au développement de l'arbre. En réalité, le fond de tous ces enseignements était, à l'origine, le même.
Si on va au fond des choses, on retrouve des parcelles de cette « Vérité » dans presque toutes les religions et autres enseignements d'ordre spirituel, accompagnées de nombreuses erreurs bien entendu.
Et si tous ces enseignements étaient restés dans leur pureté d'origine, il n'y aurait à l'heure actuelle, qu'une seule religion, ou plus exactement qu'un seul enseignement. Ou peut-être quelques religions ou enseignements avec quelques nuances, sur la forme et non sur le fond, afin d'être adaptées à l'évolution de chaque peuple, mais vibrant quand-même en harmonie, sans différences fondamentales. C'est loin d'être le cas.
N'est-ce pas la preuve que toutes les idées préconçues qui se disent spirituelles ont de fortes chances d'être fausses...
C'est la raison pour laquelle le conseil du Christ qui me semble authentique : « Devenez comme les enfants », c'est-à-dire avec un cerveau neuf, sans idées préconçues, présente une telle importance...
Les seuls critères à appliquer pour savoir si une idée est dans la Vérité c'est :
Simplicité, Naturel et logique
Exactement le contraire de ce qui se passe le plus souvent de nos jours :

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »

Ce qui flatte notre orgueil, notre pire ennemi dans le domaine spirituel.

Bien cordialement.
Entièrement d'accord dans l'ensemble de tout ce qui flatte notre EGO ce qui est un véritable poison pour le pauvre humain que nous sommes. Mais l'origine du mal viendrait de la liberté qui nous a été donné trop tôt par celui que la Bible appelle Lucifer ( le Porteur de Lumière) . L'homme de cette époque n'était pas assez mur pour cette liberté ,et les conséquences sont devenues trop lourdes pour l'époque.
Heureusement le Christ et le sacrifice de Jésus a amélioré cet handicap et l'humanité peut poursuivre son évolution lentement vers les sommets spirituels.
Des films où des romans nous donnent un avant gout de notre futur; je pense à Start Gate, même si je le trouve un peu trop matérialiste ( dans le mauvais sens du terme.)
Ce n'est pas une référence d'appartenir à une religion; ayant connu des personnes athées plus religieuse que certain donneurs de leçons de n'importe quel bord qu'ils soient.
Si le bouddhisme progresse en occident les soi disant chrétiens devraient se remettre en question, en se regardant dans le miroir tout les matins et se souvenir de leur histoire peu reluisante
Amicalement et bon courage pour l'avenir. A++++
Réponse à Bernard du 09 09 2012
Il me semble que vous n'avez pas lu "La racine du mal " dans sa totalité (Il semble avoir disparu de ce forum) Le libre arbitre de l'homme fait partie de son genre, même Dieu ne peut le lui enlever, et c'est ce qui lui donne en même temps la responsabilité : Il n'était pas obligé d'écouter Satan qui aurait du être le porteur de Lumière . mais qui lui aussi a failli... Quant à la suite de l'avenir de l'humanité, essayez de pressentir les conséquences de ces paroles: "Laissez les morts enterrer leurs morts ", " Il viendra pour juger les vivants et les morts" et dans l'apocalypse, "ils mourront de seconde mort"... De quelle mort s'agit-il ? La seule chose réellement vivante en l'homme est son esprit, tout le reste n'est que provisoire. (Dois-je remettre sur cette page "La racine du mal" dans sa totalité ?)
Bien cordialement, trés bon échange.
L'apocalypse est bien là, il faut être aveugle pour ne pas le voir.Et le mot d'ordre est: "surtout ne pas affoler" Il faut laisser les gens dormir (spirituellement bien entendu.)
C'est sans doute pourquoi l'article "La racine du mal" dans sa totalité a été effacé...
Si j'ai eu la grâce de trouver certaines connaissances capitales pour notre avenir, ne serais-je pas coupable de ne pas en parler... Si par exemple, je savais qu'un complot contre le président de la république allait avoir lieu sous peu, mon devoir ne serait-il pas d'en avertir les autorités ? Dans le cas de la spiritualité c'est bien plus grave. Je dis ce que je sais, vous pouvez en faire ce que vous voulez, ce n'est pas mon problème, je ne cherche pas d'adèptes pour une doctrine quelconque.. J'essaye seulement de prévenir de la gravité de ce qui se passe et de ce qui va se passer... Quand ? seul le Père le sait.


La Racine du Mal
Tous les écologistes sont à peu près d'accord : l'humanité suit une route qui la conduit fatalement à une grande catastrophe... Il suffit d'ouvrir les yeux et de réfléchir un tant soit peu pour en être convaincu...mais les solutions qu'ils envisagent pour tenter d'éviter cette catastrophe ne sont que des solutions matérielles, alors que la véritable origine est d'ordre spirituelle...
Le début de cette route suivie par l'humanité remonte à de nombreuses années, nous arrivons actuellement à sa phase terminale.
Le Christ est venu sur Terre pour nous avertir des conséquences de la fausse voie que nous suivions et tenter d'en éviter, au moins partiellement, les conséquences... ¨Pour le remercier : on l'a assassiné... comme pour dire : Je signe et j'assume.

LE MESSAGE DU CHRIST

La Solution de base à tous nos problèmes :

Dans son livre « Le chaos et l'harmonie » Truang Xuang Tuong Américain, Vietnamien d'origine, professeur d'astronomie à l'université de Pennsylvanie nous dit ceci : « La précision avec laquelle les astres tournent dans l'univers est comparable à celle d'un archer qui enverrait sa flèche dans une cible de un centimètre quarré située à quinze milliards d'années lumière »...
Une précision à vous couper le souffle, c'est la perfection absolue....
Autrement dit : les astres sont régis par des lois parfaites....
Alors il faudrait se poser la question : Ne sommes-nous pas, nous aussi, soumis à ces mêmes lois parfaites ?
Lorsque nous semons une graine de salade, nous récoltons toujours une salade, bien plus grosse que la graine, un grain de blé donne un épi de blé, pas du riz ou de l'avoine mais du blé... autrement dit : ce que l'on sème on le récolte à l'identique et amplifié....C'est une loi de la nature qui ne se contredit jamais... Pourquoi l'homme ferait-il exception et ne serait-il pas soumis à cette même loi ? Le dicton populaire « Qui sème le vent récolte la tempête » serait-il donc réalité et non simple boutade.

Maintenant examinons avec logique ces trois phrases du Christ :
1°)« Cherchez et vous trouverez, demandez et vous recevrez, frappez et on vous ouvrira »
2°) « Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa Justice et alors tout le reste vous sera donné par surcroît. »
3°) « L'homme récoltera ce qu'il a semé », précisé par « celui qui tue par l'épée, périra par l'épée. »
La première phrase n'est pas qu'une simple invitation, mais une exigence. Ce qui veut dire également :« celui qui ne cherche pas, ne trouvera rien, ne recevra rien et restera dehors »
Quant à la deuxième phrase : Il est bien évident que nous sommes loin d'avoir « tout le reste ». Les événements qui se sont produits sur la terre depuis la mort du Christ jusqu'à nos jours, se dressent en accusateurs : L'humanité n'a pas ou mal cherché ce « royaume et cette Justice ».... La voie qu'elle suit depuis la mort du Christ (et même avant) n'est pas bonne.
La troisième phrase est la clef qui ouvre la porte à la compréhension et au succès :
Si l'homme récolte ce qu'il a semé, cela signifie qu'il est actuellement le résultat de ce qu'il a été et qu'à chaque instant de sa vie il construit lui-même son avenir par ses pensées, ses paroles et ses actes.
Celui qui prend conscience de cela, connaissant sa responsabilité, cherchera de toutes ses forces à ne faire que le bien, à respecter la nature et son prochain...
Essayez d'imaginer les conséquences d'une mise en application effective de cette seule phrase.
N'est-ce pas d'elle que tout le reste découle ?
Et quelle simplicité !
De plus le Christ nous donne le « mode d'emploi » :
Aime ton prochain comme toi-même, Tu ne jugeras point. Et Veillez et priez
Avec en plus le discernement : « ne donne pas de perles aux pourceaux »
Devant une telle simplicité et une telle clarté on ne comprend pas pourquoi cela n'a été ni compris ni enseigné.
Il est bien évident que cela demande un gros effort sur soi-même et l'enseigner risquerait de ne plaire qu'à un tout petit nombre.... on comprend alors pourquoi les églises ne peuvent pas l'enseigner, alors que si on se donne la peine de réfléchir un tant soit peu la Vérité apparaît avec une évidence logique.
Essayez d'imaginer ce que serait le monde si cette simple phrase du Christ avait été interprétée, comprise et appliquée dès le début... La Terre ne serait-elle pas un véritable Paradis ? .... Développement du sujet :
Fausses croyances.
La croyance essentielle de toutes les religions et sectes issues de l'enseignement du Christ est basée, à quelques détails prés, sur la même notion inventée par on ne sait qui et qui ne résiste pas à un examen logique, qui démontre facilement sa fausseté.
Établie visiblement dans le but essentiel de recruter le plus grand nombre possible d'adeptes en favorisant la paresse et l'orgueil spirituel.... exactement le contraire de ce que voulait le Christ.
Cette notion, établie d'une façon extrêmement astucieuse, enchaîne leurs adhérents et les entraînent vers le bas en leur donnant l'illusion de liberté et d'ascension.
On est donc parti de cette affirmation qui au premier abord semble logique
« Rien n'est impossible à Dieu »....
D'où : S'il n'est pas descendu de la croix, comme on le lui demandait, c'est qu'il ne l'a pas voulu, S'il ne l'a pas voulu c'est qu'il avait une raison.... On a donc inventé la raison suivante :
« Par sa mort sur la croix Le Christ a pris sur lui tous nos péchés et a ainsi réconcilié l'humanité avec Dieu. ! »
Cette affirmation gratuite est devenue par la suite un axiome, une « vérité » à laquelle on doit croire sans réfléchir et l'accepter comme une évidence.
Mais où est-on allé chercher ça ? ... et qui ?..
Il paraît que l'on trouve dans les évangiles une parole soit disant du Christ qui va dans ce sens... alors pour être juste il faudrait comparer cette parole avec une autre parole du Christ : « l'homme récoltera ce qu'il a semé » qui est en totale contradiction avec celle qui est enseignée... il doit y en avoir une de fausse, ajoutée par les hommes ; on y reviendra.
Drôle de façon de se réconcilier avec son prochain : on l'assassine, ensuite on l'encense, on le glorifie, puis on le remercie d'avoir accepté un tel sacrifice... Et on « gobe » ça sans rien dire ! ! ! !
Magnifique comme histoire, plus besoin de se casser la tête pour chercher à s'améliorer, quoi qu'on fasse, on est certain d'aller tout droit au Paradis, sans aucun effort, il suffit de « croire », en Dieu et il fera le reste.... (à noter au passage que cela exclut la responsabilité qui est liée au libre-arbitre de l'homme)
Et tout les « fidèles » y croient sans la moindre réflexion...
Mais revenons à cette affirmation de base et posons nous la question : quelle est la notion la plus juste :
1°) « Rien n'est impossible à Dieu » ou bien,
2°) « Dieu est parfait, parfaites sont ses lois qui dirigent le monde et nous avec et qui sont issues de sa perfection. » ?
Personnellement, je pencherais plutôt pour la deuxième, et pour cause.
Perfection est synonyme d' IMMUABILITE, et d' ETERNITE.. c'est une évidence... ce qui peut être modifié (amélioré) n'est pas parfait...Ce qui EXCLUT TOUT ARBITRAIRE, ainsi que toute contradiction ; ce qui est blanc est blanc, ce qui est noir est noir.
Or dans le « Rien n'est impossible à Dieu » on y inclut la possibilité de MODIFIER SES PROPRES LOIS.PARFAITES...Donc :
Soit Dieu n'est pas parfait.
Soit cette affirmation est fausse...
Or, la rémission des péchés par la mort du Christ est bien un acte arbitraire en dehors des lois du Père, donc cette croyance est fausse, Non seulement elle est fausse mais c'est un véritable blasphème envers Dieu....et celui qui y croit renie la perfection Divine pour la bonne raison que la perfection exclut toute contradiction.
« L'homme récoltera ce qu'il a semé ».... confirmé par « Celui qui tue par l'épée périra par l'épée » nous dit exactement le contraire et met l'homme devant sa « responsabilité » ...Et ce sont là deux paroles du Christ qui semblent authentiques.....
Ce que l'on peut traduire par « l'homme est lui-même l'artisan de son propre destin » chaque jour, chaque heure, chaque minute il se construit lui-même son avenir et Dieu lui-même ne peut modifier ce destin qui est inclus dans la loi parfaite du créateur... seul l'homme peut le modifier par un changement qui va dans le sens de la loi du Père.
C'est là une loi cosmique inévitable, à laquelle l'homme ne peut pas se soustraire, et on veut nous faire croire que Le Fils de Dieu a pu modifier ses propres lois pour satisfaire la paresse et la vanité humaine....
Alors qu'il a dit : « Je ne suis pas venu pour abolir mais pour accomplir les lois de mon Père »....
Bien évidemment cette croyance qui est beaucoup plus juste que la première inclus également celle de la réincarnation : à noter que le Christ y a fait allusion à propos de Jean-Baptiste (il est cet Elie qui etc...)
Essayez de réfléchir aux conséquences de cette loi : Toutes vos pensées, toutes vos paroles et tous vos actes vous reviennent tôt ou tard amplifiés, comme un grain de blé donne un épi...lorsque vous avez bien pris conscience de cette loi, vous ne pouvez plus ni penser ni dire ni faire le moindre mal...si vous êtes conscient des conséquences. N'est-ce pas là, la clef du paradis ? On peut alors comprendre que la Perfection Divine exclut toute possibilité d'injustice..
De plus celui qui adhère à cette croyance renie la perfection Divine. Or comme seul Dieu est parfait il renie Dieu lui-même.
Voyons la suite :
Comme cette fausse croyance, la plus répandue, ne tient pas debout et s'effondre dès que l'on entre dans des explications logiques, on a inventé : « le mystère divin » pour cacher l'ignorance... Le mystère n'est-il pas la conséquence de l'ignorance ?
Alors on a inventé encore autre chose :
« La Bible est la parole de Dieu »
Le Christ n'a laissé aucun écrit personnel....
« Oui mais elle est inspirée par Dieu »
Alors pourquoi quatre évangiles... Un seul devrait suffire...
En lisant les évangiles on se rend compte que chacun des apôtres y a apporté sa compréhension toute personnelle donnant lieu parfois à des divergences de sens... Conclusion : on ne peut pas tout prendre sans un examen objectif... certes tout n'est pas faux, mais tout n'est pas juste non plus... Il y a des paroles authentiques certes mais il en a d'autres pour lesquelles ce n'est pas le cas.
De plus, en disant « La Bible est la parole de Dieu » on met la parole des apôtres et d'autres écrits d'origine humaine au même niveau que celle du Christ....
Et même s'il est possible de trouver quelque part dans la Bible une parole d'un apôtre ou autre transcripteur pouvant évoquer l'éventualité d'un rachat de l'humanité par la mort sur la croix du Christ, dans ce cas là, non seulement on met toutes les paroles de la Bible au même niveau mais on fait même passer la parole humaine AVANT celle du Christ...
Donc par cette fausse croyance, on renie la parole du Christ et la perfection Divine.
De plus : la Perfection du Créateur inclut la perfection de sa Parole... Si la Bible était vraiment la parole de Dieu, il ne saurait y avoir la moindre contradiction, la moindre divergence, or c'est loin d'être le cas... La Bible est loin d'être parfaite ;
elle ne peut donc pas être la parole de Dieu...
En conclusion :
En assassinant le Christ, l'humanité a signé son refus de croire en sa parole et encore moins de l'appliquer.
Et Sans l'intercession du Christ envers le Père :
« Père pardonne leur car ils ne savent pas ce qu'ils font »
(Ils ne se rendent même pas compte de la gravité de leur acte)...
Nous ne serions peut-être pas sur cette Terre pour en parler...
Des preuves qui vont dans ce sens il y en a encore, on en trouve facilement :
Voyez le sort du peuple Juif après cet assassinat... L'apocalypse nous a été donné après la mort du Christ : n'est-ce pas pour montrer les conséquences de nos actes.
Enfin si on ajoute :
« Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa Justice et alors tout le reste vous sera donné par surcroît »
Il ne faudrait pas oublier cette Justice, ni que cette recherche est la vraie « priorité » La « recherche du royaume de Dieu » n'est-elle pas celle de ses Lois qui nous dirigent ? ... Si nous les connaissions et les appliquions la Terre serait un reflet du Paradis.... Ne croyez-vous pas ? .... Hélas on en est encore loin. Et la misère de l'humanité actuelle est à elle seule la preuve que nous n'avons pas (ou si peu) cherché ce royaume et sa Justice.
Et comme si tout cela ne suffisait pas, sachant que l'homme apprécie tout particulièrement le « mystérieux », pour être sur du succès, on a inventé trois autres fausses croyances :
- L'immaculée conception.
- La résurrection du corps terrestre du Christ.
- L'ascension de ce même corps terrestre au ciel.
Ce qui, de mémoire d'homme ne s'est jamais vu ici sur terre... Des actes arbitraires qui renient la perfection Divine.... Si on croit en la perfection Divine et à la Perfection de ses lois toutes ces croyances sont tout simplement impossibles... Il suffit d'un peu de logique pour le comprendre...
il a toujours fallu l'union d'un ovule avec un spermatozoïde pour faire un enfant.
Ceux qui ont vu le Christ après sa mort ne l'ont pas reconnu tout de suite... le corps qu'ils ont vu n'était pas un corps de matière dense, terrestre.
En conclusion : toutes ces fausses croyances ont bien été inventées dans le seul but de recruter le plus grand nombre d'adeptes. En favorisant la paresse spirituelle elle les entraîne vers le bas, le sommeil de l'esprit puis sa mort.:( la seconde mort de l'apocalypse)... tout en leur donnant l'illusion d'ascension.
La première chose à faire ne serait-elle pas de chasser ces erreurs funestes ?
Si un jour vous allez au Puy du fou, en cherchant bien vous pourrez trouver ces paroles de Lao Tseu en lettres d'or :
La Véritable Liberté
Réside dans la connaissance
Des Lois de L'Univers
Et dans la Volonté
De s'y soumettre.
Vous pouvez facilement remplacer le mot Liberté par le mot Bonheur.
Cette « racine » présentée ici n'est pourtant que superficielle, il en existe une autre bien plus profonde à laquelle le Christ a fait allusion dans ces paroles : « Laissez les morts enterrer leurs morts ».........................
Commenter la réponse de bernard moallic