J'ai 13 ans et j'ai besoin d'écrire ...

Juju098 - 18 mars 2015 à 20:09 - Dernière réponse : Azucena64 13 Messages postés mercredi 18 septembre 2013Date d'inscription 14 juillet 2016 Dernière intervention
- 1 avril 2015 à 17:58
Bonjour,

Je m'appelle Justin, j'ai 13 ans, et j'ai pas une vie facile. Ma vie au collègue me déprime complètement pour ne pas dire qu'elle me tue !

Je ressens le besoin d'écrire car c'est la seule chose qui me soulage et me libère mais je n'y arrive pas ! Je commence et puis ça ne va pas donc j'efface et je n'y arrive pas ...

Il FAUT que j'y arrive car même si j'ai quelques amis "fidèles", l'écriture et la littérature sont les seules choses qui m'apaisent, me calment, me soulagent : me libèrent !

Aidez-moi, je vous en conjure !

Merci

Justin
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Azucena64 13 Messages postés mercredi 18 septembre 2013Date d'inscription 14 juillet 2016 Dernière intervention - 19 mars 2015 à 08:19
2
Merci
Bonjour Justin,

Vous me semblez bien triste et quelque peu déprimé, à votre jeune âge c'est préoccupant. Vous employez des mots un peu forts tout de même ! Vous devriez en parler à vos parents (ou à un grand frère, une grande soeur, etc.) et peut-être à votre médecin traitant qui sauraient vous aider à analyser votre mal-être actuel et vous guider. L'aide d'un psychologue pourrait vous permettre d'y voir clair et de mettre un nom sur vos maux.

J'ignore ce qui se passe dans votre collège, mais je suppose, à vous lire, que vous n'êtes peut-être ni dans la bonne classe (niveau de la classe pas assez élevé pour vous ?) ni dans le bon collège... Vous "ennuyez-vous" en cours ? Essayez de vous concentrer davantage sur ce qui vous est enseigné et d'en tirer la substantifique moelle. Si vous êtes au fond de la classe et que cela vous gêne pour vous concentrer, demandez à être devant. Aimez apprendre chaque jour de nouvelles choses, ayez cette envie de découvrir, de savoir qui permet à l'être humain de grandir et de se surpasser, de voir plus haut, plus loin et d'apprécier chaque nouvelle découverte, chaque enseignement. Démontrez de l'intérêt pour ce que vos professeurs vous enseignent, même si cela vous semble parfois imparfait ou incomplet. Leur travail n'est pas aussi "facile" que certains le prétendent et, face à certaines classes, ils font de leur mieux, parfois avec courage, voire avec abnégation, et il faut leur en savoir gré... Faites vôtre ce plaisir de l'effort qui mène à la découverte et au savoir. Il y a bien des matières qui vous attirent, je pense ? Commencez par davantage vous intéresser à celles-ci. Vous aimez probablement le français, accrochez-vous à cette matière et, puisque vous aimez écrire, faites de belles rédactions qui sauront attirer l'attention de votre prof sur vous. Participez activement à ses cours ! Posez des questions. Ayez soif de savoir.
Vous avez la chance d'avoir en Internet un outil puissant de la connaissance que j'aurais bien aimé avoir à votre âge... Servez-vous-en pour satisfaire votre curiosité littéraire ou scientifique ! Et continuez à vous plonger dans la littérature, mais, de grâce, choisissez des ouvrages où abondent gaieté et joie de vivre !

Mais au fait, en quelle classe êtes-vous et dans quel type de collège ? Celui-ci est-il adapté à votre besoin ? Pouvez-vous éventuellement en changer ?

Si vos problèmes sont d'ordre relationnel avec vos "camarades" de classe et de collège, il faut apprendre à relativiser. À votre âge, on donne souvent de l'importance à de petits soucis et de petites méchancetés, moqueries et mesquineries, toutes choses sur lesquelles on passe plus facilement quand on a mûri. Appuyez-vous moyennement sur vos "amis fidèles", car si vous pleurez sur leur épaule, ils vont peut-être finir par se lasser... Souriez-leur et souriez à la vie, sachez apprécier de petits bonheurs quotidiens : un rayon de soleil, un oiseau qui chante, une abeille qui butine, une agréable compagnie amicale, le sourire d'une jeune fille, les blagues des copains, les jeux, le sport...
Quant à écrire, c'est une très bonne solution si cela vous libère d'un poids, vous soulage et vous calme, mais je pense que cela ne suffira peut-être pas à long terme. Les mots peuvent être les baumes temporaires de vos maux, ils peuvent vous aider, mais à mon avis ils ne sont pas tout.
Déjà, vous écrivez bien et sans fautes, c'est un sacré bon point à votre âge !
Vous dites « Je ressens le besoin d'écrire car c'est la seule chose qui me soulage et me libère mais je n'y arrive pas ! Je commence et puis ça ne va pas, donc j'efface et je n'y arrive pas ... » Eh bien, vous êtes sur la bonne voie ! C'est probablement parce que vous êtes perfectionniste, il n'y a aucun mal à cela :
« Avant donc que d'écrire, apprenez à penser. Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, polissez-le sans cesse et le repolissez, ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » (Nicolas Boileau)

Allez, courage ! Il pleut aujourd'hui ? Au lieu de trouver ça triste et gris et de regarder le ciel gris en vous morfondant, souriez à la vie, écoutez le joli chant de la pluie, admirez les perles qu'elle dépose sur les feuilles et dites-vous toujours qu'après la pluie vient le beau temps!

Continuez à écrire et, si vous le souhaitez, envoyez-moi en MP votre prochain écrit, si je peux vous aider à mieux le construire et à trouver les bons mots, je le ferai avec plaisir.

Bonne journée !

Merci Azucena64 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 48 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Azucena64
begonie 94271 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 13 octobre 2018 Dernière intervention - 19 mars 2015 à 10:23
0
Merci
Bonjour jeune homme

Et merci déjà à Azucena64 pour ces conseils utiles et réconfortants.
Merci par contre de ne pas engager une communication via MP car cet appel à l'aide, formulé par une personne suicidaire, en plus d'être mineure, reste de préférence sur les forums. Cela évitera donc que la discussion sorte du site (question de responsabilité).
En te lisant, je suis certaine que tu comprends ma demande.

A justin,

Je viens te proposer de poser la question plutôt sur le forum psychologie de la section voisine qui est " Santé-Médecine " section plus adaptée à tes préoccupations et à ton état de déprime.

Pose donc la question ici : http://sante-medecine.commentcamarche.net/forum/psychologie-20

Si Justin pose donc sa question sur le forum psychologie, Azucena peut, sans autres faire un copier-coller de sa réponse pour une suite sur Santé-Médecine.

Justin, j'espère que tu ouvres donc ta question sur Santé-Médecine en cliquant sur le lien en couleur bleue.

A +
Commenter la réponse de begonie
Azucena64 13 Messages postés mercredi 18 septembre 2013Date d'inscription 14 juillet 2016 Dernière intervention - 19 mars 2015 à 10:38
0
Merci
Oui, bien sûr, j'ignorais l'existence de cette section qui tombe à point nommé.

N'hésitez pas, Justin, à vous confier sur le forum que Begonie vous indique. Vous avez fait un premier pas en entrebâillant cette porte.

Donnez-nous vite de vos nouvelles !
Commenter la réponse de Azucena64
Azucena64 13 Messages postés mercredi 18 septembre 2013Date d'inscription 14 juillet 2016 Dernière intervention - 1 avril 2015 à 17:58
0
Merci
Bon, Justin n'a pas dû prendre connaissance de nos messages puisqu'il répond pas.
Commenter la réponse de Azucena64