Signaler

Poème été [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 24 févr. 2011 à 20:45 par Anonyme
Poème été

Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour Sabine. Voici un poème de Charles Cros (1842-1888) : L'été C'est l'été. Le soleil darde Ses rayons intarissables Sur l'étranger qui s'attarde Au milieu des vastes sables. Comme une liqueur subtile Baignant l'horizon sans borne, L'air qui du sol chaud distille Fait trembloter le roc morne. Le bois des arbres éclate. Le tigre rayé, l'hyène, Tirant leur langue écarlate, Cherchent de l'eau dans la plaine. Les éléphants vont en troupe, Broyant sous leurs pieds les haies Et soulevant de leur croupe Les branchages des futaies. Il n'est pas de grotte creuse Où la chaleur ne pénètre. Aucune vallée ombreuse Où de l'herbe puisse naître. Au jardin, sous un toit lisse De bambou, Sitâ sommeille : Une moue effleure et plisse Parfois sa lèvre vermeille. Sous la gaze, d'or rayée, Où son beau corps s'enveloppe, En s'étirant, l'ennuyée Ouvre ses yeux d'antilope. Mais elle attend, sous ce voile Qui trahit sa beauté nue, Qu'au ciel la première étoile Annonce la nuit venue. Déjà le soleil s'incline Et dans la mer murmurante Va, derrière la colline, Mirer sa splendeur mourante. Et la nature brûlée Respire enfin. La nuit brune Revêt sa robe étoilée, Et, calme, apparaît la lune.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Et en allemand : Sommer Singe, meine liebe Seele, Denn der Sommer lacht. Alle Farben sind voll Feuer, Alle Wett ist eine Scheuer, Alle Frucht ist aufgewacht. Singe, meine liebe Seele, Denn das Glück ist da. Zwischen Ähren, welch ein Schreiten! Flimmernd tanzen alle Weiten, Gott singt selbst Hallelujah. Otto Julius Bierbaum, 1865-1910
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'aime l'été Pour son soleil J'aime l'été Pour ses merveilles J'aime l'été il y a de l'herbe J'aime l'été Tout est superbe J'aime l'été Les jolies fleurs J'aime l'été Tout en couleur J'aime l'été Les oiseaux chantent J'aime l'été Car tout m'enchante

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Premier juillet : congés ! C’est notre premier jour : On va dormir très tard, faire des galipettes, Puis déjeuner au lit au milieu des miettes, Redormir un chouïa… puis refaire l’amour ! Ensuite on va sortir pour aller au marché, Un marché provençal bariolé de couleurs… Mais il fait vraiment chaud, nous irons tout à l’heure ! Je vais faire des toasts que nous pourrons manger Avec des oeufs mollets et un peu de Banon… Entends-tu les cigales qui chantent l’été ? Nos amis provençaux qui sont habitués Ne les remarquent plus. Mais pourtant que c’est bon De les savoir ainsi cachées dans le jardin ! C’est la preuve absolue qu’on est bien en vacances Dans un mazet perdu au coeur de la Provence. Nous buvons le soleil et nous ne faisons rien Que bader, et dormir, nous baigner, nous aimer. Sous son soleil furieux le lumineux Midi Etincelle pour nous de bonheur et de vie. C’est notre premier jour et il est enchanté…

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci beaucoup pour votre poèmes. Bonne journée Sabine

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Soleil d’été Soleil d’été Tu viens caresser ma peau c’est la plus douce des sensations que je puisse sentir Soleil d’été Tu illumines les jours les plus beaux et le chemin des passions à venir Soleil d’été Tu te couches à l’horizon au dessus d’une mer qui ne peut que rougir Soleil d’été Tu brilles avec l’Amour comme si l’éternité était avant l’Avenir yveline ;

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
QUELLE BELLE PHOTO !
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
J AIME L ETE M BONZON C EST MAGIQUE
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
voici l'été et ses blés d'or flamboyants dans les champs inondés de lumière voici l'été et son air chaud t tremblant au-dessus des eaux pâles des rizières voici l'été et son soleil brutal dont la chaleur brule la peau voici l'été et son ciel de métal qui devient rouge au ras des eaux au crépuscule un bel oiseau chasse au bord de l'étang tiède une libellule sur un roseau dort au marais sous un brin d'herbe et mon coeur chante à l'unisson de la nature dont c'est la fête une étoile d'or à l'horizon rejoint la nuit pleine de chansons chansons d'amour des hannetons des lucioles , des vers luisants sous une branche un gai pinson s'est réfugié jusqu'au levant ! ô nuit d'été et ses mystères Dieu qui a fait les saisons! merci pour cette terre à cette heure nous t'adorons!
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !