Doit-on brûler les Albums Photo de Famille et les Livres, à l'époque du Numériqu [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Question Douloureuse ?...Question Pratique : pourquoi garder des albums poussiéreux à l'époque du Numérique ? et, plus important : Doit-on Continuer d'éradiquer des Tonnes d'Arbres, tandis qu'il est possible de lire sur un unique lecteur, tous les Chef-d'œuvres de la Littérature ? Vidéo ici : https://www.dailymotion.com/video/xfbklf

73 réponses


hé bien je pense qu'on a fait le tour de la question...pour info, la bande sonore de ma vidéo est extraite de Fahrenheit 451 : Film de François Truffaut ; Fahrenheit 451 tient son origine de la température en °Fahrenheit à laquelle le papier s’enflamme et se consume, soit environ 232,7 °C....je n'ai pas lu le livre de Ray Bradbury mais, le Film est bien démonstratif de l'amour qu'avait Truffaut pour les Livres...l'action est assez effrayante : les Livres sont systématiquement Brûlés par une milice...et des résistants récupèrent ceux qui sont encore intacts pour les apprendre par coeur !...j'ai été un lecteur assidu (ma compagne travaille dans une librairie !) mais, je ne prends plus le temps de lire maintenant : il y a d'excellentes lectures disponibles sur le Web...Question de choix ! Merci à tous d'avoir répondu ! Fred


Horreur , malheur !!! Bruler ce qui deviendra archives dans les prochaines années........ça me rend dingue lorsque je sais que l'on détruit ou se débarrasse de documents, photos etc.......généalogiste durant + de 20 ans ,quel manque de sensibilité de se priver du vécu des documents. C'est une sensation tellement agréable de se replonger dans les pages qui vibrent sous nos doigts et nous replonge dans d'autres vies. C'est un patrimoine que l'on perd au profit de la froideur des microfilms et de se manque de contact "humain". J'ai même les cheveux de mon arrière arrière arrière grand-mère coupés et tressés en bouquet de fleur après son décès. Et les testaments olographes, les photos de classards, les cahiers d'école de nos anciens. J'ai aussi les patrons de vêtements que ma grand-mère et ma grand-tante ont découpé durant la guerre dans les journaux de l'époque......je peux même lire l'actualité de cette période. Une émotion très forte! En photo les tabellions tels que j'ai pu les consulter et c'est de l'époque !!!


Il faut garder les photos de famille ou livres ==Même si on les scanne qui sait si dans quelques temps elles seront encore lisibles avec le progrès. Et quel bonheur de sentir l'odeur du papier et de revoir ces albums.


pour ma part ce serait impossible de bruler des souvenirs qui nous rattachent à notre enfance au passé.votre numérique disparaitra un jour sur papier non seulement jaunir mais cela existera toujours!

SURTOUT PAS!! Même si je reconnais les avantages de l'ère informatique et l'utilise largement pour une raison bien simple: l'informatique evolue si vite que les supports deviennent vite obsolete. Exemple : si vous avez des photos dans des disquettes des annees 95 et que vous avez mis des photos dessus, essayez de les voir a nouveau si vous avez la chance de recuperer un ordinateur avec un lecteur de disquette. Par contre si vous l'avez sur papier, vous pouvez toujours rajeunir les couleurs originales avec l'ordinateur en les scannant et elles sont bonnes pour 100 ans encore. Et depuis 95 c;'est juste une periode de 15 ans alors imaginez dans 100ans. Meme les specialistes en technologie recommandent ici aux USA de garder les photos et les documents les plus importants sur du PAPIER. Eh, oui le papier a encore de beaux jours devant lui et il faut espèrer que nos gouvernants ne l'oublient pas.

Évidemment, je désapprouve ! voir ici : https://www.dailymotion.com/video/xfbklf


j'aime trop les livres ,le contact avec le papier ,l'odeur des bibliothèques pour répondre oui ..les livres c'est ma vie Fred tu le sais !


je connais le film fahrenheit. Beau film. J'aime très les livres. Bonne soirée Sabine

correction le film fahrenheit est bon ne pas beau bon = gut

A mon avis personnel , surtout pas ,ce sont de vrais trésors à redécouvrir en famille , entre amis ,avec les enfants c'est un réel plaisir de voir leur mamie et papy quand il était eu mème enfant

Certainement pas, les photos papiers sont chargés de souvenirs.

surement pas les détruire ces photos car ce sont les souvenirs et la mémoire et quel plaisir de montrer tout çà aux petits enfants !!!!!

Dom Dussourt declaration film fahrenheit 451 https://fr.wikipedia.org/wiki/Dystopie

En fait, pour moi, c' est complémentaire. Il est vrai que le numérique est un prodigieux instrument de stockage. Mais ça ne remplacera pas les vieilles photos papier. C' est sentimental dans mon cas. J' adore regarder des albums photos. Je suis heureuse d' avoir pu mettre sur mon ordi de vieilles photos de famille. Il est ainsi possible de les sauvegarder, car elles s' abîment. De plus on peut les zoomer et quand ce sont des photos de groupe, on arrive à reconnaître des personnes qu' on ne voyait pas bien sur l' original, dont le format est parfois très petit. Pour les livres, je préfère avoir le livre papier dans les mains, même si ça prend de la place de les stocker et je sais de quoi je parle... Mais je trouve que le livre numérique est très intéressant quand on voyage et qu' on ne veut pas s' encombrer ou pour des livres qu' on ne veut pas garder.

un livre permet l evasion personnelle car la lecture est interpretee differemment par chacun et c est un bien trop precieux pour le faire disparaitre un livre a une ame avec un raisonnement comme ca nous n aurions jamais connu ces magnifiques anciens ouvrages

Les supports papiers et numériques ne s' opposent pas : ils se complètent en ce sens que le numérique peut recopier le papier par photo, scanner, en améliorer la présentation (contraste, piqué, suppression des taches, rayures, etc) mais surtout ne pas détruire les originaux : le véritable trésor, ce sont eux! Il ne faut pas oublier non plus que les supports électroniques ne sont pas éternels sur l' ordinateur (bugs, virus, etc) et les autres supports (CD, DVD, Clés USB) ne sont pas garantis à vis pour la protection des données...Par contre des livres et documents de cinq siècles sont encore parfaitement lisibles... Il y a un autre support dont personne ne parle mais que tout le monde connait : les personnes âgées ont accumulé des quantités de savoirs, vécu des évènements historiques desquels nous ne savons plus grand chose. On dit d' ailleurs que "lorsque un vieillard meurt, c 'est une bibliothèque qui brûle"? Faites parler vos anciens : vous apprendrez énormément de choses qui ne sont pas dans les livres et guère sur Internet!

détruire tout ce qui fait notre passé mais quelle horreur, pour rien au monde je ne ferai ça même si le numérique est pratique chaque photo que j'ai dans mes albums est une partie de ma vie, un instant de ma vie et surtout de celle de mes enfants, quand je vais me balader au bord de l'océean avec toutes les booutiques de cartes postales je m'attarde souvent sur celles en noir et blanc ou en sépia etje regarde chaque détail, chaque personne, chaque bâtiment, et je me demande ce que pourrais dire ces gens qu'on a figée sur la photo, s'ils voyaient notre monde actuel, non les albums photos font partie de ma famille que je transmettrais à mes enfants, ou à mes petits enfants quand j'en aurais...


Jean, a raison !!! Je préfère le support papier pour lire... Je garde mes vieux documents et cela même si j'en ai fait une préservation numérique.... Pourquoi détruire notre passé sous prétexte de modernité ??? Et c'est pas cela qui sauvera nos arbres... Bien sur ce pourrait être encore un autre motif de taxation comme d'habitude...

SURTOUT PAS ! J'en ai vu pleurer dans l'atelier... Ceux qui n'avait pas fait de sauvegarde de leur disque dur qui se plante ! Mon mari arrive très souvent à sauver des albums quand la panne n'est pas trop grave, mais pas toujours : disparues les photos des petits enfants. Remettre en état des vieilles photos très fatiguées, c'est merveilleux, super l'ordi. Mais rien, actuellement, ne peut remplacer le papier qui se conserve mieux que tous ces gadgets en plastique, en pleine évolution, mais pas encore suffisamment fiables et certainement plus nocifs que le papier.