L'île de la vengeance !!

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 21 oct. 2010 à 10:08
Là-bas, loin dans la nuit, un fort très bien gardé Retient ce prisonnier qui construit sa vengeance. L’impassible geôlier l’épie dans l’indolence Oubliant que l’ennui le tient tout embardé. Sans scier de barreau Onaryc fait chemin En creusant, sous le lit, un coin de son cachot. Cet homme démoli pareil à un bouchot Supporte son fardeau mais succombe au chagrin. Les larmes de haine qui souillent son visage Ont trouvé dans la peine un tout juteux passage. Mais l’idée de s’enfuir lui refait le moral. Il sait qu’il va devoir courir sans se lasser Peut-être sans savoir par où aller passer ; Enfin tanner son cuir dès le gong auroral.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

0
Merci
Bravo ! Antoine, tu t'exprimes de mieux en mieux, je suis toujours en accord avec tes opinions que tu nous donnes au moyen de cet Art fabuleux qu'est la poésie. Merci beaucoup.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Merci Alain de passer me visiter et de laisser une marque de ta visite ! Amical salut !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Si vous pouvez, courez aux quatre coins du monde, Je vous souhaite la chance de retrouver l’Eden. Mais je crains que l’échec ne couronne votre peine, Pour la bonne raison que notre Terre est ronde (!) P.S. Alain, je suis heureuse de vous saluer.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ce poème fait partie d'une suite (fictive) de lettres échangées entre cousin-cousine( ! ) * Il me semble en avoir publiées 22( !) * (c'est en tout cas le compte de mes aechives) * Merci d’être passée en laissant un mot (! ) Amical salut
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ce soir, je suis dans la poésie. que c'est beau!!!!!!!!!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour antoine ma souffrance est ma vengeance contre moi même.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme