Rêverie sans phare

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 16 janv. 2010 à 14:47
Dans le silence dors Et repose ta pensée, Car ton cerveau implore De partir rêvasser. Ça lui permet de faire D’heureuses escapades Et de sillonner l’air Le temps d’une ballade. Mon âme vêtue de plumes M’emporte dans son zèle Et c’est là que je fume Le parfum d’une belle. Odeur de sainteté Suis donc la douce muse Eprise de liberté Et nantie de mille ruses. Chers amis de ma vie Habillés en oiseaux Sortez pour le suivi De ce pâle damoiseau. J’adore ce divin rite Qui fournit tant de vers, Fait l’émoi qui m’habite Et m’épargne le calvaire. Complices de poésie Qu’il est doux ce hasard Qui dans la frénésie Unit tant de routards.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Pitrerie sans fard , Aujour’dhui , vraiment j’ai bien envie De faire des pitreries , des niaiseries Du n’importe quoi , ainsi que des railleries Car nous allons , si ça continue, mourir d’ennuis . Nous voici dans le brouillard , pauvres incompris Contre les censeurs nous sommes si démunis Le groupe est complétement endormi , pas d’écho Pourtant dans l’écriture, tous les poêtes sont égaux. Je ne vous quémande aujourd’hui que quelques mots . FIN
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme