Quelques vers pour égayer... ?

Utilisateur anonyme - 29 janv. 2011 à 19:36 - Dernière réponse : Monique SAUDRAIS 3 Messages postés lundi 22 janvier 2007Date d'inscription 20 octobre 2011 Dernière intervention
- 20 oct. 2011 à 21:48
L'hiver semble rude pour beaucoup, auriez- vous quelques strophes pour nous égayer le coeur ?

Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Monique SAUDRAIS 3 Messages postés lundi 22 janvier 2007Date d'inscription 20 octobre 2011 Dernière intervention - 18 oct. 2011 à 16:31
0
Utile
Lune d'automne
vents cristallins des rêves
ses déserts glacés
*
De pleurs, la lune
miroite et grise la rue,
ton baiser mouillé
*
Là haut la lune,
une feuille la cache
portée par le vent
*
Reflets d'ambre
Les eaux de Mortelune
Silencieuse nuit
*
Captif, l'astre luit
traversant l'arbre pâle
L'automne est là
*
Branches craquantes
Brume moussue sous nos pieds
Haute est la lune
*
Dans l'oeil du hibou
un reflet de lune grise,
déploiement d'ailes
*
Vent frais d'octobre
La lune seule le sait,
Que tu m'as quittée

J Heliot
Commenter la réponse de Monique SAUDRAIS
Monique SAUDRAIS 3 Messages postés lundi 22 janvier 2007Date d'inscription 20 octobre 2011 Dernière intervention - Modifié par charlene-v le 25/01/2016 à 14:03
0
Utile
cela reste en harmonie avec le temps, mais c'est si bien dit, et l'automne a des couleurs éclatantes que j'aime peindre
Commenter la réponse de Monique SAUDRAIS
Paola Fabrice 15 Messages postés jeudi 4 juin 2009Date d'inscription 19 octobre 2011 Dernière intervention - 19 oct. 2011 à 19:55
0
Utile
1
Bonjour ! Je voudrai d'abord remercier Monique pour son beau poème ! Je propose ce magnifique poème du poète Khalil Gibran « Quand l'amour vous fait signe » « http://poesiedumonde.blogspot.com/2011/06/quand-lamour-vous-fait-signe-de-khalil.html » qui me transporte toujours lorsque je le lis ! Bonne lecture !
Monique SAUDRAIS 3 Messages postés lundi 22 janvier 2007Date d'inscription 20 octobre 2011 Dernière intervention - 20 oct. 2011 à 21:48
merci pour ce joli poème de Khalil Gilbran
Commenter la réponse de Paola Fabrice