Déçu du 7e tome de Harry Potter ?

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour
J'adore tous les livres lue et relue mais pour le dernier reste sur ma fain. Passe 19 ans + tard j'aurée bien aimée + de détails apres la mort de Voldemort que devient Harry juste apres ou passe sa vie son métier ? on ne le dit pas dans le livre. Etes vous déçus vous aussi ? attends votre réponses.
Merci

7 réponses


pas déçue mais on reste sur sa faim j'aurai aimé 1 suite .

Voila idem pour moi mais pleins de question reste en suspence.


oui c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de détails sur la vie de harry , hermione, ron et les autres.

Si tu veux en savoir plus sur le trou des 19 ans je te conseille de de brancher sur le site de FFNET et de lire les fic d"Alixe : Les survivants (fic terminée) et les bâtisseurs( fic en cour d'edition) et si tu ai,es les très bons univers alternatifs va voir du côté des fics de Fenice sur le même site: Je te mets les URL lq page d'Alixe:https://www.fanfiction.net/u/550547/Alixe la page de Fenice: https://www.fanfiction.net/u/407758/Fenice Bonne lecture

non , par contre j'aurais aimée une suite avec les enfants

C'est normal ce manque, on le ressent tous lorsque quelque chose d'agréable s'arrête... Il faut passer à autre chose !

Si la lecture du dernier tome d'une saga est toujours décevante, je pense que c'est surtout à cause de la frustration de savoir qu'on ne retrouvera peut-etre jamais le " plaisir" de l'attente...A part çà, j'ai trouvé le 7 plùtot bon, sauf pour les jeunes lecteurs auquels l'histoire des horcruxes et des baguettes paraitra sans doute compliquée. Je n'ai pas apprécié la fausse mort d'Harry ( une séquelle inspirée par celle de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux ), non plus que le dernier chapitre des héros adultes, trop hollywoodien et inutile... J'eusse préféré un huitième volume contant les aventures d'Harry devenu auror, combattant par exemple quelques mangemorts échappés de la bataille finale...ou allant aider Karkaroff à régler une révolte de Magyar à pointes..Pourquoi pas....Mon imagination n'a pas de limites... J'espère que celle de J.K. Rawling n'en a pas non plus...