[Bible] Lecture critique et questions

Signaler
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 23 mars 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
24 août 2021
-
 ludeb_0255 -
Bonjour,
Je suis catholique et j'ai bcp été éduqué via l'évangile. A 38ans, je me suis décidé de lire la Bible, chose que je n'avais jamais fait avant. Jai pas fini mais à vrai dire je suis assez choqué, et j'ai bcp de questions qui me viennent à l'esprit dont voici:

- Adam et Eve, l'arche de Noé, la tour de Babel...ce sont toutes de très belles histoires mais on sait que ces histoires n'ont jamais existé. Du coup, quelle la position de l'église face à ces textes ? Pour eux noé a vraiment existé ? est ce considéré comme de la mythologie ? est ce que léglise à pris ce distance par rapport à celà comme sur la forme de la terre ?

- Plus dans le concrét, si jai bien lu "L'éternel" (dieu) dit à Abraham, "tu auras des milliers de fils, tu les reconnaitras car ils seront circoncis.". Si l'église catholique considère ces textes pourquoi les musulmans appliquent cette pratique et l'église catholique l'ont écarté ?

- Ensuite j'ai été un peu choqué par le coté très local des textes et du discours de l'éternel. Sans vexer personne ca en devient des fois un peu ridicule. Je pense notamment quand l'éternel dicte les regles à Moise..Je m'attendais à une parole universel comme Jesus et on a sur une vingtainte de page "si un taureau tue une homme d'un coup de corne, la famille du défunt paiera le taureau qui sera a lui. Si le propriétaire savait que le taureau était dangeureux et tue un homme alors la famille paiera le taureau mais de la moitié de la somme... si le taureau tue un esclave alors le proprietaire de l'esclave paiera 30 pieces pour le taureau etc..."... On retrouve un peu les mêmes "aberrations" quand l'éternel décrit le temple qui souhaite :" il y aura un chandelier de feuille d'or de 6 bras en or pur avec gravé dessus ect..." C'est assez étrange !
En plus l'éternel décrit que les autels ne doit pas etre en pierre car c'est un sacrilège... or tout les autels d'églises sont en pierre.

- L'éternel demande également des sacrifices et les expliquent de façon très précises.
Je suis contre le sacrifice, mais je ne savais pas que Dieu demandait cela dans la bible.

Beaucoup d'élement comme celà me perturbe.
Je comprends pourquoi on ma jamais fait lire la bible en dehors de l'évangile.
Et j'ai vraiment l'impression que l'église est un peu embarrassé par ces textes qui ont aucun sens mais font avec et le vendent un peu comme une histoire pour enfant (Dautant que leurs auteurs sont pas clairement identifier). Et je comprend mieux pourquoi ils mettent en avant surtout l'évangile qui 1) est propre à cette religion et 2) est bcp plus irréfutable de part les différents textes concordants, leur cohérence t qui partage des valeurs bcp plus saine


Celà dit, je comprend ainsi un peu mieux certains pratiques chez les juifs et les islamistes.


Mais pouvez vous m’éclaircir de vos avis ?

Merci d'avance

1 réponse

Bonjour,

effectivement, presque toutes les histoires bibliques sont des contes ; plus rarement des faits historiques, mais racontés avec exagération. Par ailleurs, détrompez-vous : même dans le Nouveau Testament, il y a de nombreuses invraisemblances et contradictions !

Mon impression est que la Bible a été rédigée par de nombreux auteurs, à diverses époques, mais dont les buts étaient très divers :

- certains voulaient édicter des règles de morale (d'ailleurs souvent sujettes à critiques) ;

- d'autres voulaient faire des réflexions philosophiques ;

- d'autres encore semblent avoir fait un compte-rendu de visites d'Extraterrestres (surtout dans le livre d'Ézéchiel, chapitre 1) ;

- l'évocation d'un "peuple élu" ressemble à un plaidoyer pour la création de l'État d'Israël (projet qui a abouti, même s'il n'a pas fait que des heureux) ;

- enfin, certains auteurs semblaient craindre un cataclysme imminent (voir l'Apocalypse).

Ce qui est sûr est qu'au moins une partie des livres ont été inspirés de livres plus anciens. Exemple : le récit du déluge (avec Noé) ressemble à l'épopée de Gilgamesh.

Quant à Jésus, tout porte à croire qu'il n'a jamais existé, mais que pour rédiger sa biographie, on s'est inspiré entre autres de celle de Jules César. En effet :

- l'époque est quasi la même ;

- les initiales J.C. sont les mêmes (Jésus Christ et Jules César) ;

- César a participé à la guerre des Gaules ; or "Gaule" se traduit en latin par "Gallia" ; ce qui ressemble phonétiquement à "Galilée" ;

- Jésus était tantôt autoritaire, tantôt magnanime ; César aussi ;

- César avait une maîtresse : Cléopâtre VII ; Jésus aussi : Marie Madeleine ;

- César avait un rival : Pompée ; Jésus aussi : Jean Baptiste ;

- tous deux ont essayé d'être rois, mais ont été assassinés ;

- etc.