Un temps pour l'Amour!

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 22 déc. 2010 à 15:39
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ @@@@@@@@@@@@@@@@ Un bel amour se doit toujours De son ami prendre le pouls. Car au plaisir de ses beaux jours Il doit rester un peu jaloux. Le temps se meurt Et n’attend pas (!) Jadis un jour je vous donnai De moi la clé pour vous servir ; Dans un recoin abandonné Vous passâtes pour me ravir. Le vent des fleurs Guide mes pas( !) Un doux baiser combien brûlant M’a arraché un bout de cœur Quand tout surpris et tout hurlant J’ai tu ma joie et mon bonheur. Celée rumeur Jusqu’à trépas (!) Au grand jamais je n’ai vendu Le beau secret de notre idylle ; Mais votre seuil bien défendu Se prétendait d’être nubile. Miellée douceur Mais sans repas( !) Je vous salue pleine de grâce Vous qui jetez à mon envie Ce doux regard, pour sa disgrâce, Qui ne dit rien mais qui obvie. Tendre bonheur D’un jeune appât (!) J’attendrai donc un temps futur Où votre cœur sentira mieux Ce qu’aujourd’hui je croyais mûr Mais qui en fait n’est pas bien vieux. A la bonne heure Prends donc ton plat (!) @@@@@@@@@@@@@@@ §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Autre âge, autre usage Etant jeune, quand on convole, on bâtit l’utile, Un foyer bien solide, un nid bien suspendu. On se jure fidélité sans sous-entendu, On n’a pas encor connu les jours difficiles. Bon an, mal an forgent la personnalité. A regarder toujours la même direction, La complicité devient solide affection. On se permet parfois un jardinet secret. Les années passant, on redevient égoïste. Tout absorbé qu’on fût par les tâches sociales, On s’accorde dès lors des moments fantaisistes. On se découvre artiste en quête de loisir. L’amour tardif n’est plus une construction vitale, Mais une œuvre d’art où seul compte le plaisir. CFM
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme