Chers baudets !

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
J’ai bien lu chers baudets : Vous n’aimez pas beaucoup Qu’on se mette à barder Votre tête de licou. Pardonner mon erreur D’avoir ainsi choisi En novice tailleur Un si vilain habit. En suivant le conseil De fine modéliste A nul autre pareil Vous voilà sur la piste. En habit d’apparat Pour traîner vos sabots Tout en portant le bât Posé sur votre dos. Avec ma canne à son Je ferai résonner Le chemin des lurons Qui partent arraisonner.

1 réponse


Ces baudets ne sont pas verts . Seraient-ce des mules ? . Cette année est bien compliquée , Vite ! à cheval sur mon mulet .. si je veux avancer . Ce petit clin d'oeil pour te dire que je suis toujours là ... j'ai beau lire et relire , rien ne vient ! je suis bouchée , gelée ... je continue donc pour voir s'il y a un rémède caché dans tes lignes . A demain Antoine et bonne soirée