Connaissez-vous Nicolas Feuz, nouvel auteur suisse qui monte ? [Résolu]

Signaler
-
 Tropbien -
Je viens de terminer sa "trilogie massaï", comme l'a surnommée la presse suisse romande, et c'est tout simplement génial ! Innovant ! Osé ! Machiavélique ! Le tome 1 "ilmoran, l'avènement du guerrier" égale sans aucun problème les meilleurs Grangé, Fred Vargas, Larsson et autres. Nicolas Feuz est actuellement l'auteur suisse romand qui monte et qui devrait prochainement arriver en France. Immanquable pour les fans des autres auteurs précités ! (si vous faites une recherche sur Google, vous trouverez aisément tout ce qui le concerne, les livres, la couverture médiatique, etc.)
A voir également:

59 réponses

Oui il est arrivé en Savoie, pas réussi à fermer le livre avant la dernière page, en manque de sommeil à cause de lui...Merci...
Perso, j'ai moins aimé La septième vigne, mais j'ai croché à fond sur la trilogie massaï. Génial !!!!!!!!!!!!!!!
j'ai eu le plaisir de le rencontrer hier

http://www.salondulivreparis.com/A-la-une/Moteurs-de-recherche/Zoom-personnalites,Nicolas-FEUZ.htm?Zoom=6de090610d2b33077af483e67af01f86&SType=&Search=
Ses 4 livres sont géniaux, avec une petite préférence pour Ilmoran. A recommander à tous les adeptes de thrillers !!!!!
Suivant vos conseils, j'ai acheté Ilmoran, l'avènement du guerrier. Effectivement captivant ! Rien à envier à nos auteurs français de thriller actuellement en vogue. Merci à l'initiant(e) de ce blog
C'est excellent, je confirme et recommande. Dommage que l'éditeur, pourtant français, rencontre apparemment des problèmes à le distribuer en France...
Lu sur Amazon au sujet de La septième vigne :

"Un roman époustouflant

Non, le roman policier ne m'attire absolument pas. Je me proposais donc de jeter un simple coup d'oeil dans celui-ci parce que l'histoire se déroule à Cortaillod, un charmant village où j'ai passé des vacances. J'ignorais cependant que l'auteur oeuvre dans la justice, et mal m'en a pris car dès les premières lignes, je me suis senti comme en garde à vue: dans l'impossibilité de quitter mon siège avant d'avoir épuisé le flot des questions, ici savamment instillées par l'intrigue. Je passe donc aux aveux: oui, ce livre m'a époustouflé jusqu'à la toute dernière page.

On comprendrait celui qui considérerait ce roman comme hitchcockien: il n'exagérerait nullement. On approuverait celui qui parlerait de scènes dantesques: plusieurs revêtent bel et bien cette dimension. Je nourris toutefois l'espoir d'entendre un jour circuler l'adjectif: feuzien, car à coup sûr, l'auteur a-t-il créé sa manière propre, imitée de personne, une manière suffisamment riche et puissante pour mériter le qualificatif qui lui correspond.

Nicolas Feuz est-il un auteur accompli? Devrait-il éventuellement peaufiner son style? Arriverait-il à insuffler davantage encore de force à certaines scènes? A lui de savoir car de mon côté, je lui souhaite surtout de demeurer bien humble dans ses heures de création, de fignoler chaque chapitre comme s'il s'agissait de son chef-d'oeuvre, et alors qui sait?

Le roman comprend de fines digressions sur les grands crus de Cortaillod, et cela m'incite à lire les autres ouvrages de l'auteur comme on déguste une bouteille d'exception: à une grande occasion, vacances ou autre, et en prenant le temps de savourer. J'en ai d'ores et déjà l'eau à la bouche!
"
Je viens de lire la trilogie massaï. FEUZ est génial et son inspecteur Mike DONNER est déjà un mythe !
Bonjour,
Je viens de terminer le premier tome de la trilogie massaï et il mérite amplement le rang qu'on lui a prêté : meilleur thriller de l'année 2013. Plus fort que les traditionnels, plus haut en couleurs que la plupart des polars sur lesquels se rabattent assez systématiquement les présents blogs que je viens de parcourir, Feuz est un Nom qui vient d'entrer dans mon Panthéon. Vivement la découverte des autres romans de cet auteur aux idées hitchcockiennes... ou feuziennes - comme l'a écrit l'un d'entre vous - adjectif qui pourrait ces prochaines années trouver sa place dans le Petit Larousse.
Merci Monsieur Feuz, d'insuffler un nouvel élan dans le domaine des thrillers !
Grande fan de Chattam et Thilliez (entre autres), je viens de découvrir Feuz grâce à ce forum. Merci de cette belle initiative. Ce nouvel auteur suisse vient de rejoindre le rang hiérarchique et cercle très fermé des maîtres français du thriller. Bienvenue dans ma bibliothèque !
Magnifique reportage sur Nicolas Feuz au journal télévisé de 12h45 du samedi 28 juin 2014 sur la RTS1 !
@RienZoo : La septième vigne est un chef-d'oeuvre, probablement plus difficile d'accès que la trilogie massaï...
EMORATA, pour quelques grammes de chair : c'est du polar de tout haut vol, du Chattam, du Thilliez, du Grangé, du Minier. Bref, une perle !
Il paraîtrait qu'Horrora Borealis ne serait finalement pas le titre du prochain Feuz. Qqn a-t-il entendu quelque chose à ce sujet ? Merci de vos réponses.
Je viens de terminer Emorata, que j'ai reçu pour les fêtes. M. Feuz, vous êtes juste génial ! J'ai été tenue en haleine du début à la fin. Quel suspense ! Quels rebondissements ! Je crois que cela fait bien 10 ans que je n'ai pas lu un polar d'une telle valeur. Merci de ce grand moment et au plaisir de lire très prochainement vos autres livres, que je vais m'empresser de découvrir. Continuez de nous faire rêver !
@Lara : d'où tenez-vous cette info ? Pouvez-vous la préciser ?

@tous : selon le site Facebook de Feuz, Ilmoran pourrait connaître une ré-édition au Canada et aux USA.
Je viens de terminer la lecture d'Emorata. Il faut se résoudre à l'évidence : le cercle très fermé des maîtres du thriller compte désormais un nouveau membre. Maxime, Franck, Jean-Christophe et autre Bernard, accrochez-vous !
La question initiale n'est plus d'actualité. Nicolas Feuz n'est plus un "auteur qui monte". Il est le n° 1 du polar en Suisse et une figure désormais incontournable du milieu.