Cantilène pour un bel arbre [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Les arbres de mes bois m’ont confié à l’oreille Qu’ils passeraient bientôt le solstice d’hiver, Et qu’à cette occasion, pour fêter le soleil, Ils éliraient l’un des leurs roi de la clairière. C’est pour un grand gaillard un peu intimidé, Poussé là par hasard au milieu de ses frères, Qu’à l’unanimité ils se sont décidés, Un joli sapin vert sur sa motte de terre. Il arbore maintenant fièrement à son faîte L’étoile du berger qui guide les manants. Douze bougies en cire d’abeille complètent Ce luminaire, une pour chaque mois de l’an. Pour gracier de ses dons bonne-mère nature Aux branches de l’arbre élu il faut accrocher Traditionnellement un peu de nourriture, Des pommes rouges et vertes et des faines séchées. La plus longue des nuits commence, elle sera douce. Le vent passe en ami, sans pousser une plainte, La neige lentement se couche sur la mousse, Une nuit féerique, à défaut d’être sainte. Puis Vénus monte au ciel pour éclairer les hommes, Les bougies doucement se consument et s’éteignent, Les animaux des bois viennent manger les pommes. Au matin, de nouveau, paix et silence règnent. Ne le dis à personne, cela reste un secret : Depuis la nuit des temps se célèbre l’usage, Quand rallonge le jour, au fond de la forêt, De semer des étoiles en guise de feuillage. CFM

14 réponses


------------------------------------------------------- @@@@@@@@@@@@@@@@@@ -------------------------------------------------------- Devant un tel panégyrique Ecrit pour célébrer cet arbre Majestueux, métaphorique Qu’ajouter de plus sur ce marbre (?) On ne doit jeter son ombre Sur aussi belle cantilène Car on serait bien plus sombre Que le doux chant d’une sirène (! ) Bravo , Catherine (!) ------------------------------------------------------- @@@@@@@@@@@@@@@@@@ -------------------------------------------------------- A bientôt, donc, pour d'autres écrits (!)

Quand je ne suis pas convaincu, je m' abstiens de faire un commentaire, car on a aucune raison valable de couper les ailes à un oiseau qui apprend laborieusement à voler. Pour vous ce n' est pas le cas et la versification y trouve son compte avec rimes excellentes et alexandrins biens alignés. Langage élégant, images empreintes de douceur...Merci pour ce beau poème.

Bravo,j'imagine bien la scène,votre poème est très imagé.Comme c'est joli!!

Quelle est belle cette cantilene,un bel hommage au sapin et à la nuit de Noel! C'est un ravissement de découvrir chaque strophe...merci pour ce joli cadeau!

Moi qui suis une grande nostalgique, j'apprécie beaucoup ton poème : il est vraiment très beau! Un grand merci pour toi

Ode au solstice .

éh bé ........c'est ...................trés bien !!

j'imagine Brocéliande et le petit peuple..........! superbe !

MA......GNI......FI.....QUE !!!!!........MERCI Catherine !!!.........

magnifique et féérique-bravo!

tres intressant a lire .....les phrases sont tres bien redigees ,,,vous devez aimer les arbres ,,si joint une branche de l,arbre pumaria {frangipane]qui pousse sur ma terasse .....joyeux NOEL EDITH


je voulais dire PLUMARIA ....COMPLIMENTS DE Jeaques LEAUX ?WOOOOO!ca c,est des compliments !!!!!!!!


Merci chers amis du groupe poésie, je suis très touchée par vos éloges. Un petit bémol cependant : il me manque l'appréciation, bonne ou mauvaise, de mon mentor, sans les encouragements duquel je n'aurais jamais été capable d'une telle prouesse. Peut-être redoute-t-il que j'en profite pour me reposer sur mes lauriers. Il sème le parloir de rochers bien trop lourds, qui dévalent sans cesse la pente. Je réclame indulgence !


bravo catherine ton poeme est tres beau,joyeuses fetes