Friedrich (1893-1918), poète-soldat

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 11 oct. 2010 à 15:17
Premier compte-rendu : les personnages du drame Tout d’abord, ce que je pris pour du Sütterlin N’en est pas. Mais pour moi, tout aussi sibylline, Cette écriture ancienne. Une dame au grand âge, Qui s’en souvient encore me transcrit les messages. Friedrich, poète sacrifié, serait devenu L’oncle de la vieille dame s’il avait vécu. Son sang abreuva les sillons de Picardie. C’est bien triste et c’est tout ce que l’on sait de lui. Marie, la jeune fille qu’il aurait épousée, Privée de son bonheur, plus tard s’est consacrée A élever sa nièce, une petite orpheline, Les parturientes mourant tôt, faute de médecine. Voici maintenant cette nièce octogénaire, Très émue de voir le manuscrit oublié, Resté dans la grange appartenant à son père, Et qui me le déchiffre en signe d’amitié. Ceci permit de faire un grand pas dans l’enquête : Je sais maintenant qui était Elisabeth. Elle était sœur de Friedrich, et non son amie, Mais perdit elle-aussi à la guerre son promis. Elisabeth, jeune fiancée dépossédée, Renonça à l’amour et devint diaconesse, Elle passa toute sa vie à soigner les blessés, Et consoler les pauvres en manque de tendresse. Catherine Friedel-Monnery Chose promise, chose due, avec un petit retard bien indépendant de ma volonté
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bel écrit pour relater des faits que vous avez réussi à glaner! Bravo, pour cette publication délectable! Amical salut !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme