La Pâque commémore la mort sacrificielle du Christ une fois l'an

Signaler
-
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 9 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2021
-
Selon les textes bibliques, la Pâque chrétienne est l'accomplissement achevé de la Pâque juive.

11 réponses


Sans Judas... pas de mort sacrificielle.... Bénis soit le traitre !

Pauline, tu as confondu pâques avec la Pâque. La première est d'origine païenne, la seconde est issue de la Bible ! Cela est plus évident en anglais où les pâques sont nommées Eastern - qui vient à la fois de East et d'Ishtar, ancienne déesse païenne- et où la Pâque est nommée Passover, d'après ce qu'a dit Dieu à Moïse : "I shall pass over you, and there will be no plague that destroys you ". Quod era demonstrantum

A Pâques, les chrétiens célèbre la résurrection du Christ. Même si nous célébrons, tout au long de la semaine sainte, son agonie au jardin de Gethsémani (dit "jardin des oliviers), son chemin de croix, sa mort sur la croix pour racheter les péchés des hommes... mais surtout sa résurrection qui nous met dans la joie et dans l'espérance d'un monde meilleur. Notre vie sur terre n'est qu'un passage.

Le Vatican a proclamé: “Toutes les semaines, au jour qu’elle a appelé le jour du Seigneur [dimanche], [l’Église] garde le souvenir de Sa résurrection.” Il ajoutait: “Dans la solennité suprême de Pâques elle célèbre également une commémoration annuelle de sa résurrection.” — Les documents de Vatican II. Pourtant, nulle part dans la Bible il n’est dit que les premiers chrétiens commémoraient chaque semaine, le dimanche, ou chaque année, à Pâques, la résurrection du Christ. Le soir qui précéda SA MORT, Christ prescrivit une tout autre célébration. Il servit à ses disciples un simple repas de vin et de pain et leur commanda: “Continuez à faire ceci en souvenir de moi.” — Luc 22:19. Ainsi, C’ÉTAIT LA MORT du Christ et non pas sa résurrection que Jésus voulait voir commémorer. Combien de fois cela devait-il avoir lieu? Jésus servit ce repas le soir même où les Juifs prenaient leur repas pascal pour célébrer, comme ils le faisaient tous les ans, le jour où le peuple d’Israël avait été libéré d’Égypte (Matthieu 26:19, 20, 26-28). De toute évidence, l’intention de Jésus était de remplacer la Pâque juive par ce repas commémoratif qui devait être servi une fois l’an. Ni Pâques, tel qu’il se présente aujourd’hui, ni aucune autre célébration n’a été demandée par Christ. Socrate, historien ecclésiastique du Ve siècle, a écrit: “Les apôtres ne songeaient pas à fixer des jours de fêtes, ils encourageaient plutôt à une vie pieuse et irréprochable.” Jésus Christ aussi bien que l’apôtre Paul avaient prédit que de faux enseignements s’insinueraient dans le christianisme (Matthieu 13:24, 25, 36-40; II Timothée 4:3). Après la mort des apôtres, l’idée prit racine selon laquelle il serait approprié d’observer un jeûne (appelé plus tard carême), suivi d’une fête, au moment de la Pâque. On ne sait ni comment ni pourquoi ces rites en vinrent à être considérés comme un moyen de commémorer la résurrection de Christ. Ainsi, l’origine de la fête de Pâques n’est pas biblique.
Une seule fête.

Cette fête a été instituée par Jésus le jour de sa mort. Après avoir commémoré avec ses apôtres la Pâque juive, Jésus leur a tendu du pain sans levain, en disant: “Ceci représente mon corps, qui doit être donné pour vous.” Ensuite, il a fait passer une coupe de vin, en déclarant: “Cette coupe représente la nouvelle alliance en vertu de mon sang, qui doit être répandu pour vous.” Il a ajouté: “Continuez à faire ceci en souvenir de moi.” (Luc 22:19, 20; 1 Corinthiens 11:24-26). Cette commémoration est appelée le Repas du Seigneur ou le Mémorial. C’est la seule fête que Jésus a demandé à ses disciples d’observer.

Souvenez-vous que Jésus a établi cette commémoration juste avant de mourir le 14 Nisan, selon le calendrier juif. C’était le jour de la Pâque, fête qui rappelait aux Israélites leur grande délivrance d’Égypte, au XVIe siècle avant notre ère.

La Pâque était une commémoration annuelle. Il est donc logique que le Mémorial le soit aussi. La Pâque, le jour où Jésus est mort, tombait toujours le 14 Nisan. Par conséquent, le Mémorial de la mort de Jésus doit être célébré une fois par an, le jour correspondant au 14 Nisan.
Messages postés
82
Date d'inscription
jeudi 9 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2013
21
Lorsqu'il dit: ceci est mon corps, puis: ceci est mon sang, Jésus désigne l'agneau après l'abattage rituel, c'est-à-dire cachérisé, vidé de son sang.. L'agneau, premier plat à commenter par le récit du Seder le soir de Pessa'h...

La Pâque des évangiles rappelle que Christ est mort pour nos péchés,Paul dira aux romains que le salaire que paie le péché est la mort.

Par conséquent la mort lave du péché...à l'image du baptême chrétien.

Christ est mort comme nous mourrons aussi ...nous reviendrons à la vie sans péché...comme Jésus au ciel.Car les morts ressuscités sont comme les anges enseigne la Bible.

Célébrons la Pâque comme chaque dimanche l'eucharistie.
Messages postés
1534
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2012
95
Bonjour,

il y a une différence entre Pâque et Pâques.

Pâque est une fête juive, appelée Pessa'h et qui rappelle la sortie d'Egypte du peuple hébreu alors retenu captif, et elle marque le début de l'activité agricole ("aviv" = période de germination du blé).
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 13 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2011
1
Pâque marque un passage,pessah!

Pâques n'est pas une fête chrétienne.La Pâque oui...comme l'eucharistie à chaque fois que nous la célébrons.

fêtons tous chaque jour si possible le salut par le Christ!c'est ça l'eucharistie!se rappeler que Christ est mort pour nous tous.

L'église catholique peremt cette célébration quotidienne.J'ai la chance d'être entourée d'églises qui permettent cette fête quotidienne!
Messages postés
22
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2011
2
" toutes les fois que" n'a jamais voulu dire : aussi souvent que vous voulez !
La commémoration de la mort du Christ, notre Pâque, ne peut avoir lieu qu'une fois l'an, et non tous les jours...C'est autre chose que de laisser Christ vivre en nous par l' Esprit Saint, ceci peut arriver tous les jours ! Toutes proportions gardées, c'est comme pour une fête nationale, elle n'est pas célébrée tous les jours !
la seule fête chétienne est la célébration de la mort de Jésus ( jour du mémorial )

la pâque qui est mentionnée dans la bible est une commémoration du sacrifice du christ , mais ne symbolise nullement sa résurrection .
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 9 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2021

Dans la bible, la pâque veut dire "passer outre".

Vous trouverez son explication dans le chapitre 12 du livre de l'Exode

Si vous savez faire le lien entre ce qui est écrit en dessous et Jésus qui a fait en sorte de ne pas mourir un autre jour que le jour de la Pâque puisque l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, c'est Lui (Jean 1 v 30) alors vous aurez tout compris;


12 1 L'Eternel dit à Moïse et à Aaron dans le pays d'Egypte :
2 Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois ; il sera pour vous le premier des mois de l'année.
3 Parlez à toute l'assemblée d'Israël, et dites : Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.
4 Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes ; vous compterez pour cet agneau d'après ce que chacun peut manger.
5 Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d'un an ; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau.
6 Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois ; et toute l'assemblée d'Israël l'immolera entre les deux soirs.
7 On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera.
8 Cette même nuit, on en mangera la chair, rôtie au feu ; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères.
9 Vous ne le mangerez point à demi cuit et bouilli dans l'eau ; mais il sera rôti au feu, avec la tête, les jambes et l'intérieur.
10 Vous n'en laisserez rien jusqu'au matin ; et, s'il en reste quelque chose le matin, vous le brûlerez au feu.
11 Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main ; et vous le mangerez à la hâte. C'est la Pâque de l'Eternel.
12 Cette nuit-là je passerai dans le pays d'Egypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d'Egypte, depuis les hommes jusqu'aux animaux, et j'exercerai des jugements contre tous les dieux de l'Egypte. Je suis l'Eternel.
13 Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez ; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n'y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d'Egypte.
14 Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l'honneur de l'Eternel ; vous le célébrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants.

Cordialement
Hélanéa

email supprimé par la modération